Accueil

LA PAZ

Située à 3700 mètres d'altitude, La Paz qui fut fondée en 1548 par les Espagnols, est la capitale la plus haute du monde (siége du gouvernement depuis 1900).
Pendant l'époque coloniale, La Paz restera longtemps un village paisible, maintenant elle est devenue une grande cité de plus d'un millions d'habitants qui fait coexister les golden boys du centre-ville et les Indiens aymaras des collines.
L'agglomération de La Paz comprend en fait deux villes. El Alto (environ 500.000 habitants), où se trouve l'aéroport, qui est devenue une gigantesque cité-dortoir de paysans ayant quitté leurs terres.
500 mètres plus bas, La Paz (700.000 habitants), avec le centre ville et ses quartiers d'affaires et résidentiels
400 mètres plus bas encore, s'étend la zone sud avec les beaux quartiers de Florida, Achumani, la Rinconada ou Aranjuez.
 
Visite de la ville :
Les marchés font partie intégrante de la vie quotidienne de La Paz. Le mercado Rodriguez, dans le quartier de San Pedro, est très animé pendant les week-ends. 
La calle Belisario Salinas du quartier de Sopocachi compte une dizaine de bars, ce qui fait de ce quartier le rendez-vous des fêtards de La Paz.
 
D'un point de vu plus culturel, différents musées s'offrent aux visiteurs, parmi lesquels le
Musée national d'Art, installé dans le palais Diez de Medina, datant de 1775 et connu sous le nom de Casa de los Condes de Arana (maison des comtes d'Arana).
Le Musée d'ethnographie et de Folklore est installé dans le palais des marquis de Villaverde, un bel édifice qui date de 1776. Ce musée expose la vie et les coutumes de deux groupes ethniques boliviens, les Chipayas et les Ayoreos.
Le musée national d'Archéologie Tiwanaku possède une collection extrêmement complète de vestiges archéologiques de la période précolombienne : céramiques du nord de La Paz, momies trouvées dans le département d'Oruro, ou encore des crânes trépanés et des crânes allongés et déformés artificiellement.
Le museoTambo Quirquincho est dédiée à la "chola"( la femme de La Paz) ce musée expose des masques de carnavals, des costumes typiques, un grand choix de photos du début de siècle, des cartes anciennes, des objets en argent et des pièces d'art contemporain.
 
La rue Jaen est le seul endroit de La Paz qui ait conservé son aspect colonial. Ruelles étroites pavées serpentent parmi des maisons coloniales blanches aux balcons saillants dont certaines abritent des musées parmi lesquels :
Le museo de Metales Preciosos qui expose de riches pièces en or et argent de la période précolombienne.
Le museo del Litiral est lui, entièrement consacrée à la guerre de 1879 contre le Chili.
Le museo Casa de Murillo était la maison qui avait été celle de Murillo (le plus important personnage de la guerre de libération). L'ambiance d'origine est reconstituée dans le moindre détail, on y trouve également des objets du folklore boliviens.
 
Dans les environs de La Paz :
La Vallée de la Lune, cette extraordinaire formation géologique doit son aspect lunaire à l'érosion, plusieurs fois millénaire, par le vent et la pluie. 
Le Chacaltaya, à près de 5300 mètres d'altitude, offre une vue d'un rayon de 200 kilomètres à la ronde. La cordillère Royale, le début des Yungas, le lac Titikaka.
Le lac Titikaka est à une heure de La Paz
La cité de Tiwanaku sont les plus célèbres ruines de Bolivie.
Coroico, la route est époustouflante et le village reposant. Un petit coin de paradis dans les Yungas.
Sorata est le plus beau village des Andes boliviennes, au pied de l'Illampu. A partir de là on peut réaliser des excursions hors du commun dont le "chemin de l'or" qui reste le trekking le plus beau de la Bolivie, mais aussi le plus ardu.
 
 

Préparez votre voyage à La Paz:

 

Meteo La Paz

 

Facebook