Accueil

POTOSI

La ville de Potosi constitue l’un des plus beaux exemples de l’art colonial espagnol du continent. Son histoire riche en événement a gardé d’innombrables marque de son passé dans l’architecture de ses églises et de ses demeures coloniales.

Avant les colons, les incas avaient déjà commencé l’exploitation des mines d’argent. Tombé dans l’oubli après la conquête espagnole, c’est un peu par hasard que l’existence de la mine d’argent vint aux oreilles castillanes. Et c’est à partir de 1545 que la ville de Potosi fut bâtie au pied du « Cero Rico » (Montagne riche) qui abritait les extraordinaires gisements d’argent qui firent la fortune de la ville, mais surtout de l’Espagne. En 1553 Potosi devint ville impériale. A partir de 1572, c’est ici et non plus à Lima que les pièces de monnaie à l’effigie des rois d’Espagne commencèrent à être frappées. Entre 1545 et 1802, la production atteignit 40.000 tonnes d’argent.

Balayé par les vents des Andes et son soleil si brulant à plus de 4000 mètres d’altitude, la ville Impériale de Potosi est, aujourd’hui, après trois siècles de faste devenue une ville assoupie.
Si à son summum, Potosi était un paradis de plaisirs et de luxes démesurés. Aujourd’hui Elle est maintenant un bourg qui paraît écartée de l’évolution du monde.

En 1987 l’UNESCO attribua le titre de Patrimoine de l’Humanité à Potosi.

 

Préparez votre voyage à Potosi:

 

 #

 
 #  

Facebook