Accueil

BRESIL

Musique, carnaval, football, plages infinies, et l’immense Amazonie, c’est ce qui nous vient immédiatement à l'esprit quand on songe au Brésil. Ce pays grand comme un continent, est un monde à lui tout seul.

En général, lors de son premier voyage, on découvre le Brésil à travers Rio de Janeiro et sa baie réputée pour être l'une des plus belles du monde. Non loin de là s‘étend la rivale de Rio, et pourtant si différente cité de Sao Paulo, la plus grande métropole d'Amérique du Sud.
Les fabuleuses chutes d’Iguaçu, les vastes marécages du Pantanal, les cités coloniales du Minas Gerais et ses vestiges de l'époque des ruées vers l'or et le diamant, les plages infinies et la culture afro brésilienne du Nordeste, sans oublier la jungle amazonienne, poumon de la terre.

Mais ce fantastique pays, ne serait pas tout à fait ce qu'il est sans la joie de vivre, la décontraction et l'insouciance communicative des Brésiliens..

 

 #

 
 #

 
 #

 
 #  
 #

 Les Cangaceiros

Les Cangaceiros étaient des bandes de hors-la-loi, mi bandits, mi justiciers, qui pillèrent et mirent la région du Nordeste à feu et à sang jusqu’en 1940. Ces hommes prirent nom de Cangaceiros parce qu’ils transportaient d’énormes quantités d’armes sur leurs épaules (canga signifie joug de bœuf). Contrôlés par des chefs politiques locaux, les Coroneis, ils se révoltaient contre une certaine forma d’injustice sociale, sans etre révolutionnaires. Le plus célèbre d’entre eux fut Virgulino Ferreira, dit Lampiao, arrêté et mis à mort en 1940.
Cet épisode de l’histoire brésilienne a alimenté de nombreuses œuvres littéraires et cinématographiques qui ont fait du Cangaceiro une sorte de héros mythique ou bandit d’honneur brésilien, aux habits de cuir excentriques. 
 
 

Facebook