Accueil

NORTE CHICO

Les deux plus grandes villes du Norte Chico sont La Serana, avec son petit centre-ville historique et une plage qui compte aujourd’hui parmi les plus courues du Chili, et Copiapó qui se trouve plus au nord à l’intérieur des terres et dont la destinée a toujours été liée à l’industrie minière.
De part et d’autre de la côte se succèdent des plages, des anses et des réserves naturelles, notamment le Parque Nacional Fray Jorge, désigné réserve de la biosphère par l’Unesco. A l’intérieur des terres, à la frontière Argentine, se dressent l’Ojos de Salado, le plus haut sommet du Chili (6.893m), accessible depuis le Parque Nacional Tres Cruces.
Une grande partie du Norte Chico est désertique, exception faite de quelques vallées verdoyantes. 
 
Les cieux exceptionnellement clairs font qu’on y a érigé une multitude d’observatoires astronomiques. La plupart d’entre eux ne sont accessibles qu’à des scientifiques des plus sérieux. Toutefois un tout nouvel observatoire, l’Observatorio Comunal Cerro Mamalluco, près de Vicuna, a par contre mis sur pied un programme complet à l’intention des visiteurs, et permet de manipuler un télescope de 30 cm. Il s’agit là d’une vraie bénédiction pour les astronomes amateurs qui n’ont pas eu l’occasion de pratiquer leur passe-temps favori dans l’hémisphère sud, dont les constellations sont tout à fait différentes.
 
Le Monumento Nacional Valle del Encanto, près d’Ovalle, présente des pétroglyphes et des pierres sculptées entre le 2éme et le 7éme siècles, et constitue l’un des sites archéologiques les plus importants du Chili.
 

Préparez votre voyage dans le Norte Chico:

Facebook