Accueil

Les CIVILISATIONS PRECOLOMBIENNES

Les Civilisations d'Amérique du sud 

LES INCAS
Les Incas étaient à l'origine une petite tribu guerrière qui résidait dans une région de plateaux au sud de la Cordillera Central au Pérou.
Inca (Quechua inka, "Fils du Soleil"), nom des souverains du peuple quechua, au Pérou (vallée de Cuzco), qui établirent un empire sur la cordillère des Andes (Amérique du Sud) du milieu du XVe siècle à la conquête espagnole en 1532.  [suite]
 
TIWANAKU (TIAHUANACO)
L'histoire des Tiwanaku (Tiahuanaco) commence par de modestes débuts : à partir de 1500 avant notre ère environ. Le haut degré technique de la céramique est sans doute dû à des emprunts à d'autres civilisations de l'Altiplano, probablement les Pucaras et Paracas du Pérou.  [suite]
 
Autres cultures d'Amérique du sud
Calima  -  Chachapoyas  -  Chavin  -  Chimu  -   Malagana 
Mochica  -  Muisca  -  Nazca  -  Paracas  -  Quimbaya 
San Agustin  -  Sinu  -  Tairona  -  Tierradentro  -   Tumaco
 
Les Civilisations d'Amérique centrale
 
LES AZTEQUES 
Les Aztèques ne sont arrivés dans la vallée de Mexico que vers 1170, et n'ont imposé leur domination qu'au milieu du XIVe siècle. A partir de ce moment-là, ils ne cessent d'agrandir leur empire, conquérant brutalement peu à peu leurs voisins ou leur imposant alliance et impôts.
Leur religion était très avide de sang que fournissaient les innombrables prisonniers sacrifiés.
Les Aztèques ont construit des monuments imposants, détruits le plus souvent par les Espagnols. En 1521, Hernan Cortès mit fin à leur empire.   [suite]
 
LES OLMEQUES 
Ils sont apparus dès 1600 av. J.-C. On ne sait d'eux que très peu de chose. On retrouve leur trace, comme une sorte de civilisation mère, dans toutes les civilisations qui leur ont succédé. On suppose que les Olmèques sont aussi les inventeurs du calendrier et de l'écriture.   [suite]
 
LES MAYAS 
Leur civilisation naît vers 1500 avant J.-C. et connaît son apogée entre le 2e et le 9e siècle de notre ère. Les Mayas avaient une écriture hiéroglyphique, restée en majeure partie indéchiffrable et ils étaient de grands mathématiciens et de grands astronomes.
Leur décadence, aux alentours du 10e siècle pourrait s'expliquer par le fait que les campagnes n'arrivaient plus à nourrir les villes.   [suite]
 
Autres cultures d'Amérique centrale
 

 

 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 
 #

 Les Jardins de Xochimilco

Les jardins de Xochimilco, au sud de Mexico, sont tout ce qui reste comme vestige des chinampas (les jardins flottants des Aztèques).
La terre était constamment rehaussée avec la boue draguée au fond du lac et était extrêmement fertile. Les chinampas entouraient Tenochtitlan, la capitale aztèque, et étaient principalement utilisées pour y faire pousser des fleurs que demandaient constamment les nobles de ce qui était alors une des plus grande cités du monde. Entre les jardins s’étendaient les canaux encombrés de pirogues qui apportaient des marchandises et du butin aux Aztèques à l’apogée de leur puissance.
 
 #

 MAYA : La fin d’une grande civilisation ?

L’idée fort répandue que les Mayas sont un peuple éteint vient de l’effet produit par la découverte de ruines dans la jungle. Si cette civilisation a bien connu un déclin au 9é siècle, elle n’en a pas disparu pour autant. Seulement, il est vraisemblable qu’elle ne sut pas s’adapter à une nouvelle situation faite de pression démographique, de bouleversements urbanistiques et de compétition entre cités-Etats.
Selon les archéologues, la civilisation maya n’aurait pu se maintenir qu’en bouleversant ses propres structures, c'est-à-dire en choisissant l’unification politique ou en conquérant de nouvelles terres et de nouveaux marchés. Or, les Mayas ne furent expansionnistes qu’au début de leur histoire. Quoi qu’il en soit, on en compte bel et bien 3 millions aujourd’hui, répartis entre le Chiapas, le Yucatan, le Guatemala et le Belize, soit leur territoire de toujours. 

Page sur les Mayas

 
 

Facebook