Accueil

Les AZTEQUES

Les Aztèques se sont installés dans la vallée centrale il y a environ 800 ans. À l'origine, ils faisaient office de mercenaires et étaient les vassaux des souverains locaux comme Cozcoxtli, maitres de la cité-Etat de culhuacan. Avec le temps, leur puissance s'accrut et ils fondèrent leur propre cité en un lieu choisi par Huitzilopochtli, leur dieu nourricier. La capitale Aztèque fut fondée en accomplissement de la prophétie du dieu. Celui-ci désirait la construction de la ville à l'endroit où on apercevrait un aigle dévorant un serpent sur un cactus poussant sur un rocher, au milieu d'un lac. C'est ainsi qu'en 1345 Tenochtitlan vit le jour. La cité allait finir par devenir cette grande métropole formée aujourd'hui par Mexico.
 
La capitale aztèque était à tout points de vue extraordinaire. Construite sur une île au milieu d'un grand lac, elle était reliée à la terre ferme par des chaussées. Fournissant de l'eau fraîche en abondance, le lac servait au transport de marchandises et représentait une excellente source de nourriture. Les Aztèques utiliséaient celui-ci pour leur culture en disposant la terre fertile de son lit sur des charpentes en bois, formant ainsi des jardins flottants.
 
Les Aztèques régnaient par le biais d'une hiérarchie sévère. Le souverain n'avait de compte à rendre qu'à Huitzilopochtli. Sa parole avait valeur de loi et il était traité en demi dieu. Pour le seconder, une classe de nobles en charge des affaires de l'Etat était dotée en récompense d'une richesse et d'un pouvoir considérables. La noblesse avait un statut équivalent à celui des prêtres, représentants des dieux et responsables des rituels religieux, de l'écriture, de la médecine et de l'astronomie. Puis venait les négociants, les commerçants, les artisans et autres simples sujets. Le niveau le plus bas était occupé par les esclaves, soit des prisonniers capturés à l'occasion d'une bataille et attendant leur mort sacrificielle, soit des personnes ayant pris l'état d'esclave de leur propre chef, en paiement d'une dette ou pour survivre à une mauvaise récolte. 
Les Aztèques prospérèrent et prirent le contrôle de toute la vallée centrale. Sous le règne de l'empereur Moctezuma Ier, l'empire s'élargit encore et même la barrière montagneuse de la vallée ne put contenir sa puissance. L'état guerrier des Aztèques s'engageâ alors dans des campagnes militaires à longue distance pour s'étendre jusqu'à Oaxaca au sud et à Veracruz à l'est.
 
Au centre de Tenochtitlan se dressait la pyramide de Huitzilopochtli, où dans un sacrifice toujours recommencé, des coeurs humains étaient arrachés à des victimes vivantes avant d'être offerts au dieu. À l'image du monde maya, le sang était le ciment de l'univers Aztèques. Huitzilopochtli était à la fois le dieu de la Guerre et du Soleil-Levant, et les Aztèques croyaient que les sacrifices humains leur garantissaient la victoire ainsi que l'apparition quotidienne de l'astre solaire et le maintien de l'univers.
 
L'empire Aztèque connut une nouvelle extension spectaculaire sous le règne de Moctezuma ll. A son apogée, le territoire couvrait ainsi une superficie de 150 000 km².
En 1519, une petite flotte conduite par Hernan Cortés, capitaine aux ambitions hors du commun, allait changer pour toujours le visage du Mexique en sonnant le glas des civilisations précolombiennes.
Les Aztèques ne furent pas les seuls à être touchés par l'arrivée des espagnols. On estime à 25 millions le nombre d'Indiens vivant dans la région au début de la conquête. Au bout d'un siècle, il n'en restait plus que trois millions. Les autres avaient été tués dans les batailles ou décimés par l'introduction de maladies comme la variole contre lesquelles ils n'étaient pas immunisés.
 

Facebook