Accueil

La HAVANE

 
La Havane fut élevée à son emplacement actuel en 1519. Sa situation au fond d'une baie lui valut d'être à de multiples reprises attaquée par les pirates et corsaires, pour la protéger, les Espagnols édifièrent plusieurs forts. C’est après la signature du traité de Ryswick et la fin de la piraterie, que La havane commença à se parer de belles demeures édifiées par les propriétaires de plantations de canne à sucre et de tabac.
 

Reconnue par l'Unesco comme faisant partie du Patrimoine mondial de l'humanité, la Havane est rongée par la décrépitude et la grande majorité de ces bâtiments n'ont pas été ravalés depuis la révolution. Les anciens palais aristocratiques, désormais habités par des familles modestes, se dégradent lentement en milieu de jardins luxuriants.
La Havane est une véritable oasis de tranquillité : peu de voitures, donc pas d'embouteillages, ni de pollution et pas davantage de bruit, juste quelques camions et autobus bondés. Le moyen de transport quotidien est la bicyclette, les fameuses grosses américaines de Cuba restent garées faute de carburant.

 

A visiter
 
La Habana Vieja et ses plazas.
 
Plaza de Armas
La Plaza de Armas est la plus ancienne et la mieux restaurée, elle est entourée de palais.
 
Plaza de la Catedral
Au nord de la Plaza de Armas, la Plaza de la Catedral est considérée comme l'ensemble architectural le plus harmonieux de l'époque coloniale.
 
Plaza de San Francisco
 
Plaza Vieja
La Plaza Vieja fut la première place publique car la Plaza de Armas était réservée aux militaires.
 
Le Centro et le Malecón
 
Le Vedado et son cimetière
 
Les plages de l’Est
 
Aux alentours de La Havane 
La Vigía, et une quinzaine de kilomètres du centre de La Havane, dans le village de San Francisco de Paula.
 
Le petit port de Cojímar, à une dizaine de kilomètres à l'Est de La Havane. C'est ce port qui décrit dans « le vieil homme et la mer », le petit village à gardé son atmosphère typiquement caraïbe, avec ses palmiers et sa promenade en front de mer.
 

Les plages de l'Est sont émaillées de belles plages particulièrement appréciées des Havanais, comme celle de Guanabo, une station des années 20.
 
Sanra María del Mar, possède une longue plage bordée de cocotiers. À la belle saison, cette station, est très fréquentée par les Cubains mais aussi par les touristes étrangers.
 
Bacuranao. Cette petite plage lovée au fond d'une crique est la plus proche de la capitale.
 
Managua, une jolie ville aux maisons traditionnelles en bois, avec leurs patios remplis de plantes autour de Managua, la campagne et parsemée de ceibas, ou fromagers, souvent vieux de plusieurs centaines d'années.

Préparez votre voyage à La Havane:

 

Facebook