AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#26 2013-04-03 05:44:35

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Rss "facile" d'avoir un faible taux d'endettement quand on ne rembourse pas ses dettes , c'est justement le problème . Un peu comme si on ne regardait que les actifs en mettant le passif hors bilan ..

Oui, ca sent le défaut de paiement, la dévaluation, quant a y investir le jour ou l'Argentine en aura fini avec le contrôle des changes, faute de quoi les capitaux etrangers ne s'y risquent pas, cf la crise précédente ... 

L'Argentine ne "vit" que grace a l'agrobusiness, alors oui il y a des exemples d' investissement étrangers, avec pour objectif de multiplier les rendements, mais aussi et surtout ... De vendre au plus vite ! .

Les grands fonds ou multi agro US vont faire main basse sur le grisby, et restructurer la dette "oubliee"

On aussi décider d' aller vivre au venez avec son pétrole qui coule a flots et viva la révolution bolivariene ... ou argentina !

Y dépenser sa pension, oui !
Investir : c'est du capital risque .   

Dernière modification par axiom (2013-04-03 05:54:10)

Hors ligne

#27 2013-04-03 07:39:35

Indysantista
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Mouais…. J’aime bien notre ami Chico qui découvre l’Argentine. Autant son sens du Brésil a du sens, autant son sens argentin pique du nez.

Un autre copain y était pour la première fois alors qu’il a 25 ans de Brésil. Pas un pied tendre du XVIème parisien. La bière à 3,5 R$ il ne la buvait plus à 7 R$ et d’autres exemples du même style.
Peut-être n’aura-t-il pas pris le change de la rue ? comme un « bleu ». Ça c’est pour Jaganda.

Alors que depuis les dernières années, la vie en Thaïlande était 50% du Brésil, avec des raisons certes, Muito nous apprend qu’elle vaut la brésilienne en plus smart.
On se plaint du Brésil mais voir les autres pays ne fait pas plus sourire.

L’invasion russe… voir en Turquie depuis 20 ans (ex de mon ex = attaché commercial russe à Istanbul). Voir sur la red sea, Tcharm el Cheik ? et consorts envahis par les Russes depuis… pouf ! dernière fois avec une canadienne… au pif 12 ans. Magasins et tout en russe.
Alors quand les limousines avec de superbes pépées blondes passent dans les rues, c’est comme devant le Kremlin ou l’avenue Newskïi à St Pet.
Coluche : on bat l’œuf, tout devient jaune sauf qu’avec les Russes ce jaune est vraiment clair et que les triades dont on parlait, se le tiennent pour dit, mieux que devant la camorra.

Alors la retraite ? et pour qui ? une vision torve des possibilités de l’administration sous la direction politique.

La mienne ne bouge pas et gagne quelques centimes chaque trimestre. Nos caisses étaient emplies de louis d’or. Un dentiste ça paye, n’est jamais malade et partait déjà à 65 ans à la retraite donc nous étions en avance !
Par le biais des conventions successives, notre trésor a du « aider » les pharmaciens ! puis les kinés… et enfin, être noyé dans le régime général du pousseur de caddy moyen.

Nous sommes assez bien gérés. Le président depuis 40 ans est de ma promo. Mais c’est de plus en plus à flux tendu, tendu sur des adhérents qui ne peuvent même plus partir à la retraite à 65 ans.

Pour les autres régimes dont certains sont morts mais pas enterrés depuis des dizaines d’années (bouchers…), gardés en respiration artificielle sur les fonds occultes de l’état pour l’appât rance, the dies are cast, les carottes gekochten et d’ici à moins que ça, y aura plus.

La grande escroquerie aura été d’obliger à cotiser car légale et à la source. D’aucuns diront que les Américains boivent la ciguë depuis les suprimes.  Chaque peuple a sa philosophie et ses réactions.

Au plan perso et bien qu’il m’ait fallu au moins 3 ans pour le mieux vivre, pourquoi à l’occasion de 2 infarctus et des bricoles, j’ai choisi l’invalidité ? à 54 ans ! ON m’a répété : pour cotiser vous étiez là ? C’est le rôle d’une assurance de vous assurer alors ?? Récupérez vos cotisations.

J’étais pas du tout pour ce genre de raisonnement mais… J’avais fait le tour de mon métier que j’aimais, plus de progrès possible donc attendre comme un bœuf l’abattoir ? Mieux valent les nombreux emmerdements brésiliens au frais de la princesse et sous le soleil que les nombreux ennuis en blouse sous un scialytique.  D’autant qu’à voir les lois à venir, les nouvelles taxes, la poule aux œufs d’or était presque grabataire.

Ayant eu cette réaction dont je me porte avec allégresse, j’envisage la même situation de changements avec la retraite.
Je plains les jeunes comme les moins jeunes, pas drôle du tout. Je pense à mes enfants aussi.

Ne comptez pas sur moi pour pousser les caddies ni les ranger. Ou alors à caddy fourchon et pas la langue fourchue comme disait le sorcier de Oumbapa, « N’avait qu’une dent mais ne l’a plus » mais avec la plus gironde des caissières.

Hors ligne

#28 2013-04-03 07:45:47

Indysantista
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Muito comme je te connais, rien que pour se marrer, va en effet à Mar del Plata. J’en rêvais des histoires de gosses.

C’est assez rupin, bien dégagé, sympa.  Surtout en juin Juillet.
Les croiseurs sous la glace et la neige.  Tout fermé because pas un touriste. Un bon café avec d’excellentes brioches inconnues au Brésil… miam ! Quand arrive la note et c’était en 2004, mon estomac se retournait.

La retraite adaptable oui, le simoun meilleur que le blizzard.

Hors ligne

#29 2013-04-03 07:57:48

MUITOBON
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Re-salut a tous.

Chico n'est pas depourvu de bon sens...tres loin de la.

Encore une fois, ca depend par ce qu’on entend par “investissement”. Et si on parle pour passer le temps, voire pour ne rien dire, ou si on parle utile.

Si on parle investissements majeurs,  strategiques et industriels, a l’echelle de groupes internationnaux, ou si on parle d’investissements a taille humaine pour ouvrir une boutique et y travailler en famille…

…Par exemple, si en Argentine j’ouvre a Pinamar une boutique de luxe qui ne vend que des produits de beaute importes forts chers, a destination entre-autres des descendantes fort riches d’anciens officiers allemands s’etant etablis en masse juste apres la derniere guerre mondiale dans cette region… Rassurons nous…il y a d’autres riches.

Faudrait faire une etude de la concurrence en place ! Car evidemment elle doit etre déjà forte ! Mais si j’ai un creneau,  je me tamponne royalement du sort du pays et de ses aleas politico-financiers. Car ces riches-la, ceux qui constitueront ma petite clientele fort profitable…seront toujours riches ! Et c’est ca qui m’interesse, le reste je m’en tamponne la raie.

Que l’Argentine ait regle partiellement son endettement il-y-a quelques annees avec l’accord de ses creanciers, que certains n’aient pas voulu de cet accord et lui demandent toujours d’etre integralement  rembourses, que son endettement reel soit en effet peu important, qu’il y ait une inflation de 30 % (en Argentine (c’est une paille, elle a connu jusqu'à 150 %)…peu importe ! Exactement le contraire de tout cela m’importerait aussi peu ! Ce qui m’interesse etant mon creneau, les possibilites que j’ai d’importer mes produits, et le pouvoir d’achat de ma clientele…immuablement riche !

Ce qui compte aussi avant tout pour moi, c’est qu’il y ait tres peu de risque de revolution sanguinaire, ou que je ne risque pas de mourir chaque jour entre les tirs croises d’armees rivales de mafieux, qui submergent le pays comme c’est le cas au Mexique. En revanche si je suis un industriel puissant, le Mexique pourra nettement plus m’interesser que l’Argentine…malgre ses problemes sociaux.

Parenthese : On notera cependant que,  a l’epoque de l’  « ouverture » de l’Argentine par Carlos Menem, la totalite des produits de luxe occidentaux avaient ouvert boutique dans le pays. Dans les centres commerciaux et autres emplacements de choix. Misant sur le  developpement de la classe moyenne qui devait etre fantastique…developpement qui fut…fort modeste…

Bref…tout depend encore une fois si on parle utile…ou pour ne rien dire.

_________________________

« Apres l’effet, on croit a d’autres causes qu’avant l’effet »     NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2013-04-03 08:00:22)

En ligne

#30 2013-04-03 08:26:14

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Un créneau oui bien sur c'est possible a a condition d'avoir une garantie ( sic ) sur le contrôle des changes,
Sauf a être sur de son business plan et rester dans le pays le temps qu' il lève ses interdictions, Ça fait beaucoup d'inconnues ce qui me fait dire " capital risque " plutôt qu' "investissements " ...

Dernière modification par axiom (2013-04-03 08:27:11)

Hors ligne

#31 2013-04-03 08:56:09

Indysantista
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Je suis de retour après avoir acheté des cigarettes à 800m d’ici. Ai croisé 3 vigiles de nuit, 2 meneurs de chiens pour pipi et deux pures dont l’une me semble un à ,70%.
Pour le sujet fleuve de l’insécurité au Brésil, je doute fort.

Avant de lire Muito qui profite du décalage horaire (4h17 ici), j’avais le plaisir d’annoncer le 2-2 du PSG-Barsac bien que le PSG.. boff… surtout émirates.

Avec une joie inconditionnelle, la ruine politique, financière de l’horrible Cahusac.  Un chirurgien avec clinique qui professait de spolier encore plus les expatriés, un redresseur de torts et voilà qu’il est le pire de tous. Quelle délectation.

La Moule résiste : les 75% pour les plus d’un million/an… pas beaucoup dont 112 footeux. Même les Arabes ou les Russes ne vont plus acheter les clubs en faillite.
Prix des dernières places au noir: 1000 E. Dans quel état j'erre !

Mettre en exergue la technique des taxes : Pas trop affolante et pour peu de monde puis… d’un simple arrêté qui passe inaperçu, on augmente lentement mais sûrement. C’est l’histoire de la grenouille dans la marmite qui chauffe. On s’habitue et à la fin, plus personne ne râle… sont morts.

Muito quand même et vue l’heure.
Faut pas chercher l’aiguille à tout pris dans n’importe qu’elle botte de foin. Aucun de nous ici, n’est une multinationale et d’ailleurs elles quittent l’Argentine peut-être pour le Mexique…

En toute situation, le créneau bien étudié passe outre les ennuis sauf destruction totale. Dès lors qu’on propose un service ou des produits de qualité, même en monnaie de singe, ils se vendront.
Les (restants) riches viendront avec une brouette de billets comme à Weimar même s’il y a une inflation qui atteignait au Brésil 2500%/an.

Ma petite ligne pour Chico sert juste à montrer qu’il vient de passer un petit moment en Argentine et qu’à mon ressenti, il réagit un peu comme le nouveau Français au Brésil. J’ai d’autres sons de cloches. Donc mise en garde.

Tout le monde n’aura pas le flair de cultiver sous serres de l’açaï pour le vendre frais aux riches de Mar del Plata. La niche idéale ne se trouve pas comme ça, facilement sinon…

Ce n’est pas parler pour rien dire car pour moi, petit retraité, les multinationales sont plus une plaie sociale qu’un avantage. Ils escroquent à qui mieux mieux et nous payons doublement comme la SS.

Obligations de leurs produits, ne payent pas les cotisations sociales sous menace de licencier, délocalisent, exploitent d’autres peuples, des enfants… changent le siège social ou par une succursale bidon sont au Luxembourg par exemple, bref des tricheuches sur notre dos.
Qu’elles aillent en Argentine mais avec tout leur bataclan comme Depardieu, ça fera de l’air sain.

Comme les banques financières et pas le guichet du coin, qu’elles se barrent, les PME pourront enfin grandir sans être étranglées comme sous-traitantes et les peuples s’en porteront mieux.
Ce ne sont pas LVMH, Carrefour, Renault etc. qui aideront nos retraites, bien au contraire. Elles n’ont plus de sens civique au même titre que les technocrates bruxellois et bien des politiques.

Alsthom se préoccupe plus de Siemens que des employés et des chômeurs donc… ne sont plus français. Sans nos sous, Alsthom ne serait plus non plus.

Bref… tout dépend encore une fois si on parle utile.. ou pour ne rien dire. Chacun voit à sa porte.

A demain pour la suite de nos aventures !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Hors ligne

#32 2013-04-03 12:03:58

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Encore une petite parenthèse sur les produits de luxe , il y a luxe et Luxe et beaucoup de contraintes

..."En Argentine, ces marques se retrouvent en difficulté à cause du contrôle des changes et l'obligation d'exporter pour un montant équivalent à celui des biens qu'on importe", explique à l'AFP Diego Schvartzman, analyste chez MDL Luxury Consulting Group. "Leurs affaires sont de moins en moins rentables". 

BUENOS AIRES
Les grandes marques de luxe ferment boutique en Argentine
Par AFP, publié le 21/08/2012 à 22:07, mis à jour le 22/08/2012

http://www.lexpress.fr/actualites/1/act … ad_on_site

Dernière modification par axiom (2013-04-03 12:07:04)

Hors ligne

#33 2013-04-03 12:27:07

MUITOBON
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Mon post plus haut :

"Parenthese : On notera cependant que,  a l’epoque de l’  « ouverture » de l’Argentine par Carlos Menem, la totalite des produits de luxe occidentaux avaient ouvert boutique dans le pays. Dans les centres commerciaux et autres emplacements de choix. Misant sur le  developpement de la classe moyenne qui devait etre fantastique…developpement qui fut…fort modeste…"

Le luxe n'etant qu'un exemple dans mon raisonnement. Et l'Argentine n'etant qu'un exemple de pays a "sauts de poulet".

_________________________

"Apres l'effet, on croit a d'autres causes qu'avant l'effet"     NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2013-04-03 12:28:32)

En ligne

#34 2013-04-03 12:39:39

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

L'obligation d'exporter pour un montant équivalent à celui des biens qu'on importe concerne tout produit importe en Argentine et pas seulement les produits de luxe .
Ça explique en partie l'excédent commercial du pays, et la piètre qualité des produits made in argentina forts chers / importation .

Dernière modification par axiom (2013-04-03 12:42:07)

Hors ligne

#35 2013-04-03 12:57:46

Chico brasil
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

axiom a écrit :

Un créneau oui bien sur c'est possible a a condition d'avoir une garantie ( sic ) sur le contrôle des changes,
Sauf a être sur de son business plan et rester dans le pays le temps qu' il lève ses interdictions, Ça fait beaucoup d'inconnues ce qui me fait dire " capital risque " plutôt qu' "investissements " ...



Le Capital risque est réservé à ceux qui croyent dans quelque chose avec un retour sur investissement énorme à la clef et sans forcément la crainte de perdre quoique ce soit et ce n'est pas le profil de 95% des Français qui préfèrent ne plus prendre de risque, préférant investir sur un livret A à 2% et passant leur temps à se plaindre auprès de leur gouvernement qui leur doit "tout" ....D'ailleurs qui croit en la France actuellement, personne, l'immobilier est en chute libre, l'automobile aussi et les biens de consommations idem...et cela risque de durer 5 ans au minimum...


Ensuite l' Argentine après 13 ans de crise et en train de sortir du tunnel que certains ne le pensent pas c'est leur droit, d'ailleurs ils s'abreuvent d'articles économiques pour s'en persuader et  se conforter dans leurs écrits alors qu'ils n'ont jamais mis les pieds dans le pays , venez en touriste, visitez et vous verrez par vous même cela est plus instructif que de long discours....

la seule chose que je sais , c'est  quand j'ai acheté mon affaire en 2004, j'avais plus de gens qui me disaient à l'époque que le Brésil était un pays à risque,  avec une inflation de 24%, une monnaie qui se dévaluait fortement par rapport à l'euro "fort", de la misère partout, très violent, du racket, une administration très lourde   etc...  et 10 ans plus tard qui a multiplié ses avoirs immobiliers par 4 que ce soit en R$ ou en contre valeur euro ?? et qui veut venir investir en masse.....ceux qui m'avaient critiqués 10 ans plus tôt !!!!

Dernière modification par Chico brasil (2013-04-03 13:00:21)

Hors ligne

#36 2013-04-03 13:11:52

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Venezuela comme Argentine ,
Veni, vidi ... Et rien de plus,   
Et je continue a dire que le Brésil est un pays a risques.

Hors ligne

#37 2013-04-03 13:28:34

MUITOBON
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Ce qui n'exclue toujours pas le fait que, meme dans un pays a la macro-economie traditionnellement difficile, soumise au cours des lustres a des sauts et a des chutes, un investissement mesure correspondant a un projet de vie purement personnel, peut rendre parfaitement heureux son homme si il apprecie par ailleurs un pays, une region, une ville.

Ceci echappe completement aux analyses economiques globales, et aux investissements majeurs qui eux demandent de toute facon en amont le concours de specialistes divers. Et des relations dans le pays au niveau du projet.

Que sait-on ? Une boulangerie-patisserie francaise traditionnelle a Mar del Plata dans le beau quartier (bien qu'il y en ait deja)...ca ou autre chose...peu importe. Le monde est rempli de decus de ce type d'experience...et de quelques ravis !

Mais effectivement...il faut aimer le pays, et le plus souvent avoir des motivations autres, je dirai preponderantes, qui poussent vers lui.

Encore une fois ca depend de ce dont on parle...du pognon dont on dispose...de ce dont on est capable de faire...et de ce dont on a envie.

On est dans un autre univers.

Quant au risque il est desormais global.

Par ailleurs et a contrario, dire que l'Argentine n'a derriere elle que 13 ans de crise c'est meconnaitre profondement l'histoire economique de ce pays. Et c'est vouloir perseverer a la meconnaitre pour lui preferer les impressions laissees par un passage de quelques jours a Buenos Aires...

Dans ce cas on ne saurait trop conseiller de...lire...et apprendre....Ou de faire ce qu'on veut et de continuer a se badigeonner....ou d'aller s'y installer...et voir

________________________

"Apres l'effet, on croit a d'autres causes qu'avant l'effet"     NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2013-04-03 13:35:14)

En ligne

#38 2013-04-03 13:33:10

guarana-saoluis
Moderateur

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

en parlant de lecture sur l'argentine :

http://www.france24.com/fr/20121128-arg … erique-sud


slt

Hors ligne

#39 2013-04-03 13:52:45

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

L'article date un peu, depuis l'Argentine a perdu en appel ..
Pour le reste, oui le risque est global et on peut donc faire ce qu' on veut smile

Le vietnam vient de passer premier producteur mondial de café, devant le Bresil et qques autres .

Dernière modification par axiom (2013-04-03 13:53:47)

Hors ligne

#40 2013-04-03 14:07:37

MUITOBON
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Oui, l'ami TARZAN a eu la primeur sur ABC d'annoncer cette grande nouvelle concernant le Vietnam.

Mais, mes chers compatriotes, savons-nous que la France est le premier exportateur de cereales d'Europe ?

Pute chauve, c'est important pour nous ! Pourquoi on ne le dit jamais ? Ferait-on un complexe ?

Hihihihihi

____________________________

"Apres l'effet, on croit a d'autres causes qu'avant l'effet"     NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2013-04-03 14:08:57)

En ligne

#41 2013-04-03 14:17:39

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Sans doute / aux variations climatique qui influent d'années en années sur la production .
D' ailleurs au Vietnam  ... 
( source zonebourse.com )

... " Suite à la sécheresse qui touche le Vietnam, les agriculteurs s'attendent à une baisse de leur production de café de 15 à 25% pour 2013-2014.

Depuis le lancement de la saison caféière, en octobre 2012, la pluie se fait rare dans le pays. La région du Central Highlands est touchée de plein fouet par la sécheresse, ses réservoirs d'eau ne sont remplis qu'à 20 ou 50%. La province de Dak Lak, qui fait partie de cette région, représente à elle seule un tiers de la production totale de café du pays.

Les plants de café sont actuellement en période de floraison, une étape indispensable au bon développement de la plante. Sans eau, les fruits seront très petits et le rendement sera moindre, or la saison des pluies ne démarrera qu'en mai prochain. " ...

Hors ligne

#42 2013-04-03 14:18:30

Chico brasil
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

guarana-saoluis a écrit :

en parlant de lecture sur l'argentine :

http://www.france24.com/fr/20121128-arg … erique-sud


slt


j'ai aussi oublié qu'à l’époque de mon investissement à risque, le Brésil devait des milliard de dollars aux FMI....aux USA....à l' Europe etc.......et qu'aujourd'hui c'est pratiquement l'inverse !!!!

Hors ligne

#43 2013-04-03 14:24:48

axiom
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Et quand les QE US arrêteront d' abreuver la planète,
ce sera le retour aux fondamentaux et le début de la fin pour le Bresil .
Oui, je sais je répète ça sur ABC depuis 2006-2007

Hors ligne

#44 2013-04-03 15:00:46

Jaganda
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Chico brasil a écrit :
guarana-saoluis a écrit :

en parlant de lecture sur l'argentine :

http://www.france24.com/fr/20121128-arg … erique-sud


slt


j'ai aussi oublié qu'à l’époque de mon investissement à risque, le Brésil devait des milliard de dollars aux FMI....aux USA....à l' Europe etc.......et qu'aujourd'hui c'est pratiquement l'inverse !!!!


Je pense Chico que tu penses au prêt du Brésil au FMi , mais il se trouve que cela lui,rapporte des intérêts , alors que les devises qui dorment à la BACEN lui coûte les yeux de la tête le choix est vite fait .
Le remboursement de la dette c est aux dernières nouvelles 3,1 % du PIB

Hors ligne

#45 2013-04-03 15:03:20

Chico brasil
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

pour en finir avec l' Argentine voici une réalité.....l'article date de fin 2009....il parlait d'atteindre 680 000 ventes de véhicules neufs pour 2015......la réalité est de 855 000 neuves en 2012 donc supérieur aux meilleurs prévisions estimées en 2009 !!!
comme quoi on peut bien se tromper et là c'est dans le bon sens

http://www.senat.fr/international/collo … 20102.html

Hors ligne

#46 2013-04-03 16:00:56

MUITOBON
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Je penses sinceremment Chico que tu ne devrais plus perdre ton temps a vouloir convaincre qui que ce soit.

Ne t'emmerdes plus, c'est toi qui a raison. La vente de voitures l'attestent ! Ainsi que le fait que ce sont les autres qui doivent de l'argent au Bresil !

Va t'installer au pays du Tango et recommence le meme investissement hyper-rentable que tu as fait au pays de la Bossa.

(Au fait, n'oublies quand meme pas de deduire l'inflation reelle cumulee quand tu cedes une affaire que tu as acquise dix ans auparavant et qui t'a coute en entretien.... Mais je ne voulais pas faire injure)

_______________________

"Apres l'effet, on croit a d'autres causes qu'avant l'effet"         NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2013-04-03 16:10:03)

En ligne

#47 2013-04-03 18:48:30

richard
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Hello les financiers smile
ben dite moi comme vous vous enflammez pour des histoires de pognon wink

il y a un bon film d'anticipation qui montre ce que sera le monde si il n'y a plus rien a bouffer...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert_%28film%29

et pour ceux qui stream..
http://dpstream.net/films-soleil-vert-e … 06449.html

Soleil vert, comme 2001, l'Odyssée de l'espace, Orange mécanique, Fahrenheit 451 ou THX 1138, fait partie de ces films d'anticipation « intellectuels », prophétiques, inspirés par un avenir lourd de menaces, en l'occurrence celle de la surpopulation et de l'épuisement des ressources naturelles. Soleil vert est, lui aussi, devenu un classique et, de surcroit l'un des films d'anticipation les plus sombres jamais réalisés. Il exprime parfaitement la peur, selon les mots de Krishnamurti, de « vivre dans un monde semblable à la mort »

Dernière modification par richard (2013-04-03 18:51:08)

Hors ligne

#48 2013-04-04 03:14:12

Indysantista
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

Salut Richard,
Comme j’aime pas m’inscrire (pseudo gratuitement) et ensuite avoir mes boites déjà pleines, regorger de spam, si tu en as la pratique, comment ça marche?

J’ai lu évidemment mais tous se gardent bien d’annoncer le mauvais côté des choses !! donc pour voir et télécharger ? malgré internet faible… toute la nuit !

Merci par avance.

Hors ligne

#49 2013-04-04 05:19:19

richard
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

voici un lien pour le film sous titré FR en basse définition (336 mb)

En stream: http://www.putlocker.com/file/0C96316E9F1978DA#
Suivant ta vitesse de connections mets ton film en pause et laisse la barre d'avancement aller à 1/3 avant de commencer à le voir

ou téléchargement: http://www.putlocker.com/get_file.php?i … original=1

et pour la HAUTE  :)  1.37 GB en français

Téléchargement: http://bayfiles.com/file/HPBl/Kl67vU/Zo … oune69.avi

Dernière modification par richard (2013-04-04 08:57:56)

Hors ligne

#50 2013-04-04 08:31:13

Chico brasil
Membre

Re : Retraites ? Dans l'oignon !

MUITOBON a écrit :

Je penses sinceremment Chico que tu ne devrais plus perdre ton temps a vouloir convaincre qui que ce soit.

Ne t'emmerdes plus, c'est toi qui a raison. La vente de voitures l'attestent ! Ainsi que le fait que ce sont les autres qui doivent de l'argent au Bresil !

Va t'installer au pays du Tango et recommence le meme investissement hyper-rentable que tu as fait au pays de la Bossa.

(Au fait, n'oublies quand meme pas de deduire l'inflation reelle cumulee quand tu cedes une affaire que tu as acquise dix ans auparavant et qui t'a coute en entretien.... Mais je ne voulais pas faire injure)

_______________________


Muitobon je ne cherche à convaincre personne smile 

Pour en revenir à mon investissement inflation ou pas, il  m'a rapporté beaucoup plus en € que le même placé en France sur le même produit et sur la même période et j'ai un exemple concret pour l'affirmer, mon frère a acheté un appartement 2 mois après mon investissement brésilien, il envisage de le vendre aujourd'hui, résultat des courses (loyer encaissé, frais de copropriété, déduction fiscale, imposition plus value) à peine  +25%  de gain sur la vente sur 10 ans, il hésite à le vendre compte tenu de la faiblesse du bénéfice...en parallèle pour moi,  c'est   du + 233% 

D'autres que je connais, on acquis des appartements sur Copacabana en 1994 à l'époque du Cruzeiro...en 2014 leur plus value est incalculable...idem pour un ami qui a acheté avenue Paulista un appartement de 60m2 début 2002 pour 80 000 R$ et qui est estimé à 800 000 R$ aujourd'hui (c'est son prix de vente)....donc convaincre des gens qui n'ont jamais pris le moindre risque dans leur vie, qui ne sont jamais aller plus loin que le bas de leur rue, je préfère les ignorer tout simplement...

Il faudrait lire cet article parue courant mars  et que l'on m'a transmis pas plus tard que hier, cela devrait faire réfléchir certains, cela traite du Brésil et pas de l' Argentine.

http://www.lepetitjournal.com/sao-paulo … en-france=

Dernière modification par Chico brasil (2013-04-04 08:43:21)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2013 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet