AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#1 2016-03-18 12:33:15

guarana-saoluis
Moderateur

Generalisation des taux negatifs ..la fin des "feijoes"

Slt ,

Pas tout " suivi " ..certains pays ont instaures les taux negatifs ..mais c'est pour les prets ou l'epargne ..( ou les deux )???

S'il s'agit de l'epargne ..cela equivaut a "payer " son banquier " c'est le Big bang version ..SALTO MORTAL qui se prepare ..avec le retour du bas de laine sous le matelas a la maison...et comme notre societé ..est de plus en plus violente..a cause des inegalité une explosion des cambriolages et meurtres ..a la recherche de ce meme bas de laine ..

Par decoulement ...vu que le bresil n'est pas un pays original , ni n'a rien inventé ..( c'est plutot BORDEL E REGRESSO  que .. ORDEM E PROGRESSO EN CE MOMENT ) ..ÇA VIENDRA ICI AU BRESIL ..alors lá QUID de l'interet du pays ..avec une inflation de 10% et des taux negatif ..

Bref si vous avez des commentaires ?

slt

Hors ligne

#2 2016-03-19 01:11:16

MUITOBON
Membre

Re : Generalisation des taux negatifs ..la fin des "feijoes"

Les taux sont actuellement négatifs pour environ le tiers des bons du Trésors émis dans le monde par l´ensemble des pays ! Il s´agit des bons du Trésor des pays "sûrs" : Europe du Nord et même France, Suisse, Japon...Ces bons sont de l´Epargne et leurs taux sont devenus négatifs car ils sont beaucoup achetés par les institutionnels vu la chiée de monnaies crée par les grandes banques centrales...et vu le risque mondial. Les investisseurs préfèrent perdre un pourcentage de pognon mais être en sécurité. Comme s´ils louaient un coffre pour y entreposer leur flouze.

Mais dans ces pays...les taux négatifs se sont déjà propagés au niveau des comptes d´épargne...et même des comptes courants des truffes sous la forme perfide de commissions bancaires plus chères...en Suisse notamment mais pas seulement...et en France ces commissions augmentent en 2016 pour les plus grandes banques...ça ne fait que commencer...

Au Brasiou ce n´est pas encore demain que ça arrive !...Car les bons de dette du pays ne sont pas achetés comme refuge...loin de là...mais tout au contraire pour spéculer !...Car c´est un pays fragile...à risque...et de plus en plus.  Si demain le Brasiou ne paye  plus de gros intérêts plus un radis n´arrive sur sa place !  La grande différence c´est que les bons de dette des pays développés sont achetés par sécurité et on accepte de payer pour ça...et les bons de dette des pays Fifre sont achetés pour gagner du pognon...en prenant des risques !...Donc il faut que ça paye !

Mais attention ! Les fonds professionnels qui spéculent sur le Brasiou ne jouent pas du tout le même jeu que les particuliers qui placent leur patrimoine sur des applications internes. Ils achètent et vendent quand ils veulent...d´une heure à l´autre...avec beaucoup de blé...et font peser leur poids...édictent leur volonté pour rester...et leur pognon n´est pas muselé dans le pays par des plans...et il n´est pas là pour être dépensé au Brasiou et subir l´inflation. Les instruments qui  faisaient séjourner le pognon spéculatif dans le pays...avec garantie cependant...sont les swaps de devises...et je ne pense plus que les investisseurs accepteraient toujours aujourd´hui de faire des swaps avec la BACEN sinon dans des conditions draconiennes.

Donc pour en revenir aux taux négatifs au Brasiou...non !... En revanche il faut s´attendre à des frais de plus en plus importants dans les services bancaires...d´une manière ou d´une autre...

____________________________


"Après l´effet, on croit à d´autres causes qu´avant l´effet"                              NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2016-03-19 01:13:57)

Hors ligne

#3 2016-03-19 01:41:36

guarana-saoluis
Moderateur

Re : Generalisation des taux negatifs ..la fin des "feijoes"

Ola muito ,

c'est tres clair ..( et logique )je te remercie ..

salut

Hors ligne

#4 2016-03-19 02:08:41

MUITOBON
Membre

Re : Generalisation des taux negatifs ..la fin des "feijoes"

J´étais en train d´en faire une autre mouture encore plus claire je crois...je la colle donc ci-dessous même si elle reprend pour bonne partie la précédente...que je laisse en l´état au lieu de la modifier.


POUR L´EPARGNE

Les taux sont actuellement négatifs pour environ le tiers des bons du Trésors émis dans le monde par l´ensemble des pays ! Il s´agit des bons du Trésor des pays "sûrs" : Europe du Nord et même France, Suisse, Japon...Ces bons d´Etat sont de l´Epargne et leurs taux sont devenus négatifs car ils sont beaucoup achetés...vu leur sûreté...par les institutionnels et par des fonds spécialisés pour riches particuliers ...D´autant plus vu la chiée de monnaies crée par les grandes banques centrales qui leur prêtent à 0 %...et vu le risque mondial aujourd´hui.. Les investisseurs préfèrent donc perdre un pourcentage de pognon mais être en sécurité. Comme s´ils louaient un coffre pour y entreposer leur flouze.

Dans ces pays...les taux négatifs se sont déjà propagés aussi au niveau des comptes courants des truffes sous la forme perfide de commissions bancaires plus chères...en Suisse notamment mais pas seulement...où sur certains "placements" les commissions dépassent quasiment le petit intérêt versé par ailleurs...En France les commissions de tenue de compte augmentent en 2016 pour les plus grandes banques...ça ne fait que commencer...

Mais au Brasiou ce n´est pas encore demain que ça arrive !...Car les bons de dette du pays ne sont pas achetés comme refuge...loin de là...mais tout au contraire pour spéculer par les professionnels...et pour compenser l´inflation par les particuliers qui y vivent !...Car c´est un pays fragile...de plus en plus à risque...Et donc il faut que ça paye pour les prêteurs à l´Etat !  Si demain le Brasiou ne paye  plus de gros intérêts sur ses titres de dette plus un radis n´arrive sur sa place !...Et il fait faillite. En revanche les "commissions" bancaires devraient augmenter vu l´inflation.

POUR L´EMPRUNT

Pour les taux négatifs quand on emprunte...à savoir être rémunéré par un taux pour emprunter...les banques Occidentales et Japonaises voudraient bien cela pour leurs propres emprunts à leur banque centrale ! Pour avoir de la marge supplémentaire quand elles re-prètent ce pognon aux entreprises et aux truffes...On y est très proche dans les pays développés car on est au bord de la déflation...mais pas encore


Pour ces taux négatifs sur emprunt au Brasiou...non !... Le Brasiou est en inflation forte...et en inflation forte les taux d´intérêt sont obligatoirement élevés...car s´ils ne l´étaient pas ce serait l´hyperinflation désastreuse...Mais à ce jeu là quand il-y-a récession et pas croissance comme c´est le cas au Brasiou...c´est la course au défaut...ou à la "calote" comme on dit en Brasileiro...Rien n´est simple.


____________________________


"Après l´effet, on croit à d´autres causes qu´avant l´effet"                              NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2016-03-19 02:36:50)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2013 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet