AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#1 2017-04-26 18:56:32

MUITOBON
Membre

Réal, politique fiscale US, et échéance électorale française

Le plongeon actuel du Réal sur le Dollar et l´Euro a 2 explications :

- 1-L´annonce pour ce soir de la réduction fiscale colossale aux US faisant passer l´impôt sur les sociétés américaines de 35 à 15 %.

- 2-L´élection probable à la présidence française du candidat libéral pro-européen, pro-politique Allemande, pro-mondialisation, pro-maîtrise des déficits publics et donc sociaux.

Ces deux éventualités ...à la fois excitantes et sécurisantes pour sa Majesté Pognon...siphonnent par anticipation vers les bourses américaines et européennes ainsi que vers le Dollar et l´Euro le flouze actuellement déposé sur les actifs et devises des autres régions du monde...

Ces espoirs de Seigneur Pognon vont-ils se réaliser ?  On le lui souhaite de tout coeur !

...Mais si c´était le cas...que les Truffes "émergentes" éventuellement jalouses se rassurent !...Car cela n´entraînerait évidemment pas des investissements dans les économies US et Européennes à base d´emplois...ou encore un avenir meilleur pour la nuée de  truffes occidentales sur le carreau...

...Non...à bien y regarder...ça voudrait même dire le contraire...

________________________________

"Après l´effet, on croit à d´autres causes qu´avant l´effet"                             NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2017-04-26 19:01:02)

En ligne

#2 2017-05-04 15:16:57

Salève
Moderateur

Re : Réal, politique fiscale US, et échéance électorale française

Tu n'as rien compris :-)

je cite MLP :

Jugeant que "la valeur de la monnaie n'a pas d'incidence" sur la vie quotidienne des Français, Mme Le Pen a ajouté que les seules affectées sont "nos entreprises qui sont plombées pour leurs exportations", conséquence selon elle d'une "monnaie trop forte qui a provoqué la désindustrialisation de notre pays".

Le Figaro :

"Une baguette à un franc vaudra un euro", assure Marine Le Pen
Marine Le Pen a assuré jeudi que "les Français ne verront pas la différence" avec la sortie de l'euro qu'elle défend et qu'"une baguette à un franc vaudra un euro" avec la nouvelle monnaie, assurant que les entreprises deviendront "à nouveau compétitives".

"Une baguette à un franc vaudra un euro. Les Français ne verront pas la différence, le passage de l'euro au nouveau franc sera plus simple", a déclaré la candidate du Front national sur BFMTV et RMC.

Jugeant que "la valeur de la monnaie n'a pas d'incidence" sur la vie quotidienne des Français, Mme Le Pen a ajouté que les seules affectées sont "nos entreprises qui sont plombées pour leurs exportations", conséquence selon elle d'une "monnaie trop forte qui a provoqué la désindustrialisation de notre pays".

Affirmant que "l'euro est la monnaie des banquiers, ils ne veulent pas que l'on ait une monnaie nationale", la candidate a défendu son projet avec le souci d'"être le plus souple possible mais dans un objectif: protéger l'économie, les emplois" et permettre par une monnaie "adaptée à notre économie" de rendre "nos entreprises à nouveau compétitives".

"Je veux réindustrialiser le pays, la monnaie c'est le verrou pour retrouver de la compétitivité, on peut soit baisser les salaires, soit effondrer notre système de protection, les Français le veulent-ils ? Moi je ne veux pas cela, alors reprenons le moyen le plus simple pour agir, retrouvons une monnaie nationale", a-t-elle plaidé.

"Les grandes entreprises pourront utiliser une monnaie commune ou les États entre eux", a réaffirmé cette eurodéputée.

Hors ligne

#3 2017-05-04 18:28:32

MUITOBON
Membre

Re : Réal, politique fiscale US, et échéance électorale française

Elle est tellement con qu´il ne fallait pas s´attendre qu´elle sache argumenter, expliquer et « vendre » clairement une opération complexe comme la sortie de l´Euro !

...D´autant que sortie de l´UE et de l´Euro par la France veut dire tout simplement disparition de l´UE et de l´Euro...et d´autant que 98 % de truffes n´entravent rien au domaine.

Donc sa Majesté Pognon ne prend guère de risque à fêter les actifs et monnaies occidentales avant l´élection depuis plusieurs jours !...

J´avais parié sur le « banquier Macron » depuis qu´il s´est présenté car il a fait un coup analogue à celui qu´avait fait Giscard à l ´époque. Il avait un boulevard entre des Socialards archi-frits et une droÂte classique au programme forcément trop dur car réaliste.

A présent à lui et à la future assemblée qui est un mystère de continuer à faire ce qu´avait à peine amorcé la Moule...Faire passer la réforme du travail et entamer la paupérisation des truffes dans des jobs-saucisse à l´anglo-saxone...Car c´est ça les réalités Allemandes et celles voulues par l´ « Europe ». Ça ne peut pas être autre chose.

Mais à mon sens il va y-avoir des cris et de la matraque dans les rues.

__________________________

"Après l´effet, on croit à d´autres causes qu´avant l´effet"                          NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2017-05-04 18:37:00)

En ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2018 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet