AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#1 2017-05-18 17:40:36

MUITOBON
Membre

EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

On savait l´Euro propulsé sur le Dollar, et donc sur l´ensemble des devises dont le Réal. Ceci suite à l´élection en France de Macron sécurisant les marchés financiers européens et donc mondiaux. L´Euro est d´autant plus propulsé que la BCE laisse prévoir une réduction de son émission monétaire en continu, et que de plus l´économie US ainsi que la présidence de Trump sont pour le moins vaseuses...

La chute brutale aujourd´hui du Réal sur le Dollar, due à une forte sortie des capitaux du Brasiou en rapport avec la crise Temer, ne fait que se sur-rajouter à ce contexte. Grimpée de l´Euro sur le Dollar, plus chute du Réal sur le même Dollar = EUR/BRL à 3.77 ce soir.

Swaps de devises, ventes au comptant de Dollar, les employés de la BACEN ont de l´occupation pour freiner le plongeon de la devise brésilienne. Souhaitons leur bon courage, même si leur action hypothèque forcément les réserves de change du Brasiou.

_____________________________

« Après l´effet, on croit à d´autres causes qu´avant l´effet »                        NIETZSCHE

Hors ligne

#2 2017-06-24 03:26:45

ectros
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Depuis la crise TEMER à 3,74 mi mai, le BRL revient semble-t-l se ce soir à ce niveau avec un 3,73 et vu la progression pourrait aller au-delà.

On peut imaginer que ce BRL ne va que se déprécier plus on  s approche des élections 2018 et si Lula est en mesure de s y représenter, processus identique aux manipulations pour affaiblir le Real lors de l Opération Dilma. On pourrait avoir du 4,20 comme base?

L'Europe toujours sous perfusion, les petits rentiers français ont voté le Maqueron pour conserver leur patrimoine.... L Euro se maintient...encore jusque au bankroute obligataire s il ne survient pas en premier il surviendra en bout de chaîne des bulles de credit aux ménages.

Hors ligne

#3 2017-06-24 15:08:07

MUITOBON
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

...

Dernière modification par MUITOBON (2017-06-24 15:24:17)

Hors ligne

#4 2017-06-24 15:23:53

MUITOBON
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Tout dépend des réactions de la BACEN qui ne cesse actuellement de faire des swaps de devises coûteux pour freiner et lisser la chute de sa monnaie. C´est certain que si elle décidait de laisser filer d´ici les élections et de ne plus hypothéquer ses réserves de change on peut arriver à 4. 20 facile car les capitaux flottants (étrangers ou pas) sont très volontiers sortants.

Pour la France, avec Maconne les petits rentiers vont l´avoir dans le fion ! Y compris les retraités au dessus de la misère de 1200 euros/mois, et sans autre rente ! Augmentation de la CSG pour commencer, mais vite fait le reste et l´immobilier vont y passer. Ce seront ceux qui vont avoir mal à la rondelle, tout comme les chômeurs et les RSA qui devront au moins brosser des saucisses en échange des aumônes d´État. Laissons à Maconne un peu de temps. La classe moyenne déjà bien mal va déguster, et les déclassés vont faire du sport.

Pendant ce temps, vu déjà l´ importance de leurs groupes, et vu leurs réseaux, quelques personnes proches de la source du pognon de la BCE empruntent à tout va à 0 %, pour rafler tout ce qui est porteur ou a une forte valeur : télé-communications, médias, Art, Immobilier de prestige...Patrick Drahi, Mathieu Pigasse, Bernard Arnaud, Serge Dassaut et famille, Xavier Niels, Arnaud Lagardère, François Pinault, Vincent Bolloré...s´en donnent à cœur joie. Et ça t´achète, et ça te restructure, et ça te fusionne, et ça te jette dans la rue les « sans dents »...

Pas de secrets.

____________________________

"Après l´effet, on croit à d´autres causes qu´avant l´effet"                  NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2017-06-24 15:25:14)

Hors ligne

#5 2017-08-25 12:55:39

ectros
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Une remarque...
une semaine après le relèvement de la notation de la dette bresilienne en niveau moindre speculatif....et ce depuis l attaque financiere lors de l impeach da D8lma
le BRL lui ne se releve pas...
conclusions ?

Hors ligne

#6 2017-08-25 14:03:09

MUITOBON
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Salut ectros,

Plusieurs facteurs maintiennent le Réal bas :

Temer a beaucoup de mal sur le plan politique. Les élections prochaines sont très incertaines.La stabilité globale du pays aussi. Ce qui n´est pas un critère encourageant pour les capitaux à s´investir de manière pérenne comme de manière spéculative. Au contraire. Donc le Réal n´a pas retrouvé la vague de capitaux venant l´acheter pour investir ou spéculer, c´est plutôt l´inverse, et il reste bas.

Le gouvernement a beaucoup de mal a mettre en place la réduction des déficits publics. Seule chose qui en l´absence de croissance pourrait redonner un excédent primaire au pays. A savoir un excédent couvrant l´intérêt annuel de la dette que le Brasiou doit aux investisseurs. Ceux-ci sont donc très dubitatifs plutôt qu´enthousiastes à mettre leur pognon.

Les conditions géopolitiques mondiales sont mauvaises, ce qui pousse les capitaux internationaux vers les refuges classiques : bons du Trésors, bourses, monnaies occidentales. Les actifs et monnaies exotiques sont délaissés. Par ailleurs l´économie mondiale est également piteuse. On ne voit plus d´engouement vers les matières premières des pays fournisseurs comme jadis. C´est le cas pour le Réal qui est moins acheté pour ensuite acheter les matières du Brasiou, donc le Réal stagne.

La Bacen, pour redonner un peu de souffle à l´économie du pays, baisse en continu le taux directeur Selic. Ce qui rend moins rémunérateur les supports en Réal, et n´encourage pas non plus les capitaux à les acheter.

Il est évident que l´ensemble de cette configuration  explique la faiblesse du Réal car en synthèse il n´est plus acheté, mais plutôt vendu. Cette réalité est bien plus importante qu´un meilleur rating des agences de notation conféré à la sortie de l´empeachment. D´ailleurs les rating ne font que suivre les réalités.

Hors ligne

#7 2017-08-31 11:14:28

ohaitiéaqui
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

coucou ecomicus comme tu avais raison avec le travelo chicocomics tu t'es fait viré d'expatforum par la bande des 3 nœuds, smarty, tin-hat et libenji77 ( qu'il y reste chez ses pouilleux), il est évident qu'avec la remonté de l'euro contre dollar bien que 1.20 me semble un max ( à moins d’événement imprévus )  mécaniquement le brl va se casser la gueule vers le canal haut à 4.5 ou 4.6 contre euro avec l'incertitude des élections, certains comment à paniquer à s'énerver que c'est marrant !!

Hors ligne

#8 2017-08-31 21:49:13

borninusa
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Link intéressant tout de même pour ceux qui ne font pas confiance aux taux
http://g1.globo.com/economia/seu-dinhei … e-sp.ghtml

Hors ligne

#9 2017-09-01 07:18:45

ohaitiéaqui
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

oui cela tremble...mais ceux qui ont du pognon au brasiou, les très riches pas les nœuds rêveurs ont tous des comptes à l'étranger, on nomme cela de l'optimisation fiscale ...et depuis des lustres car faut être carrément couillon pour avoir confiance dans les devises d'amsud, avec haut taux ou pas...je regardai les changements de devise c'est en moyenne tous les 15 ans.

Hors ligne

#10 2017-09-01 20:05:31

MUITOBON
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Le plus terrible pour les forums fake comme celui cité par ohaitieaqui, qui ne fonctionnent qu´avec 2 ou 3 pitres prenant chacun des multitudes de pseudos qui se tiennent la conversation afin de remplir des espaces, et ainsi gagner une aumône versée par les annonceurs pubs, c´est que leur cinéma n´est bon que pour les infirmes des lobes...

...Ils peuvent donc bannir à satiété, les clones d´economicus entre-autres ne sont pas plus cons que ceux du vénérable smarty, ils peuvent à loisir se régénérer à volonté selon leur fantaisie, comme ils l´ont largement prouvé pour rigoler.

Concernant l´article de Globo posté par Mimosa et ayant déjà fait jaser ailleurs, il représente surtout une opportunité pour ceux qui ayant du pognon dans un banque du Brasiou veulent le sortir en Dollar ou en Euro, et le passer en espèces hors du pays selon les  possibilités aux frontières.

Pour ceux qui ayant décidé de faire leur vie au Brasiou, pour raisons sentimentales et familiales, aucune pierre n´est à leur jeter ! Ils essaient de se dépatouiller avec le pognon qu´ils y ont fait entrer et qu´ils ont toujours besoin d´y faire entrer. Ceci Pour vivre et se démerder. Ils ont fait un choix en toute conscience et en sont responsables. Ils ont eu toutes informations à cet égard venues de toutes parts. Mais ils n´ont rien à voir avec les riches qui ont la capacité de vivre au Brasiou largement, tout en plaçant leur fortune hors Brasiou.

Pour l´ « Europe »,  ce qui se met en place n´est guère plus réjouissant, et appelle d´autres développements au plaisir de chacun

Dernière modification par MUITOBON (2017-09-01 20:07:51)

Hors ligne

#11 2017-09-03 15:42:28

ohaitiéaqui
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

hum comme dirait born le retour de Lula aux affaires si l'on peut dire ne va pas dans le sens d'un gouvernement plus emprunt de probité, un scénario à la vénézuélienne ou un effondrement complet de la monnaie avec retour au cru-zéro bien qu'improbable aujourd'hui demeure envisageable, pour mémoire il y a quelques années le venez était le pays qui avait en amsud le plus fort développement et avait lIDH  le meilleur !!

Hors ligne

#12 2017-09-13 21:31:02

borninusa
Membre

Re : EUR/BRL. Nouvelle crise politico financière au pays de la caïpirinha

Les notes d'analystes de l'époque sortaient des papiers à USD 180 le barril . Aujourd'hui c'est toujours plus de risques vers les fonds obligataires emergents rsrs

Un report vers les actifs risqués

En cause, principalement, un environnement de taux qui reste très bas malgré une récente tendance à la hausse. De quoi pousser les investisseurs à se tourner vers des actifs plus rémunérateurs, mais également plus risqués. Notamment, note l’Esma, vers les fonds obligataires dédiés aux pays émergents. « La prise de risque excessive et la mauvaise allocation des fonds restent donc des sources de risque importantes dans une perspective à moyen terme », avertit ainsi le régulateur.

https://www.lesechos.fr/amp/14/2114014.php

Pas beaucoup mieux ailleurs .

Dernière modification par borninusa (2017-09-13 21:38:57)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2013 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet