AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#1 2006-10-11 18:06:50

administrateur
Administrator

Fidel Castro

Que pensez vous de Fidel Castro ?
A vous la parole ...



Petite bio de Fidel Castro:
http://www.abc-latina.com/personnalites … castro.htm

Hors ligne

#2 2006-10-25 01:01:56

luna
Membre

Re : Fidel Castro

Ceci est un humble avis et n'engage que moi...;-) Fidel est un sale type, un idéologue opportuniste et un sale tyran...qui a toujours plus été en guerre pour défendre des idées abstraites face aux USA, que pour quoi que ce soit d'autre...un politologue, quoi...dommage qu'il n'ait pas continué à lire des livres tranquille peinard chez lui...ouf...;-)les gens ils n'en à rien à faire, mais alors rien du tout...une horreur...ok il y a l'embargo, mais pas que...et dieu sait si c'est un joli endroit...il y a longtemps que j'y aurait fait des séjours prolongés s'il n'était pas là...et la havane ça fascine...

Mais d'un autre côté...j'espère qu'ils vont l'empailler...parce que sans lui, cuba serait territoire des US depuis longtemps...alors cuba si cuba no...pas simple...

Dernière modification par luna (2006-10-25 01:04:39)

Hors ligne

#3 2006-10-26 20:30:21

louis13
Membre

Re : Fidel Castro

PERSONNE N EST PARFAIT C EST CLAIR
MAIS JE PENSE QU IL VAUT MIEUX ETRE CUBAIN QUE HAITIEN OU JAMAIQUAIN NON??????????

Hors ligne

#4 2007-09-07 18:36:16

smarty
Membre

Re : Fidel Castro

Fidèle Castro, bien que de gauche, n'était pas communiste au sens propre et au début de sa révolution, il se tourna d'abord vers les américains qui le rejetère. C'est alors qu'intervient l'URSS.

La CRISE DE CUBA survient après les déboires soviétiques de 1948 de faire chuter Berlin-Ouest et surtout un an après la construction du fameux "Mur de berlin".

Concernant la crise en elle-même, il faut la désamorcer. Nous ne sommes plus en pleine guerre froide comme en Corée où là, effectivement, nous sommes passés très près d'une guerre nucléaire avec l'intention de Mac Arthur de l'employer contre Chine communiste (qui soutenait la Corée du Nord, etc..., etc...). Ici, la donne est différente. Staline est mort en 1953, Krouchtchev marque une période d'ouverture diplomatique. Un dégel dans les relations est/ouest. Et puis surtout, il est totalement inutile au niveau stratégique de placer des missiles à Cuba sachant que les sous-marins patrouillant dans l'Atlantique, les avions à long rayon d'action et les bases de l'extrême-orient soviétique suffisent pour atteindre les E.U. sur l'ensemble de leur territoire. D'ailleurs, Kennedy ne parle pas de son pays dans ses interventions télévisées mais de l'ensemble du continent américain comme si celui-ci était une nouvelle "donne" dans l'implantation de ces missiles.

Quoiqu'il en soit, si les soviétiques avaient voulu monter cette opération secrètement, ils auraient camouflé les bases cubaines au lieu d'en faire des "Cap canaveral N°2" et surtout ils auraient caché leurs missiles à fond de cale ou ils les auraient bâchés afin de les cacher des avions espions américains et même des satellites existants à cette époque.

Je ne pense pas que la volonté à long terme de Krouchtchev était d'installer des missiles à Cuba même si ce retrait au final lui fut reproché par son propre camp... Mais si on réfléchi bien, une installation de missiles nucléaires un an après le débarquement américano-cubain de la baie des cochons qui c'était soldé par un échec cuisant des forces anti-castristes, cela veut dire quoi? Cela veut dire: "si je suis capable d'installer des missiles à Cuba, je peux tout aussi bien y envoyer des troupes classiques, forces terrestres et aériennes". Effectivement, les américains ne remettront jamais le pied sur le sol cubain et à ce titre je pense que Krouchtchev avait gagné la partie dès la découverte des missiles. Cuba restera un îlot communiste à quelques encablures des E.U. et dont le partenaire principal était bien sûr, l'URSS. Belle réponse à Berlin Ouest resté capitaliste!

Hors ligne

#5 2008-01-02 03:23:57

smarty
Membre

Re : Fidel Castro

Hors ligne

#6 2008-01-05 02:27:26

smarty
Membre

Re : Fidel Castro

Et une vidéo sur son dsicours face au G8 et donc contre la mondialisation.

http://www.dailymotion.com/relevance/se … lus_events

Très bon film de Erik gandini !

Hors ligne

#7 2013-07-21 23:21:45

VASP
Membre

Re : Fidel Castro

À la tête de Cuba depuis 1959, Fidel Castro, 85 ans, éloigné du pouvoir depuis 2006 pour raisons de santé, est entré dans le Livre Guinness des records comme « la personne qu’on a le plus souvent tenté d’assassiner », soit 638 fois, selon un site officiel cubain.

« Le dirigeant historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, est la personne qu’on a le plus souvent tenté d’assassiner, selon ce qu’indique le Livre Guiness des records et les archives de l’Agence centrale de renseignement (CIA) américaine, principale commanditaire de ces tentatives d’homicides », indique le site Cubadebate.

Cubadebate affirme que jusqu’en 2006, lorsqu’il a laissé les rênes du pouvoir à son frère Raul, « on comptait 638 tentatives d’assassinats contre lui, quasiment toutes dirigées par la CIA ».

« Les méthodes utilisées pour le tuer ont été multiples, mais toutes ont échoué : des snipers, des explosifs dans ses chaussures, du venin injecté dans un cigare, jusqu’à une petite charge explosive dans une balle de base-ball, entre autres », recense le site.

Selon le site officiel, « depuis qu’il a pris la tête de la Révolution cubaine qui a triomphé en 1959, on a commencé à planifier son élimination physique » et « parmi les plus intéressés » à sa disparition « il y a les agences nord-américaines d’espionnage et de subversion ».

Hors ligne

#8 2013-07-30 20:43:56

MUITOBON
Membre

Re : Fidel Castro

Khrouchtchev, loin de mener une politique de detente, renouvelle en 1961 les exigences de Staline de 1948. Il fait savoir que si l’Ouest refuse d’avaliser un traite donnant Berlin Ouest à l’Allemagne de l’Est, ce sera le conflit arme. Ni plus ni moins ! A cette occasion des chars soviétiques et amérlos se font même la gueule de part et d’autre d’un checkpoint. Au final Khrouchtchev recule.

A Cuba les US ont tres rapidement reconnu le pouvoir installe par la revolution. Mais Castro parvenu aux affaires choisit a travers certaines de ses decisions, et en particulier l’expropriation de firmes americaines, de s’affranchir des US. Ca a été globalement son choix. Il s’appuya fortement sur le parti communiste de Cuba pour asseoir son pouvoir, et finit par tomber fatalement dans les bras de l’URSS a la faveur d’un accord commercial en 1960. Partant, un certains nombres de positions de firmes americaines en particulier du petrole isolerent de plus en plus Cuba.

Le debarquement de la baie des cochons en avril 1961 a été fait non pas par des soldats americains mais par une sorte de petit bataillon de 1500 exiles cubains anti-castristes sensement entraines par la CIA, mais en realite totalement inexperimentes, et qui se sont fait rejeter a la mer. Ceci malgre l’appui de l’aviation amerlo. Suite a quoi la CIA voulait que Kennedy envoie l’armee americaine proprement dite sur Cuba, mais ce dernier refusa. Considerant que Castro avait une forte notoriete, peu d’opposants politiques dans son ile, et que les des etaient jetes vu le glissement de Castro vers l’URSS.

En mai 1962 l’URSS envoie des missiles pour etre installes a Cuba, et en Octobre les US les decouvrent en cours d’installation…il est vrai pas tres camouffles. Suite a des demonstrations guerrieres de part et d’autres, l’envoi de quelques navires et sous-marins, ainsi qu’a des negociations diplomatiques aleatoires entre Moscou et Washington…un denouement est trouve a cette aventure : 

Le demantelement des missiles que l’URSS avait installe dans l’ile en echange d’une non-agression future des US contre Cuba, ainsi que du retrait des missiles amerlos de Turquie et d’Italie en cours d'installation depuis 1959. Une ligne telephonique directe appelee telephone rouge fut par ailleurs installee entre Moscou et Washington pour eviter que ce genre d’escalade soit renouvelee. Concernant les missiles amerlos de Turquie et d’Italie, pour la petite histoire ils etaient obsoletes et leur retrait avait déjà été decide des 1961. Ils furent remplaces du tac au tac par des missiles nucleaires embarques sur des sous-marin US stationnes en mediterranee.

L’assassinat de Kennedy en novembre 1963 fut analyse comme une suite fort possible du respect de sa promesse de ne plus agresser Cuba pour renverser Castro. La CIA n’aurait pas supporte cela…entre-autres. Et la destitution de khrouchtchev en octobre 1964 fut largement commentee comme la consequence entre-autres de son echec face a  Kennedy dans cette aventure.

Bref…Kennedy est mort assassine, Khrouchtchev est mort de vieillesse, Castro ne fut pas elimine et vit toujours…

…Et Cuba  reste a ce jour l’un des derniers fossiles de la plus stupide ideologie qui marqua l’humanite…Au detriment evidemment de son pauvre peuple.

________________________

« Apres l’effet, on croit a d’autres causes qu’avant l’effet »            NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2013-07-30 20:51:27)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2013 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet