AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#1 2010-04-02 19:20:14

RECIFENSE
Membre

Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

J'ai déjà lu les posts sur le Real... certains prédisent qu'il va monter, d'autres qu'il va descendre...

Mais depuis le début de l'année, , le Real s'est quand même bien apprécié, à un niveau rarement - ou même jamais - atteint depuis des années ! (plus haut niveau depuis au moins 5 ans)

Aujourd'hui 2 avril 2010 l'Euro côte à 2,38 Real

Normal avec le risque en Europe me direz vous ? Certes mais le Dollar qui s'était beaucoup apprécié depuis 3 mois avec la crise en Europe, marque un léger recul depuis l'annonce du plan de sauvetage de la Grèce courant mars. Ainsi l'Euro est remonté de 1,33 à 1,36.

Le dollar et le Real évoluent en général quasiment de la même manière vis à vis de l'Euro. Pourquoi cette fois avec l'annonce du sauvetage de la Grèce le dollar marque un léger repli face à l'Euro et le Real continue à s'apprécier ?

Le Real a-t-il une force supplémentaire que le Dollar n'a pas ?

Difficile d'inscrire de grandes tendances sur des cotations sur quelques mois, mais tout de même cela m'interpelle ! Je ne suis pas professionnel en la matière, je me contente d'observer et de tenter de comprendre les grandes lignes.

Merci de vos avis raisonnés sur le sujet !

Hors ligne

#2 2010-04-03 03:07:16

MUITOBON
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Le Réal s’est énormément apprécié par l’arrivée massif de capitaux spéculatifs. Abreuvés jusqu’à plus soif par les liquidités des plans de soutiens internationaux les banques et fonds d’investissements spéculatifs qui empruntent du dollar à 0% d’intérêt achètent du Réal qui leur rapporte à ce jour 8,75%. Ces opérations dites de carry-trade ont dopé le Réal de façon considérable. Et ce n’est pas fini car pour combattre l’inflation la banque centrale du Brésil va devoir remonter ce taux jusqu’à 11% d’ici fin de l’année. Ce qui offrira encore plus de gain !

C’est toute la force du Réal, tant que les liquidités seront aussi abondantes, et tant que le Brésil vendra en quantité ses matières premières à la Chine. Les liquidités se réduiront avec la reprise économique des US et de l’Europe qui verra les banques centrales freiner leurs aides et augmenter leur propres taux de bases. Avec un taux de base du Dollar et de l’Euro à 2% par exemple, le jeu se calmera car il y aura un retour sur ces devises revenant plus rémunératrices. Les achats de la Chine devraient se réduire également car ce pays est en surchauffe et d’après moi il continuera courant 2010 à prendre des mesures qu’il a déjà commencer à prendre visant à limiter le crédit. Il devrait être contraint également à modifier sa politique monétaire qui se limite à ce jour à coller sa devise juste en dessous du dollar.

C’est également la spéculation qui a fait plonger l’Euro. Les fonds spéculatifs ont acheté de l’Euro jusqu’à 1.51 Dollar. Ils ont alors pris des positions de vente à ce prix là, et ils l’ont pré-vendu. Lorsque la Grèce a mis sur le marché ses obligations d’Etat les banques et fonds spéculatifs ne les ont pas achetés et ils ont fait plonger l’Euro pour lequel ils se sont portés acquéreurs à environ 1.36. Ils ont pris leur marge (1.51 – 1.36) et ont réinvesti sur les bons américains, la bourse et les devises rémunératrices. Le Dollar s’est donc remusclé.

La Grèce n’a pas été sauvée. Elle vient de vendre une fournée d’obligations d’Etat en offrant 6% d’intérêt, le double de ce que la France et l’Allemagne offrent pour vendre. Intérêt insoutenable. Le jour où elle ne trouve plus acquéreur certains pays volontaires de l’UE lui feront des prêts couvrant les 2/3 de ses besoins et le FMI couvrira le dernier tiers. A un taux plus intéressant. Mais après il y aura le Portugal, l’Italie, l’Espagne…
Comme les US ne vont pas mieux que l’Europe et que le dollar n’offre que 0,20% d’intérêt, les capitaux flottants marquent un pas entre ces deux devises. En attendant sans doute un autre grand coup contre l’Euro à l’occasion de la mise sur le marché des obligations du Portugal…

Si tu veux tu peux faire l’effort de lire d’autres posts sur le sujet dans la rubrique « économie, business… »

« Après l’effet, on croit à d’autres causes qu’avant l’effet »                         NIETZSCHE

Hors ligne

#3 2010-04-03 13:13:43

RECIFENSE
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Si je te suis, tu prévois une poursuite de la valorisation du Real sur les prochains mois, suite à mise en vente des obligations du Portugal, de l'Italie, de l'Espagne...

Quand tu dis que le Bresil garantit 8,75% tu te bases sur quoi ? Ce taux est il accessible pour un simple particulier résident au Brésil ?

Egalement quel est la solution la moins onéreuuse pour transférer des fonds depuis la France vers le Brésil ? Banque ou autres ? Si tu as des liens...

Je m'en vais lire les autres post sur le Real...

Hors ligne

#4 2010-04-03 22:44:35

MUITOBON
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Il y aura une autre poussée sur le Réal dès que son taux de base sera augmenté, prochainement, ainsi que je l'ai dit plus haut. Car ce relèvement  de taux offrira encore plus de marge par rapport au taux de base du dollar pour faire du carry trade entre les deux devises

Des difficultés pour le Portugal et autres PIIGS à placer leurs obligations à un taux convenable feraient encore vendre de l’Euro par aversion du risque liée à la zone, et donc plonger l'Euro par rapport à l'ensemble des devises, y compris le Réal. Mais l’Euro et le Réal ne sont pas liés.

Le taux de base d’une devise est fixé par la banque centrale du pays. C’est le taux d’intérêt que le pays s’engage à payer pour tout dépôt en échange duquel il délivre un titre : titre de la dette interne au Brésil. Les pays économiquement faibles ou émergents offrent un taux d’intérêt important pour obtenir de l’argent à court terme, se renouvelant en permanence,  ceci pour assurer leur équilibre et leur développement.

Oui les particuliers peuvent pratiquer le carry trade car le Forex (marché de devises) se « démocratise » de plus en plus. Un particulier peut emprunter actuellement du dollar qui lui coûtera entre 0,20 et 0,25% d’intérêt l’an, et avec cette trésorerie en dollars acheter du Réal qui lui rapportera à ce jour 8,75% l’an. Mais avec des risques : augmentation du taux de base du dollar, changement du cours de change USD/BRL, effet de boule de neige des investisseurs qui changent brutalement leurs positions selon les évènements internationaux…Tu trouveras de nombreux sites spécialisés sur internet.

Lis aussi ce qui s’est dit sur ces points dans le thème « Mort ou sauvetage du dollar… »

Pour transférer des fonds de la France au Brésil dans les meilleures conditions tu devrais trouver un thème déjà existant sur le forum. Ou alors ouvres en un autre.

« Après l’effet, on croit à d’autres causes qu’avant l’effet »             NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2010-04-03 22:46:26)

Hors ligne

#5 2010-04-04 11:46:12

RECIFENSE
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Merci Muitobom pour tes réponses pertinentes smile

Hors ligne

#6 2010-04-04 19:14:40

Chico brasil
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

personnellement depuis mi 2004 à ce jour,  soit + ou - 6 ans déjà,  le R$ est toujours resté sur ce cours moyen de  2.50 par rapport à 1 euro à - 0,10 + 0,10 et cela n'est pas prêt de se finir yikes .......alors pas d'inquiétude dans le futur, seul ceux qui font de la spéculation à court terme prennent des risques.

ce n'est pas le cas de l'euro qui en 6 ans et passé de  0,90 contre 1 usd à 1.53 soit une belle culbute.....et dire que les gens pensent que l' euro est une monnaie sùr comme le USD !!!

Dernière modification par Chico brasil (2010-04-04 19:16:33)

Hors ligne

#7 2010-04-07 17:00:35

TNZ
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

MUITOBON, tu penses que le Real peut monter jusqu'à quel niveau ? 1€ = 2,3R$ ? 1€ = 2,2R$ ?

Aujourd'hui c'est entre 2,34 et 2,35 R$ pour un euro ; j'avais lu il y a quelques mois qu'on ne devrait pas descendre sous 2,5R$ pour un euro...

Hors ligne

#8 2010-04-07 17:08:13

axiom
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

en ce moment, avec le carry trade, qui sait jusqu'ou ça peut aller ...
cf l'USD aussi !

Taux du marché moyen en direct 2010.04.07 15:46:28 UTC.
1,00 USD
États-Unis Dollars     =     1,76254 BRL
Brésil Reais
1 USD = 1,76254 BRL         1 BRL = 0,567362 USD

Dernière modification par axiom (2010-04-07 17:09:57)

Hors ligne

#9 2010-04-07 17:15:42

alexistour
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

TNZ a écrit :

MUITOBON, tu penses que le Real peut monter jusqu'à quel niveau ? 1€ = 2,3R$ ? 1€ = 2,2R$ ?

Aujourd'hui c'est entre 2,34 et 2,35 R$ pour un euro ; j'avais lu il y a quelques mois qu'on ne devrait pas descendre sous 2,5R$ pour un euro...

personne ne pourra jamais t´affirmer que le Real ou l´Euro vont évoluer vers une valeur déterminée et encore moins te donner un seuil. La personne qui serait capable de ça deviendrait très riche en très peu de temps.
Par contre tu peux lire les tendances argumentées comme par exemple celles de Muitobom qui semble bien attentif aux éléments qui affectent les devises.

Hors ligne

#10 2010-04-07 17:20:41

axiom
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

muito : lu 12 % de croissance pour la chine au 1 er trimestre !

Hors ligne

#11 2010-04-07 21:34:24

MUITOBON
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

En fonction des problèmes de l’Europe j’ai déjà dit que l’Euro peut tomber jusqu’à 1.20 USD, voire à la parité. D’ailleurs les grands hedge funds spéculatifs et celui de Soros en particulier ont dévoilé leur stratégie de continuer à vendre l’Euro à fond de cale compte tenu de l’état des PIIGS, et de la reprise très mole de l’économie européenne. A lire aujourd’hui que la presse grecque annonce un déficit 2010 encore plus important que celui qui était prévu aux dernières nouvelles, et que la récession s’aggrave au Portugal et en Italie.

L’Euro plonge donc globalement par rapport à toutes les devises. Répétons au passage qu’un Euro bas arrange pour l’instant l’Allemagne, leader incontesté de l’Europe, qui espère repartir grâce à son économie largement exportatrice, et très peu intérieure.

Concernant le Réal les fonds spéculatifs attendent comme je l’ai dit que son taux de base remonte. Cela devrait se faire d’ici la fin du mois pour contrecarrer l’inflation. Partant, sa valeur devrait encore grimper par rapport au Dollar car boostée par des achats en cary trade importants. L’impatience des capitaux flottants à voir une hausse du taux de base du Réal s’est manifestée aujourd’hui car il s’est vendu par réaction du Réal et le Dollar a regrimpé un peu sur cette devise.

En contre partie on a déjà parlé du danger pour le Brésil d’un Réal obèse qui lui ferait enregistrer un déficit commercial énorme, et des problèmes sur sa balance des paiements si les capitaux spéculatifs venaient à partir. Ceci pour une cause ou une autre. Par exemple un ralentissement important de la Chine, ou une augmentation des taux de bases du Dollar ou de l’Euro si ces zones devaient connaître un mieux être de leur économie dans les prochains mois.

Pour le moment Euro qui baisse part rapport au Dollar, et Dollar qui risque fort encore de baisser par rapport au Réal par le jeu du carry trade, la parité EUR/BRL a de grandes chances de continuer à plonger dans les futurs mois. Pourquoi pas arriver à EUR/BRL = 2 d’ici juillet si le carry trade se refait puissant entre USD et BRL ?

Ceci étant dit la conjoncture économique internationale n’arrange personne, et la Bovespa a enregistré ce jour une baisse comme la plupart des bourses mondiales.

Quant au PIB de la Chine, au plus il augmente au plus ce pays est en danger. Ca veut dire que les premières mesures prises pour limiter le crédit sont insuffisantes. Et que la production à outrance de ce qui ne sert à rien et qui ne se vend pas ou trop peu va faire exploser les défauts de paiement et les faillites. Surtout que les ventes à l’Europe et aux US ne reprennent pas. Je m’attends à d’autres mesures chinoises pour calmer le jeu.

Le taux de base du Yuan devrait en principe être augmenté pour rendre tous les crédits plus chers et calmer l’économie et l’inflation. Mais là la Chine changerait sa politique monétaire, et le Yuan se retrouverait plus cher que le dollar à l’international car il attirerait la spéculation, ce qu’elle ne veut pas. Le piège de la Chine ?

En tout cas un grand souci partagé avec les US motivant entre autres la prochaine visite du patron du Trésor américain. Car au-delà des différents il faut absolument que la Chine se sorte d’une expansion qui peut la faire imploser pour continuer à acheter des obligations et bons du trésor US. Sans ça c’est la faillite américaine façon Grèce en beaucoup, beaucoup, beaucoup plus grave, autrement dit le casse gueule général. Celui qui sent la vraie poudre.

« Après l’effet, on croit toujours à d’autres causes qu’avant l’effet »             NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2010-04-07 21:43:15)

Hors ligne

#12 2010-04-07 22:12:27

axiom
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

là on est bien ok ! : 12 % de croissance les 2 pieds a fond sur les freins , qu'est ce que ça serait sinon : 40 % ! ... effectivement, ça sent bien le souffre.

oui a de tels niveaux US et Chine vont devoir mettre de coté les "petits differents " pour
continuer a faire tourner l 'eco globale faute de quoi 2007 ne serait en comparaison qu'un "amuse gueule " !

Dernière modification par axiom (2010-04-07 22:24:08)

Hors ligne

#13 2010-04-07 22:40:50

caipiXXL
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Hors ligne

#14 2010-04-08 00:19:19

MUITOBON
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

L’article cité ci-dessus est très intressant.

Il confirme que Meirelles conservant son poste et ne rentrant pas en politique, annoncera donc lors de la réunion monétaire de fin avril l’augmentation du taux de base du Réal.

Partant, comme déjà dit, il faut s’attendre à l’achat important de Réal par carry trade, et valorisation encore plus importante de cette devise par rapport au Dollar, et par rapport aux autres devises (sauf celles qui offrent également un bon taux d’intérêt et qui profitent également du carry trade : Dollar australien, Rand sud africain…)

L’article dit par ailleurs que le cours du Réal sera soutenu par les fonds d’investissement japonais, et par le cours du pétrole auquel il est assez fortement corrélé.

Ce qu’il faut savoir c’est que les japonais, comme tout le monde, font beaucoup de carry trade à partir du dollar dont le monde entier est gavé (ce qui rejoint ce que je disais plus haut).
Il faut savoir également que le cours du pétrole  est fortement soutenu par les achats colossaux de la Chine. Lesquels achats s’ils se calmaient feraient donc retomber les cours du baril et donc du Réal. Ce qui rejoint également mon raisonnement sur l’influence de l’accalmie éventuelle de la Chine sur l’équilibre du Brésil.

« Après l’effet, on croit à d’autres causes qu’avant l’effet »            NIETZSCHE

Hors ligne

#15 2010-04-08 01:37:03

alexistour
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

MUITOBON a écrit :

Il faut savoir également que le cours du pétrole  est fortement soutenu par les achats colossaux de la Chine. Lesquels achats s’ils se calmaient feraient donc retomber les cours du baril et donc du Réal. Ce qui rejoint également mon raisonnement sur l’influence de l’accalmie éventuelle de la Chine sur l’équilibre du Brésil.

Ok Muito. Mais vois-tu une raison pour que ces achats colossaux s´arrêtent ou qu´une accalmie du développement chinois commence?

Hors ligne

#16 2010-04-08 06:01:04

MUITOBON
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Je ai exposée la raison dans un post juste plus haut.

Je la vois dans la bulle globale chinoise, et doute que les autorités de ce pays puisse la maîtriser. Je ne doute pas de leur compétence, je doute des possibilités de le faire en souplesse.

De toute façon pour la maîtriser, il faudra ralentir la production et la construction en particulier de façon importante. C'est à dire amplifier les freins pour que les banques ne prêtent plus que peu aux entreprises. Je vois mal la consommation chinoise grandir à la mesure de l'expansion du PIB, trop basé encore une fois sur de la surproduction. De surcroit trop chère pour énormément de chinois. Quand on vend pas assez ce que l'on produit, et qu'on est endetté, on va vite à la faillite.

Grosse problématique de la Chine, avec celle de sa devise. Mais si son régime politique cesse de faire rêver avec son expansion débridée, si le rêve chinois qu'il a créé se glace, tiendra-t-il le coup à terme ?

Par ailleurs, s'il parvient à gérer cette situation, on sait que ce pays s'approprie actuellement à tour de bras des mines, des gisements pétroliers, des terres dans le monde entier afin de sécuriser ses besoins en MP. La manne chinoise va donc ralentir pour les émergents MP qui lui vendent pour l'instant ces richesses.

Voilà les dangers faciles à percevoir pour les pays dont le développement dépend trop de la santé de la Chine.

"A près l'effet, on croit à d'autres causes qu'avant l'effet"         NIETZSCHE

Dernière modification par MUITOBON (2010-04-08 06:22:08)

Hors ligne

#17 2010-04-08 12:55:13

Chico brasil
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

La Banco central ne laissera pas s'installer durablement dans le temps une parité de 2.10 R$ pour 1 euro, cela a été évoqué en juin 2008 dans un article, car à partir de ce niveau de change, cela pénalisera les exportations brésiliennes par contre sur la base de 2.40/2.60 R$ pour un euro cela reste sans risque..

Hors ligne

#18 2010-04-08 14:00:59

BenRio
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Biensur une monnaie surévaluée pénalise les exportations, mais également les investissements étrangers voués à des projets durables dans l'économie réelle du pays. Ceux-ci sont créateurs de croissance et d'évolution contrairement aux capitaux spéculatifs arrivant en masse dans le pays, et qui sont prêt à en ressortir d'une seconde à l'autre.

Alors je m'interroge... Quel est l'intérêt pour un état d'accepter que l'on spécule massivement sur sa devise, alors que ces capitaux volatiles et donc fort peu utilisables n'ont au final pour effet que de déstabiliser la devise et affecter toute l'économie d'un pays?

L'IOF a été taxé de 2% il y a quelques mois sur la venue de ce type de capitaux. Si cette mesure était autre que symbolique (avec au passage un gain significatif pour l'état), et si la réelle intention était de stabiliser sa monnaie ou pour le moins empêcher la surévaluation que nous connaissons actuellement, l'IOF sur les capitaux spéculatifs en dollars aurait du être élevé à hauteur du taux directeur du pays, et non de 2 misérables %... Pour ne pas l'avoir fait, la surévaluation du Real doit quelque part arranger le Brésil, ou au moins quelques uns bien installés dans les hautes-sphères du gouvernement! (Là je suis mauvaise langue...)

Hors ligne

#19 2010-04-08 16:16:37

axiom
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

ben :

on a cru un temps ( et moi le premier ) au retour du politique sur la finance

lol regardes l'ironie de l'histoire :

les politiques et les gouvernements qui hier ont sauvé les banques et autres fonds speculatifs se retrouvent aujourd'hui punis par ceux qui ont été sauvés.
faute de n'avoir " tapé " assez fort hier par une bonne regularisation des marchés , ce sont encore eux qui mettent la dragée haute aux politiques quelque soient les "mesurettes" desormais adoptées en contre feux local !

alors le bresil, fait comme tout le monde, il tente ce qu'il peut façe a la toute puissançe des marchés

Dernière modification par axiom (2010-04-08 16:36:06)

Hors ligne

#20 2010-04-08 19:47:43

MUITOBON
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Absolument Axiom les marchés sont rois, et n’ont jamais été aussi puissants que depuis que les Etats leur ont fait cadeau d’une quantité de munitions gigantesque que sont les liquidités des plans de sauvetages, de relance, puis de maintient des aides, lesquelles perdurent.

La preuve en Europe ou Trichet ainsi que les autorités allemandes et grecques assènent que cette dernière ne tombera pas en faillite et sera sauvée si nécessaire d’après le plan qu’ils ont mis sur pieds le mois dernier. Peu importe, les « investisseurs » réclament un taux d’intérêt pour acheter les obligations grecques de plus en plus important (aujourd’hui 8% de plus qu’hier) totalement inacceptable et insoutenable. Ca se propage comme prévu depuis hier aux obligations portugaises et espagnoles. Entre autres résultat : les valeurs des banques commerciales grecques et européennes engagées en Grèce chutent entrainant vers le bas les indices des bourses européennes.

Plusieurs économistes commencent d’ailleurs à recommander froidement à la Grèce de se mettre purement et simplement en faillite. Et aux autres PIIGS de faire de même si nécessaire.Ca aurait d’après eux le mérite d’assainir la situation, puis de les soutenir pour qu’ils repartent sainement, sous contrôle économique vigilant. C’est sans doute le souhait profond de l’Allemagne en particulier qui pousse ardemment à une main mise par les instances européennes sur la stratégie et la gestion des économies européennes. C’est peut être inéluctable si on veut sauver l’Europe, pousser à son intégration.

Quoi qu’il en soit la finance internationale est froide. Hélas on aurait du il est vrai limiter sa liberté et sa puissance d’action spéculative lors des plans internationaux. Rien n’est encore fait à ce jour ! Oui, la finance se moque des « mesurettes » locales, le démontre aujourd’hui ainsi qu’elle l’a maintes fois démontrée. En mettant si nécessaire des pays et des zones entières à genoux.

« Après l’effet, on croit à d’autres causes qu’avant l’effet »                 NIETZSCHE

Hors ligne

#21 2010-04-08 20:51:52

axiom
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

oui les PIIGs ne sont pas "blancs bleus" mais ce ne sont tout de meme pas eux qui ont inventés la titrisation et autres joyeusetés ! il faut quand meme remettre les choses et l'echelle en perspective !

parait qu'obama veut se lancer dans la "reforme" et la "regulation " des marchés
... bon courage ! ce sera une autre paire de manche que la "secu" !

malheureusement on a sans doute ( peut etre ) deja manqué la seule occasion ... a suivre !

Dernière modification par axiom (2010-04-08 20:54:29)

Hors ligne

#22 2010-04-08 21:18:53

RECIFENSE
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Et si on réinventait le troc ? Cela éviterait la spéculation...!

Hors ligne

#23 2010-04-08 22:34:51

alexistour
Membre

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

RECIFENSE a écrit :

Et si on réinventait le troc ? Cela éviterait la spéculation...!

Le troc est commun au Brésil (Même si on s´éloigne du sujet sur l´exemple que je vais te donner).
Si tu vends ta maison au Brésil, on peut facilement te proposer en échange un terrain et une voiture ou même un tracteur.

Hors ligne

#24 2010-04-08 22:49:08

guarana-saoluis
Moderateur

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Bonjour ,

Je peut dire que bon nombre de voyageurs au bresil en provenance de differents etats ce sont vu proposé de racheter leurs Euros a 2,43 , contre 2,38 cours du jour , donc ça specule a mort sur la devalorisation du real , ça stocke pour revendre plus tard , j'en connais deux ,trois ils sont sur le marché depuis longtemps..

salut

Hors ligne

#25 2010-04-08 22:50:49

guarana-saoluis
Moderateur

Re : Ou va le Real ? Ou va l'Euro ?

Je ne parlais pas de banques evidemment mais de "Brokers" locaux agissant pour leur compte.

xau

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2018 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet