Accueil

ANTIGUA

 
Il y a un peu plus de 200 ans encore, l'ancienne capitale guatémaltèque pouvait se mesurer avec la ville de Mexico ou celle de Lima en ce qui concerne l'architecture coloniale. 
Elle fut fondée en 1543, elle était l'une des villes les plus grandes et les plus belles du Nouveau Monde, mais un tremblement de terre la détruisit complètement en 1773 et les habitants durent reconstruire la capitale 50 km plus loin.
 
La vie a peu à peu repris parmi les ruines coloniales et de nos jours, Antigua se veut aujourd'hui une ville agréable et pittoresque avec ses rues pavées, ses toits de tuiles et ses monuments coloniaux dont certains sont en ruines et recouverts d'une douce végétation. 
Connue sous le nom de Santiago de los Caballeros à l'époque coloniale, la ville d'Antigua est posée dans une vallée verdoyante et est entourée de montagnes. Les édifices sont bas et massifs, avec des murs épais pour résister aux tremblements de terre.
Le Musée de Santiago, situé dans L'ancienne mairie, en face du parc central, présente une collection d'objets de l'époque coloniale. A proximité se trouve le Musée del Libro Antiguo, qui présente des expositions sur l'histoire de l'imprimerie. Le palais des capitaines généraux, de l'autre côté du parc, est un édifice monumental qui abrite aujourd'hui des bureaux gouvernementaux, y compris l'office de tourisme. Aux abords du parc, on verra également les ruines d'une ancienne cathédrale. Le Musée Colonial, occupant un bel édifice de style mauresque qui fut jadis le siège d'une université religieuse, expose des oeuvres d'art de l'époque coloniale ainsi que des dioramas de la vie au XVIII' siècle. En se promenant dans les agréables rues de la ville, on peut remarquer de nombreuses églises anciennes dont certaines ont été restaurées. L'église La Merced compte parmi les plus belles avec sa facade churrigueresque et son joli petit parc frontal.
 

Préparez votre voyage à Antigua:

 

Facebook