Accueil

TIKAL

 
A Tikal se trouve le berceau de la civilisation des Mayas. Cette métropole fut bâtie vers 200 ans après J.-C. et abandonnée 800 ans après par ses habitants aux dons artistiques exceptionnels. On pense que lors de leur départ vers le nord les Mayas livrèrent plus de 10 000 édifices à la forêt envahissante dont les racines pénètrent dans les joints des blocs de roches calcaires pour les desceller l'un après l'autre. Mais près de mille ans n'ont suffi à la végétation pour effacer les traces qui furent découvertes en 1877 par un savant suisse, Gustav Bernoulli.
 
Les archéologues ont mis au jour d'innombrables temples, autels, stèles et pyramides, dont la plus haute atteint 70 mètres. De cet édifice (le plus haut de l'Amérique précolombienne), les prêtres Mayas à dominaient l'étendue verte de la forêt vierge, où pullulaient jaguars, tapirs et vipères, et levaient le regard vers les étoiles afin d'étudier leurs mouvements. Toutes les pyramides ont des pentes extrêmement raides, avec la chaleur qui règne, l'ascension est pénible et la descente constitue une épreuve pour les nerfs, qu'on surmonte mieux si l'on évite de regarder vers le bas.
 

Continuellement de nouvelles fouilles sont entreprises et de nouveaux édifices sont découverts, offrant ainsi de nouveaux et précieux d'enseignements sur la culture des Mayas.
Prenez le temps de visiter Tikal, restez dormir dans l'un des petits hôtels du site, où retournez à Flores situé à une heure de taxi.
 

Préparez votre voyage à Tikal:

 

Facebook