Accueil

La GUERRE du CHACO

Depuis le milieu du XIXe siècle, un différend frontalier oppose la Bolivie au Paraguay. L'enjeu en est un immense territoire, quasi désert et insalubre, connu sous le nom de Grand Chaco. La Bolivie et le Paraguay n'ont colonisé que les pourtours du Grand Chaco jouxtant leur propre territoire, mais chacun des deux pays en revendique la totalité.

Des accrochages aux postes frontières surviennent régulièrement. Les Paraguayens et les Boliviens ont construit une double ligne de fortins à travers tout le territoire du Chaco et, en juin 1932, la prise de l'un de ces fortins par une patrouille bolivienne provoque une escalade militaire qui aboutit à un conflit ouvert. La guerre va s'enliser et ce n'est que le 12 juin 1935 que les deux pays adoptent un protocole d'armistice. La conférence de Buenos Aires en 1936 mit un terme au conflit, attribuant au Paraguay la plus grande partie du territoire contesté.
 
© CICR
 
NOTA  

Facebook