Accueil

CANCUN

Cancún est une ville jeune, tellement jeune que tout résidant né avant 1974 est venu d'ailleurs! Vous avez ici la cité balnéaire par excellence. Sur le plan économique, ses 350 000 habitants dépendent presque exclusivement du tourisme et des activités connexes. Il s'agit d'une ville soigneusement planifiée, dont la construction n'a débuté qu'en 1969 sous les directives d'une agence gouvernementale du nom de Fonatur (acronyme pour Fonds national du tourisme), qui en reste le maître d'oeuvre même aujourd'hui, avec un règlement assez strict quant à l'affectation des terrains.
 
Il existe une séparation rigide entre la zone hôtelière, le long des plages, sur un isthme long et étroit en forme de «7» avec des ponts aux deux extrémités, et la ville comme telle, située sur ce qu'il est convenu d'appeler le continent. Le boulevard Kukulcán (mal conçu pour les piétons) traverse toute la zone hôtelière et mène au centre-ville; le service d'autobus y est fréquent et efficace (jusqu'en milieu de soirée, moins fréquent par la suite), et les taxis ont des tarifs abordables. La voie la plus importante du centre-ville est l'Avenida Tulum, bordée de restaurants, boutiques, supermarchés et banques.
 
Avant 1969, il n'y avait que le village de pêcheurs de Puerto Juárez, dans la banlieue nord de ce qui est maintenant Cancún. Aujourd'hui, en plus d'une ville moderne et prospère en regard des normes mexicaines, on trouve un long collier d'hôtels à multiples étoiles en face de jolies plages d'une blancheur étincelante aux eaux turquoise. Plusieurs hôtels sont d'une architecture fantaisiste, souvent en forme de pyramide; le tout peut sembler venir tout droit d'une autre planète! Tout est conçu pour le confort et le repos des visiteurs, et la majorité d'entre eux y viennent dans le simple but de se prélasser sous le soleil tropical, ou de prendre part à quelques activités sportives, ou encore de se rendre à la discothèque la nuit venue (à condition de ne pas avoir les oreilles trop fragiles). 
 
Si vous êtes à la recherche d'activités récréatives sachez que certains hôtels proposent des soirées avec musique et repas typiques, parfois même des spectacles de ballet folklorique local. Quelques boîtes de nuit, soit dans les hôtels, soit dans le centre-ville, présentent également des orchestres de salsa et d'autres rythmes tropicaux. La dernière semaine de mai s'y tient un festival de jazz.
 
Sur place, les attraits touristiques comme tels se limitent aux plages, aux installations sportives des hôtels et aux galeries marchandes. Toutefois on peut également faire une excursion à l'île de Cozumel pour la plongée, ou visiter les sites archéologiques de Chichén Itzá, à l'ouest, ou de Tulum et de Cobá, au sud (ce dernier est plus intéressant mais plus loin aussi).
 
Les avis sont partagés sur Cancún. Certains y voient un paradis terrestre (le très grand nombre de visiteurs et d'hôtels indique qu'ils ne sont pas les seuls), d'autres, un endroit artificiel et anodin. À vous de décider. Il faut noter que l'échelle des prix est plus élevée à Cancún qu'ailleurs au Mexique. Pour un déjeuner d'ambiance à l'extérieur de l'hôtel, songez au Mercado 28 (se prononce «mer-CA-do bein-ti-0-tcho»), un marché public situé dans une zone résidentielle, près du centre-ville (tous les chauffeurs de taxi connaissent cet endroit), qui compte plusieurs restaurants avec terrasse proposant des repas typiques à des prix très raisonnables. A ne pas manquer : les préparations de fruits de mer à la mode de Veracruz.

Préparez votre voyage à Cancun:

 

Facebook