Accueil

PALENQUE

Au coeur de la forêt tropicale, les ruines mayas de Palenque sont situées à 8 km de la ville du même nom. Ce site mystérieux dressé dans un cadre enchanteur offre les plus belles réalisations en pierre ou en stuc de l'architecture pyramidale et de la statuaire maya. Si le site fut occupé dès 1500 av. J.-C. il ne connut la prospérité qu'aux VIIe et IXe siècle après J.-C. Les bâtiments se caractérisent par des toits surmontés de lucarnes et ornés de très beaux reliefs en stuc. 
 
Le temple des inscriptions et le plus élevé et le plus grandiose du site. Il s'agit d'une pyramide construite sur huit niveaux, au sommet de laquelle se dresse un petit temple. L'archéologue Alberto Ruiz Lhuillier y découvrit en 1952 une lourde pierre qui scellait un escalier de 22 m s'enfonçant au coeur de la pyramide et aboutissant à une salle voûtée, occupée en son centre par une dalle calcaire sculptée de 2 m sur 3 m. Sous cette dalle qui pesait quatre tonnes, un sarcophage contenait les restes du prêtre-roi Pakal, portant un masque en mosaïque et entouré de nombreux bijoux de jade. Ces vestiges et la tombe reconstituée ont été transférés au musée d'Anthropologie de Mexico. Les murs du sanctuaire à portique sont recouverts de dalles calcaires gravées d'innombrables glyphes.
 
El Palacio (le palais), construit sur l'esplanade de 100 m sur 80 mètres, est un ensemble architectural constitué d'une tour à quatre étages, qui servait peut-être d'observatoire astronomique, entourée de patios, de bâtiments et de galeries dont les murs intérieurs en stuc sont décorés de personnage mystérieux.
Au nord du Palacio, on a mis au jour un jeu de balle est un ensemble de temples.
Palenque réserve encore bien des trésors aux archéologues, seuls 10 % des édifices ayant été mis au jour.
 
Deux autres grands sites mayas du Chiapas sont aussi dignes d'intérêt, il s'agit de Yaxchilan et Bonampak qui se trouvent au coeur de la forêt tropicale.

Préparez votre voyage à Palenque:

 

Facebook