Accueil

Le CHARANGO

 
Le charango est un instrument de musique à cordes pincées inspiré de la guitare et originaire de Bolivie, de la ville de Potosí, au XVIIe siècle. Suite à l'arrivée des Espagnols en Amérique, les indigènes s'inspirèrent de la guitarrilla ou du timple pour créer ce petit instrument qui s'est répandu dans tous les pays andins : Argentine, Chili, Pérou.
 
Les premiers charangos étaient construits en utilisant une carapace de tatous de petite taille, appelés en indien kirkincho, comme caisse de résonance. Cette pratique se poursuit bien que certaines races de tatous soient protégées. Cependant, l'utilisation du bois pour la caisse de résonance est de plus en plus fréquente, les meilleurs charangos en étant conçus d'une seule pièce.
 
Il est monté de dix cordes (cinq doublées) en nylon (voire en boyaux ou en métal) accordé le plus souvent en sol-sol, do-do, mi-MI, la-la, mi-mi, de la dixième corde vers la première corde, chaque chœurs étant accordé à l'unisson, à l'exception du mi des 3e cordes qui ont une octave de différence. L'ordre des cordes est atypique : la corde la plus grave est donc le MI (corde 3a), puis sol (5e cordes), la (2e cordes), do (4e cordes) et mi (1res cordes et corde 3b). Le chevillier peut être soit à l'ancienne, soit moderne, avec des chevilles soit à friction, soit à mécanisme. Le manche est frettés.
 

 

Instruments de musiques latino-américains

Facebook