Accueil

Le MERENGUE

Le merengue est un genre musical et une danse née en République dominicaine (région de Cibao) vers 1850, et aujourd'hui interprétée également par des artistes portoricains.
Ses origines sont incertaines : une des hypothèses serait qu'il viendrait d'une danse appelée la upa habanera qui comportait un pas de danse appelé « merengue » ; il pourrait aussi être dérivé d'un style musical haïtien, le méringue.
 
Le merengue folklorique (merengue típico), utilise un accordéon, une güira, une tambora et un petit tambour à double tête, parfois une marimba, ainsi que le bandurria qui fut supplanté par l'accordéon.
Le merengue est resté une danse de la campagne, critiqué par la bourgeoisie qui préférait la tumba jusqu'à ce que le dictateur Rafael Trujillo ne le déclare « danse nationale officielle ».
Dans les années 1970, le merengue s'est modernisé et, sous l'influence de la salsa, les groupes ont incorporé le piano, des cuivres (trombone) et des bois (saxophone), puis le synthétiseur et basse électrique.
En France, Patrick Sébastien a permis la découverte du merengue par sa reprise du titre El Venao qu'il a adapté en français sous le nom La Fiesta.
Juan Luis Guerra a fait connaître internationalement le merengue en 1990 avec Ojalá que llueva Café.
Suavemente du portoricain Elvis Crespo est un des plus grands succès.
 
© Wikipédia
 

 

Facebook