Accueil

BOCAS DEL TORO

Recouverte d'une végétation exubérante et abritant le gigantesque Parque Internacional La Amistad , l'une des plus grandes zones protégées d'Amérique centrale, la province de Bocas del Toro porte décidément bien son nom de province de "l'or vert".
Aujourd'hui, avec ses modestes villes que sont Chiriquí Grande, Changuinola, Almirante et Bocas del Toro, cette grande province est peu peuplée, une grande partie de ses habitants, les Guyamíes, se répartissant dans d'innombrables communautés isolées. Depuis l'ouverture de la route reliant Chiriquí Grande à la Panaméricaine, l'économie est surtout axée sur le transport de marchandises qui transitent par Chiriquí Grande, en provenance du Costa Rica voisin via le port panaméen d'Almirante.
 
Sur le plan touristique, bien qu'avec la province du Darién elle reste parmi les moins développées, la région semble aujourd'hui prête à relever le défi et s'engage à fond dans cette voie. La récente apparition de nouveaux hôtels et de restaurants dans la petite ville de Bocas del Toro, même si encore très limitée, semble vouloir le prouver. L'île sur laquelle cette ville se trouve, l'Isla Colón , marque en effet la porte d'entrée de l'Archipiélago de Bocas del Toro , dont elle fait partie, ainsi que du parc marin de l'Isla Bastimentos , le seul du genre au pays. Réputé pour la beauté de ses fonds marins et pour la richesse de ses coraux, ce parc marin constitue l'attrait principal de la province.

 

Facebook