Accueil

HISTOIRE - PARAGUAY

Les principales dates de l'histoire paraguayenne
 
  • 15 août 1537
    La ville de Asuncion est fondée par Domingo de Irala. 
  • 1609  
    Les jésuites ouvrent leur première mission au Paraguay regroupant des centaines de familles guaranies dans des villages appelés reducciones. 
  • 1630 à 1640  
    Victimes des bandeirantes (brésiliens chasseurs d'esclaves) bon nombre de missions sont détruites. 
    Les jésuites obtiennent de Philippe 2 d'Espagne le droit de constituer un Etat autonome placé sous l'autorité directe de Madrid. 
  • 1750  
    Madrid prend ombrage de la réussite des missions jésuites, et pour éviter la montée en puissance d'un Etat dans l'Etat, le roi cède une partie du territoire jésuite aux portugais. 
    Les Indiens se révoltent, et cette guerre s'achève dans un bain de sang. 
  • 1767    
    Charles 3 d'Espagne bannit les jésuites du Paraguay, les missions tombent en ruine et les Indiens retournent à leur vie tribale. 
  • 14 mai 1811
    Une junte militaire conduite par Fulgencio Yegros proclame l'indépendance du Paraguay. 
    L'avocat José Gaspar Rodriguez Francia prend le pouvoir, et gouverna le pays d'une main de fer durant 24 années. 
  • 1844  
    Carlos Antonio Lopez débarque au pouvoir.
  • 1865
    Inquiets par la réussite économique du Paraguay, l'Argentine, l'Uruguay et le Brésil signent la Triple Alliance pour tenter d'abattre cette petite nation. 
  • 1867
    Terrible épidémies de choléra. 
  • 1870
    Fin de la guerre à la bataille de l'Aquidaban, le pays est anéanti. Plus de la moitié des 525 000 paraguayens sont morts, et il reste à peine 29 000 hommes adultes. Le Paraguay est reconstruit par les femmes, qui se résignent à la polygamie.
  • Entre 1870 et 1932
    Le pays change trente-deux fois de président, 6 sont victimes coup d'état et 2 sont assassinés. 
  • 1932 à 1935
    Guerre du Chaco entre le Paraguay et la Bolivie, à propos d'une région aride supposée receler du pétrole et autres richesses minières. La victoire du Paraguay lui accorde 120 000 km² de territoires supplémentaires.
  • 1954 à 1989
    Le général et dictateur Alfredo Stroessner conservera le pouvoir. Il s'agit de la plus longue dictature d'Amérique latine.
  • 1989
    Stroessner est renversé par le général Andrés Rodriguez, son bras droit. 
  • 2008
    L'ancien évêque Fernando Lugo, proche de la théologie de la libération et surnommé "l'évêque des pauvres", a été élu président le dimanche 20 avril, mettant fin à 61 ans d'hégémonie du Parti Colorado (nationaliste conservateur).

Principales civilisations précolombiennes

 

Facebook