Accueil

CHOQUEQUIRAO

Des cinq mille touristes qui visitent quotidiennement les ruines du Machu Picchu, une petite cinquantaine s'en va découvrir Choquequirao perché sur la crête d'une montagne à plus de 3.000m. 

Cette ville, enclavée au milieu d'une épaisse végétation a été le dernier bastion des Incas et de sa résistance contre les espagnols, au milieu du 16éme siècle. Aujourd'hui, cette cité successivement oubliée de tous, surprend et enchante les visiteurs, en harmonie avec la nature et les animaux qui l'entourent.
Les premiers écrits sur Choquequirao date de 1768, Hiram Bingham aussi la visita, mais ce n'est qu'en 1970 que commencèrent les travaux de nettoyage et d'excavation. 

Les similitudes avec le Machu Picchu sont frappantes et le New-York Times la nommée, en 2006, l'autre Machu Picchu.
 

Préparez votre voyage à Choquequirao:

 

 #

 
 #

 Extraits d'un carnet de voyage: Xabi et cerise en juillet 2012

... Au Choquequirao vous ne rencontrerez pas grand monde : quand vous avez 4000 visiteurs/jour au Machu Picchu, la moyenne chez son voisin serait plutôt de 4 visiteurs/jour ...
... le site est grandiose, perché au milieu de pics plus hauts les uns que les autres dont certains enneigés. Le rio Apurimac coule 1500 mètres plus bas, on peut l’observer depuis les terrasses qui servaient de culture aux Incas, accrochées sur des pentes vertigineuses. On est complètement seuls au sein de ces ruines magnifiquement conservées, ça valait vraiment le coup ! 
Le récits de Choquequirao en entier: xabi.cerise.over-blog.com
 

Facebook