Accueil

FETES au PEROU: VIERGE DU ROSARIO

La Vierge du Rosaire est la patronne de l'ordre des dominicains qui eurent à leur charge la confrérie des esclaves à l'époque coloniale, raison pour laquelle son image est souvent accompagnée d'une icône avec la lettre S fixée par un clou (symbole des esclaves noirs).

Son culte, qui remonte à 1536, est célébré dans tout le Pérou. Le premier dimanche d'octobre, à Cajatambo (sierra de Lima), a lieu une foire agricole accompagnée de courses de taureaux, le concours de marinera et d'une procession avec Los Diablos comme principal cortège.

Dans les districts d'Urcos, dans la province de Quispicanchis, ainsi qu'à Combate et Checaupe, province de Canchis, tous deux du département du Cusco, cette fête est célébrée avec processions, foire taurines et copieuses pachamancas, aliments préparés " dans la terre ", c'est-à-dire dans des fosses peu profondes recouvertes de pierres brûlantes.

Mais le centre le plus important des célébrations de la Virgen del Rosario et qui attire le plus de participants est le département d'Ancash. Les festivités se réalisent en présence des pallas, jeunes filles revêtues d'une tunique à larges manches et portant de hautes couronnes de fleurs sur la tête, ainsi que les fameux negritos, danseurs masqués de laine noire qui animent la commémoration.

C'est au cours de cette fête qu'on peut assister à un affrontement symbolique entre Maures, des paysans en costume andin et Chrétiens en costume espagnols du temps de la Colonie. La lutte prend fin quand les rois Maures, après avoir été vaincus et faits prisonniers, se présentent et demandent leur conversion au christianisme. En fin d'après-midi commence la procession de la Vierge qui retourne dans son église accompagnée de groupes de musiciens.

DATE: le 4 octobre à Lima, Ancash, Apurimac, Arequipa et Cuzco

Facebook