Accueil

FETES au PEROU: SAINT JEAN (San Juan)

Saint Jean-Baptiste revêt un caractère très symbolique très marqué dans la selva, en raison de la prépondérance de l'eau comme élément vital dans toute l'Amazonie. Cette date est donc considérée comme la fête la plus importante de tout l'Orient péruvien. Dans la ville d'Iquitos ont lieu divers festivals et actes publics : on y organise des fêtes animées par des groupes de musiciens typiques et on y prépare les plats de la région comme le tacacho (purée de bananes rôties) ou les fameux tamales de riz appelés juanes en l'honneur du saint. Au milieu de cette ambiance carnavalesque de bouleversement de l'ordre et de grande chaleur humaine le mythe populaire de la sensualité toute spéciale de cette région de Loreto s'est fortement développé. Il existe la croyance très répandue que les meilleurs aphrodisiaques sont préparés à Iquitos, à base de macérations de toutes sortes de fruits et d'herbes dans de l'eau de vie de canne à sucre, et que l'on désigne par des noms étranges et subjectifs. Le plus connu est sans aucun doute le chuchuhuasi, préparé avec une racine de la région. Dans la sierra la fête est également liée à la fertilité mais élément centrale en est le bétail, facilement associé à l'image de Saint-Jean en tant que pasteur des âmes. Ce jour-là les animaux sont comptés, marqués et, dans le cas des lamas, on leur adresse même des prières. Au Cuzco, où les paysans emmenaient leurs moutons richement parés pour qu'ils "écoutent " la messe, la tradition s'est déplacée au 25, cédant la place à l'Inti Raymi.

DATE: le 24 juin à Loreto, San Martin, Ucayali. Le 25 juin à Cuzco.

Facebook