Accueil

FETES au PEROU: TOUSSAINT et JOUR DES MORTS

Ces jours-là, consacrés à la mémoire défunts, les gens ou l'habitude d'assister à la messe et de se rendre au cimetière avec des fleurs dans les localités de la côte et de la nourriture dans celle de la sierra, qu'ils partageront symboliquement avec les âmes du purgatoire. Le culte des morts fut une pratique très répandue dans l'Antiquité préhispanique et une partie de cette tradition, combinée avec des éléments chrétiens, se maintient encore de nos jours. Dans la localité de La Arena (Piura) les habitants se rendent sur la place principale en emmenant leurs enfants revêtus de leurs meilleurs habits. S'y rendent également les membres des familles qui ont perdu un enfant ou un neveu en bas âge et quand ils rencontrent un enfant ressemblant au défunt lui offre des petits pains, des friandises traditionnelles telles que le camotillo (à base de patate douce) ou la cocada (à la noix de coco), dans de petits sachets finement décorés qu'ils appellent angelitos (petits anges). La nuit venue les familles font une veillée dans le cimetière qui pour cette occasion est illuminé avec des bougies jusqu'au lever du jour. Dans les régions d'Arequipa et de Junin les petits sachets d'Angelitos sont remplacés par des pains en forme de bébés (t'anta wawas).

DATE: le 1er et le 2 novembre dans tout le pays.

Facebook