Accueil

CHAN CHAN

Chan-Chán, la ville d'argile la plus grande du monde
 
Les habitants de l'ancien domaine Chimú (VIII - XV après J.C.) ont fondé leur capitale au bord de la rivière Moche, dans le département de La Libertad. La capitale a été appelée Jang-Jang, ce qui signifie « soleil-soleil » en langue moche. Chan-Chán comprend presque 20 km2 de superficie et c'est la ville d'argile la plus grande de l' Amérique préhispanique. Pour sa construction les chimú ont utilisé de l'argile, des galets, de la boue, du bois, des roseaux, de la paille et du chaume. Avec ces matériaux la ville s'intègre au paysage de sable de la côte comme une prolongation naturelle.
 
La ville est composée de citadelles qui ont un seul accès qui donne sur un chemin qui mène à d'autres voies, avec des parois et de belles constructions d'un style architectonique rectangulaire: des cours intérieures, résidences, emplacements administratifs, temples, plateformes et dépôts. Les parois ont été décorées avec des frises modelées en haut-relief avec des figures géométriques et zoomorphes. 
 
La plateforme de la sépulture du souverain, construite en forme de T a été la construction la plus importante. La citadelle était entourée par des quartiers périphériques dans lesquels vivaient les producteurs et les serviteurs du royaume. Les noms actuels des citadelles correspondent aux noms des archéologues qui les ont étudié (Rivero, Tschudi, Bandelier, Uhle, Tello). Ainsi, la citadelle Rivero correspond au siège de Minchancamán, dernier souverain chimú lequel -selon les chroniqueurs- fut capturé et envoyé au Cusco par les incas.
 
La ville a été le noyau urbain d'un grand état régional qui comprenait la moitié de la côte péruvienne: de Tumbes au nord jusqu'à Lima, tous les chemins y avaient leur point de départ.
 
© Source PromPeru

Préparez votre voyage à Chanchan:

Facebook