Accueil

Les ENVIRONS de CUZCO

Acomayo: Le Circuit des Cuatro Lagunas
Situés sur la partie haute du río Vilcanota. Le premier lac du circuit s’appelle Pomacanchi, et sa profondeur maximale est de 140 mètres. On y trouve de nombreuses prairies naturelles, des espèces médicinales (totora, mirmi, etc.) et de nombreux poissons (truites, pejerreyes, huitas, ccarachis, ch'iñis et des carpes). Le second est un petit lac appelé Acopía, situé aux abords du village du même nom. Ses variétés de la faune et de la flore sont très semblables à celles du lac de Pomacanchi. Le troisième est le lac d’Asnaqocha ou, traduit du quechua, "lac aux mauvaises odeurs" et il abrite une faible variété de la flore et de la faune. Le quatrième lac est le plus haut du circuit (3750 m), il s’appelle Pampamarca, et il abrite une grande variété de la faune sauvage comme des parihuanas et des canards, grâce à l’abondance des totorales (ndt :sorte de joncs) qui l’entourent. La pêche sportive se pratique particulièrement au lac de Pampamarca. 
A 107 km de la ville de Cuzco (2 heures en voiture ) jusqu’à la localité de Pomacanchi, d’où l’on doit parcourir 2,5 kilomètres de plus jusqu’à la lagune du même nom, (10 minutes en voiture).
 
Canas: Le Pont Suspendu de Q'eswachaka 
Pont de 33 km de long et 1,2 m de large depuis lequel il est possible d’apprécier le canyon du Río Apurímac dans toute sa splendeur. Il est tressé trois jours durant, tous les deuxièmes dimanches de juin, par près de 1000 comuneros (ndt:membres des communautés) qui utilisent de la paille d’ichu et de chachacomo. Le travail, d’origine pré-inca, utilise les techniques traditionnelles dans le cadre de cérémonies rituelles et de danses exécutées par les habitants des ayllus (ndt : communautés andines) de la région. La construction du pont s’achève au quatrième jour, cédant le pas aux chants et aux danses.
A 110 km au sud-est de la ville de Cuzco (1 heure 30 minutes en voiture ), on arrive à la localité de Combapata, d’où l’on doit parcourir 31 km jusqu’au pont suspendu (45 minutes en auto).
 
La Province de Canchis
Le Complexe archéologique de Raqchi
Il date du XVe siècle, et il est considéré par les chroniqueurs comme l’une des constructions incas les plus audacieuses. On retient le Temple de Wiracocha, de 100 m de long et 20 m de large, qui est constitué de murs d’adobe supportés par des cimentations de pierre volcanique. Le Complexe comprend aussi une zone de logements destinés à la noblesse inca, et des dizaines de réserves de forme circulaire servant à emmagasiner les vivres.
A 117 km de la ville de Cuzco (2 heures en auto)
Le Village de Raqchi (3485 m)
Petit village d’agriculteurs et de céramistes dans lequel un groupe de familles a adapté ses maisons pour accueillir les touristes dans le cadre d’un programme novateur de tourisme de découverte.
 
Calca
Le village de Pisac
Pisac est réputé pour son marché artisanal, mais il existe en outre des vestiges archéologiques incas, parmi lesquels on peut apprécier un système d’irrigation, un observatoire astronomique, un cadran solaire ou Intiwatana, et des terrasses de cultures
32 km au nord-est de la ville de Cuzco (1 heure en voiture).
La ville de Calca
A Calca se trouve le Complexe archéologique de Huchu'y Qosqo ou Cuzco Chico, les thermes de Machacancha (aux eaux thermales sulfureuses) et Minasmoqo (eaux froides gazeuses). Les paysages sont embellis par les sommets enneigés Pitusiray et Sawasiray.
A 50 km au sud de la ville de Cuzco (1 heure et 15 minutes en voiture).
 
La Province de La Convention
Quillabamba
Capitale de la Province de La Convention, située au-dessus des 1050 m d’altitude, c’est un lieu de commerce important pour les vallées de Lares et de La Convention. La production de coca, de café, de cacao et de fruits est sa principale activité économique. La ville fut fondée le 25 juillet 1857, et sa vallée jouit d’un climat particulier ; différentes activités sportives s’y développent.À
10 km au nord-ouest de la ville de Cuzco (6 heures en bus).
L’ensemble archéologique de Choquequirao
Choquequirao (chuqui k'iraw, "le berceau en or") pourrait être une des citadelles perdues de la vallée de Vilcabamba, où les Incas se réfugièrent à partir de 1536. Le Complexe comprend neuf groupes architectoniques de pierre. Il possède des centaines de terrasses, des habitations et des systèmes d’irrigation. Les bâtiments sont répartis autour d’une esplanade ou d’une place principale.
A 93 km de la ville d’Abancay (Région d’Apurímac), on arrive au village de Cachora, d’où il reste 30 km à parcourir (2 jours à pied, en marchant à un rythme moyen de 8 heures par jour).
 
La Province de Paucartambo
Tres Cruces
Tres Cruces est un belvédère naturel qui se situe sur la limite de la Réserve de Biosphère de Manu. C’est à cet endroit que l’on peut voir le spectacle dit de l’éclair blanc, un phénomène qui se produit lorsque le soleil se lève sur l’horizon. La lumière traverse alors l’atmosphère humide et se déforme comme si elle traversait un prisme. L’effet rendu est celui des trois soleils, l’un desquels saute d’un côté à l’autre. Cet effet se produit aux levers du soleil du solstice d’hiver (juin, juillet).
A 109 km au sud-est de la ville de Cuzco, on prend la route partiellement goudronnée (3 heures en voiture) jusqu’à la localité de Paucartambo, d’où l’on doit parcourir 45 km jusqu’au belvédère de Tres Cruces (2 heures et 30 minutes en véhicule tout terrain sur une route pas très en bon état).
 
La Province de Quispicanchis 
Village de Oropesa
Oropesa est traditionnellement réputée pour être la "Terre du Pain". De nombreux fours domestiques y sont conservés, destinés à la production du savoureux pain de campagne le "chutas".
A 24 km au sud-ouest de la ville de Cuzco (30 minutes en voiture).
Pikillacta
Ville pré-inca dont on estime l’apogée entre les années 800 et 1100 ap. J.C., dans la période qui correspond au développement de la confédération régionale Huari. Elle représenta la porte d’entrée de la ville Sacrée des Incas. Elle présente de grandes rues droites et de longues rangées de bâtiments de forme rectangulaire. Elle est entourée par des murailles et des constructions sphéroïdales dans la partie occidentale. Ses hauts murs sont faits à l’aide de coffrages et de mortier de boue, et ses ciments s’amincissent au fur et à mesure qu’ils gagnent de la hauteur. 
A 30 km au sud de la ville de Cuzco (45 minutes en voiture).
Le Temple de Andahuaylillas
Réputé pour être la "Chapelle Sixtine d’Amérique", il date de 1580 et présente une façade austère par rapport à la richesse baroque de son intérieur, matérialisée dans ses autels dorés, ses peintures murales, ses peintures et ses plafonds multicolores. 
A 36 km au sud de la ville de Cuzco (1 heure en voiture).
Complexe archéologique de Tipón
D’après les légendes, Tipón est un des jardins royaux que fit construire Wiracocha. Il est constitué de douze terrasses entourées de murs de pierres parfaitement polies et d’énormes murs de soutien, des canaux et des cascades d’eau ornementales qui, avec la flore du site, offrent au visiteur un paysage impressionnant. Le site se compose de différents secteurs: Tipón, à proprement parlé, Intiwatana, Pukutuyuj et Pucará, Cruz Moqo, le cimetière de Pitopujio, Hatun Wayq´o, entre autres. 
A 25 km au sud-est de la ville de Cuzco (45 minutes en auto), à 3 316 m d’altitude, on s’y rend par la route goudronnée Cuzco-Puno, puis on suit une déviation elle aussi goudronnée à la hauteur du km 20,5.
 
Taray
Le Parc Thématique des Camélidés Sud-américains: Awanakancha
Exposition de camélidés comme le lama, la vigogne et l’alpaga dans leur milieu naturel, et réalisation de tissus en fibres de laine. En outre, il est possible d’observer des terrasses agricoles de l’époque inca, de même que des espèces de la flore de la région.
A 23 km de la ville de Cuzco dans le district de Taray. Tél: (084) 23-1473. E-mail: capexca@awanacancha.com, www.awanakancha.com
 
La Province d’Urubamba 
Ciudad de Urubamba (2 871 m)
Située au cœur de la Vallée Sacrée. A l’époque préhispanique, la ville fut un centre agricole très important. Aujourd’hui, son économie repose sur l’agriculture et le tourisme, étant en cela un des endroits les plus accueillants de la vallée. Ce village dispose d’une bonne infrastructure de services touristiques.
A 78 km au nord-ouest de la ville de Cuzco sur la route de Pisac (1 heure 25 minutes en voiture). On peut s’y rendre aussi par la route de Chinchero à 57 km (45 minutes en auto). 
Le village de Chinchero (3 772 m)
On retiendra de ce village son église, construite pendant les années de la colonie, et dans laquelle on peut apprécier de belles toiles de l’école cuzquénienne. Les dimanche a lieu une foire où commerçants et paysans échangent leurs produits, utilisant même le troc. On y trouve aussi des vestiges archéologiques importants. A 28 km aunord-ouest de la ville de Cuzco (45 minutes en voiture).
Le village de Maras
Ce fut un village important pendant le vice-royaume, comme le prouvent l’église et les demeures qui conservent encore sur leurs façades les écus de la noblesse indigène. Actuellement sa principale activité économique est l’agriculture. 
A 48 km au nord-ouest de la ville de Cuzco (1 heure en voiture).
Le village de Yucay
D’après les légendes, il fut la propriété personnelle de l’Inca Huayna Cápac. Depuis des temps lointains, il a toujours été considéré comme un centre très important de la technologie hydraulique et de la production agraire. On peut y admirer le palais de l’Inca Manco Sayri Túpac.
A 68 km au sud de la ville de Cuzco (1 heure 30 minutes en voiture).
Les Salineras de Maras
Appelées aussi Salinas de Maras. Il s’agit de mines de sel dont l’exploitation est aussi ancienne que le Tahuantinsuyo. L’eau saline qui émane du sol –d’un puits appelé "Qoripujio"- y est canalisée vers des bassins dans lesquels, avec l’effet du soleil, elle s’évapore en laissant sur sa superficie le sel qui est ensuite traité pour être vendu sur le marché local. La vue de l’ensemble d’environ trois mille bassins est spectaculaire. Les habitants montrent aux visiteurs leurs techniques ancestrales et ils les font même intervenir dans le ramassage du sel. 
A 10 km du village de Maras (30 minutes en voiture ou à 2 heures a pied).
L’ensemble archéologique de Moray
Il se compose de 4 galeries légèrement elliptiques, appelées "muyus" par les habitants. La plus grande galerie a une profondeur de 45 m et la hauteur moyenne de chaque terrasse est de 1,80 m . On pense que le site fut un important centre d’expérimentation agraire de l’époque inca. À travers l’utilisation de terrasses concentriques et du fait que la température varie d’un niveau à l’autre, les Incas y auraient reproduit tous les étages écologiques que comprenait l’empire du A 9 km au nord-ouest de la ville de Maras (25 minutes en voiture).Tahuantinsuyo.
L’ensemble archéologique d’Ollantaytambo
A 97 km au nord-ouest de la ville de Cuzco (2 heures et 30 minutes en voiture).
Il fut construit à l’époque inca, comme une aire fortifiée qui comprend un temple, des terrasses et un secteur urbain. On peut y distinguer deux secteurs : le premier appelé "Araqama Ayllu", zone liée au culte et à la religion ; et le deuxième, "Qosqo Ayllu", un ensemble destiné aux habitations. Ollantaytambo fut un important centre administratif qui probablement eut aussi des fonctions militaires, comme le prouvent ses murailles et ses tours. On y trouve également les vestiges d’anciens chemins et d’anciens aqueducs. Le village d’Ollantaytambo est appelé "Village Inca Vivant ", car ses habitants maintiennent les usages et les traditions très anciennes. Depuis Ollantaytambo on peut visiter le village de Willoc, dont les habitants, de langue quechua, se distinguent par leurs habits rouges qui les identifient comme membres d’un ayllu (ndt : communauté andine) unique et différent du reste de la région. 
Le Sanctuaire Historique de Machu Picchu
Machu Picchu est une impressionnante citadelle inca, enclavée dans une montagne. Son nom signifie "Vieille Montagne". On l’appelle aussi "la ville Perdue des Incas", car elle demeura un mystère jusqu’à ce qu’elle fût découverte par les occidentaux, par Hiram Bingham en 1911. La construction de la citadelle daterait du XVe siècle, et elle est attribuée à l’Inca Pachacútec. 
Le Sanctuaire Historique Machupicchu est non seulement inestimable du point de vue archéologique, mais il est aussi associé à une flore et à une faune. Il fut déclaré en 1983 Patrimoine Culturel et Naturel de l’Humanité par l’UNESCO.
en savoir plus...
A 110 km au nord-ouest de la ville de Cuzco (4 heures en train), jusqu’à la localité de Machu Picchu, d’où il reste 8 km à parcourir pour se rendre à la citadelle (20 minutes en bus).
Le Chemin de l’Inca à Machu Picchu
Il fait partie du réseau des sentiers incas (Qhapaq Ñan). Il s’agit d’une des voie de randonnée les plus importantes de l’Amérique du Sud. On peur observer sur son parcours de nombreux ravins, et des cours d’eau d’origine glacière. Parmi les douze monuments archéologiques que l’on peut apprécier, se démarquent Qoriwachayrachina, Patallaqta, Runkuraqay, Sayacmarca, Phuyupatamarca, Intipunku, Intipata et Wiñayhuayna. 
La situation du parcours varie selon le tronçon que l’on a choisi de fouler. La route la plus populaire commence à la hauteur du km 82 de la voie ferrée Cuzco-Machu Picchu (40 km jusqu’à la ville de Machu Picchu). Une autre possibilité, qui prend moins de temps, c’est ce que l’on appelle le Chemin Sacré, qui commence au km 104 de la même voie ferrée.

Les autres infos sur la ville de Cuzco:

Cuzco
Intérêts touristiques de Cuzco
Les Musées de Cuzco
Photos de Cuzco
Vidéos de Cuzco

style="display:inline-block;width:468px;height:60px"
data-ad-client="ca-pub-6612318723670763"
data-ad-slot="2802268915">

Facebook