Accueil

Les ENVIRONS de LIMA

District de Lurín
Sous un ciel toujours clair, il réunit collines, plages, parcelles agrobiologiques, élevages de chevaux, centres archéologiques et des endroits idéals pour les sports et les excursions de plein air. On s’y rend aussi pour ses caves vitivinicoles, ses ateliers artisanaux et ses restaurants de campagne.
 
Le Complexe Archéologique de Pachacámac
À 31 km au sud de la ville de Lima, par la Carretera Panamericana sud (45 minutes en voiture). tél.: (511) 430-0168. Musée du Site. Visites: L-D 9:00-17:00.
Ce fut le centre cérémoniel le plus important de la côte péruvienne depuis l’époque antérieure aux Incas. Le matériau utilisé dans les constructions fut essentiellement la terre. On peut y distinguer des palais, des places et des temples (certains restaurés), parmi lesquels le Temple du Soleil et l’Acllahuasi, tous deux érigés pendant la domination inca (1440-1533) et qui fait partie du secteur le mieux conservé. Il possède un musée du site qui abrite les pièces trouvées dans les fouilles.
 
District de Cieneguilla
À 20 km à l’est de la ville de Lima par la route goudronnée vers Huarochirí (30 minutes en auto).
District situé dans la vallée du río Lurín où l’on peut profiter de la nature. On y trouve des aires libres pour camper et des restaurants de campagne pour profiter d’un jour en famille.
 
Vers l’est (Par la Carretera Central)
 
Le Site Archéologique Puruchuco
Km 4.5. Téléfax: (511) 494-2641. Visites: L-D et fériés 8:30 16:30. Page Web: http://museopuruchuco.peruculturel.org.pe
Construction de terre et d’adobe appartenant à la période Inca (XVème-XVIème siècle ap.J.C..). On pense qu’il s’agissait d’un palais ou d’un centre administratif de très grande importance dans la région. La distribution de l’espace suit des lignes géométriques et se divise en trois secteurs, parmi lesquels on peut admirer un ensemble de cours et de miradors. Lors du processus de fouilles, plusieurssépultures humaines ont été récupérées, avec la particularité de se trouver en position fœtale et d’être accompagnées de divers objets d’usage quotidien. Il possède un intéressant Musée du Site.
 
Le Site Archéologique Cajamarquilla
Km 10, déviation de 5 km sur la rive droite du río Rímac (partie inférieure du ravin Jicamarca).
Construit entre 500 et 600 ap.J.C.., à la période de domination sur la vallée de la culture Lima. Avec sa superficie de 167 hectares, il est considéré comme le deuxième plus grand complexe urbain fait de terre, des Andes préhispaniques (après Chan Chan, dans le département de La Libertad). 
 
Le Parc Zoologique Huachipa
Av. Las Torres s/n, Ate-Vitarte (km 11, près du pont Huachipa). tél.: (511) 356-3666, 356-1208, 356-3141. Visites: L-D 9:00-17:30. Y compris les jours fériés, sauf 24 décembre. Page Web: www.zoohuachipa.com
Il abrite plus de deux mille animaux appartenant à près de 300 espèces, dont des oiseaux, des mammifères, des reptiles et des poissons. Il abrite aussi le Bosque de las Aves, une réplique des bois tropicaux péruviens, et la Grange Interactive dédiée aux enfants.
 
Les villes de Chosica et Santa Eulalia
Km 36 - 39 (50 minutes en voiture), dans la sierra liménienne.
On trouve autour de ces de nombreuses aires de loisirs, des clubs privés et des restaurants de campagne. C’est un endroit idéal pour le repos grâce à son climat sec et à son soleil toujours au rendez-vous. Il sert aussi de point de départ pour se rendre à la sierra centrale péruvienne.
 
Les Stations Balneaires
 
Vers le nord
Les stations balnéaires de Santa Rosa (km 43) et d’Ancón (km 44). Cette dernière, où la mer est très calme, est fréquentée par les estivants liméniens depuis le. XIXème siècle. Actuellement c’est une petite ville, presque intégrée à la grande Lima. Son apogée en tant que station balnéaire remonte aux années 50 et 60. Elle conserve encore des édifices élégants et un centre de motonautisme imposant, le Yacht Club.
 
Vers le sud
À partir du km 35 de la Carretera Panamericana sud se succèdent de belles plages tout le long de la côte jusqu’à la ville de Cañete, à 135 km de la ville de Lima. Ces plages, de sable ou de galets, ont des vagues idéales pour le surf: El Silencio (km 41,5), Señoritas (km 42), Peñascal (km 51 - San Bartolo), Pico Alto (km 43) et Punta Rocas (km 45). Beaucoup sont devenues des stations balnéaires résidentielles : Pulpos (km 41), Santa María et Embajadores (km 51), Naplo (km 51). D’autres plages disposent de nombreux services tels que restaurants, hôtels, et centres de loisirs: Punta Hermosa et Punta Negra (km 45), San Bartolo (km 51), Pucusana (km 57).

Les autres infos sur la ville de Lima:

 

style="display:inline-block;width:468px;height:60px"
data-ad-client="ca-pub-6612318723670763"
data-ad-slot="2802268915">

Facebook