Accueil

DIEGO de ALMAGRO

Diego de Almagro embarque pour les Amériques en 1514. Il s'installe à Panama où il vit jusqu'en 1524. L'année suivante, il prend part à une expédition de reconnaissance en Amérique du Sud. Il navigue avec Francisco Pizarro.
En 1525, ils découvrent le Pérou. La rivalité entre les deux hommes va s'accentuant, notamment dû aux avantages obtenus par Pizarro en Espagne en 1529.
En 1531, Pizarro repart pour le Pérou. Il est rejoint en 1532 par Almagro. Ils rentrent ensemble dans la ville de Cuzco le 15 novembre 1533. Ils avaient vaincu l'empire Inca.
Almagro obtient le titre de gouverneur pour un territoire situé au sud de celui de Pizarro. Il est appelé la Nouvelle Tolède. Mais Almagro dispute Cuzco à Pizarro. Il part pour le Chili, le conquérant dans la violence. L'hivers très rude lui fera perdre bon nombre de ses hommes.
Il est de retour au Pérou en 1537. Il entre dans Cuzco en armée, capture Hernando, le frère de Francisco Pizarro. L'évêque Francisco Bobadilla lui fait accepter de quitter Cuzco et de libérer Hernando. Almagro s'installe à Guaytará.
En avril 1538, il essaie à nouveau de reprendre Cuzco. A la bataille de Las Salinas, son armée est défaite. Almagro est arrêté, rapidement jugé et exécuté.
Son fils, Almagro le jeune, s'oppose à Francisco Pizarro et sera à l'origine de son assassinat en 1541. Instauré gouverneur du Pérou, il s'oppose au gouverneur en place et nommé par Charles Quint. Une guerre civile s'ensuit, se terminant en 1542 avec la défaite de Almagro le jeune.
Ce dernier est emprisonné à Cuzco puis décapité.
 
Source renaissance-amboise.com

Facebook