Accueil

FERNANDO BOTERO

Fernando Botero est né de 19 avril 1932 en Colombie à Medellin, ville qui fut la source de son inspiration pour plusieurs de ses créations. Dès 1948, il présente deux aquarelles exposition de Pintores Antioquenos à Santafe de Bogotá. Installé dans cette ville en 1951, il participe à deux expositions consécutives à la galerie Léo Matis, il obtient un prix au Salon des artistes colombiens, et entreprend alors un long voyage qui le mène, entre autres pays, en Espagne (1952), en France (1953,1969, 1971,1973), en Italie (1953,1967), au Mexique (1956), aux Etats-Unis 1957, 1960,1972), au Brésil (1959), en Allemagne (1966,1967).
 
En 1974, alors que le monde entier commence à reconnaître en lui l'un des grands maîtres de la peinture de la seconde moitié du siècle, son fils Pedro, alors âgé de quatre ans, perd la vie dans un accident de la route en Espagne dans lequel lui-même subi des blessures. Dès cette date, sans qu'il apporte de grand changement à son style, les critiques remarques une plus grande profondeur dans ces oeuvres, empreintes du souvenir de son enfant.
 
En 1977 il fait don de 16 toiles au Museo de Antioquia, qui lui consacre désormais en permanence une salle d'exposition, La salle Pedrito Botero. De 1978 à nos jours, des expositions de ses oeuvres sont organisées dans les plus grandes galeries et les plus importants musées d'art au monde, alors qu'il partage son temps entre New York, Paris et la Toscane, où il conserve toujours un atelier à Pietrasanta. En 1984, il fait encore don au Musée d'Antioquia d'une série de sculptures, que le musée explose dans une seconde salle d'exposition permanente.
 
 
 #

 

 

 

 
Peintures et sculptures


Botero parle de son oeuvre

Botero parle de son oeuvre: La preuve de l'orange.
 
 

  

 

 

Facebook