Accueil

LULA

Luiz Inácio Lula da Silva

 
Luiz Inácio Lula da Silva naît le 27 octobre 1945 à Garanhuns, dans l'état de Pernambuco. Marié à Marisa Leticia depuis 1974, il a cinq enfants. Lula est le septième des huit enfants d'Aristides Inacio da Silva et Euridice Ferreira de Mello. En décembre 1952, la famille de Lula part vers le littoral de l'état de São Paulo, voyageant pendant 13 jours dans un camion " pau de arara " (camion qui transporte les migrants du Nord-Est vers le Sud du pays). Il vit alors à Vicente de Carvalho, quartier pauvre de Guaruja.
Il apprend à lire et à écrire au Groupe Scolaire Marcilio Dias. En 1956, la famille part à São Paulo, vivant dans une seule pièce, derrière un bar, dans le quartier Ipiranga. A 12 ans, Lula trouve son premier emploi, dans une blanchisserie. Il est aussi cireur de chaussures et messager d'entreprise.
A 14 ans, il commence à travailler dans les Entrepôts Généraux Columbia, où il a sa Carte de Travailleur signée pour la première fois. Lula est transféré ensuite vers la Fabrique de Vis Marte et obtient une place dans le cours d'ouvrier tourneur mécanicien du Senai - Service National de l'Industrie. Le cours dure 3 ans et Lula devient métallurgiste.
 
La crise qui suit le coup d'Etat militaire de 1964 cause le changement d'emploi de Lula, qui passe par de nombreuses usines, jusqu'à son arrivée aux Usines Villares, l'une des principales en industrie métallurgique du pays, qui se trouve à São Bernardo do Campo, dans l' " ABC paulista ". A Villares, Lula prend contact avec les mouvements syndicaux, grâce à son frère José Ferreira da Silva, plus connu comme Frei Chico (Frère Chico, titre religieux).
 
En 1969, le Syndicat des Métallurgistes de São Bernardo do Campo et de Diadema élit une nouvelle direction, dont Lula est élu. Lors de l'élection suivante, en 1972, il devient premier-secrétaire. E, 1975, il est élu président du syndicat avec 92% des voix, représentant alors cent mille travailleurs.
Lula donne alors une nouvelle direction au mouvement syndical brésilien. En 1978, Lula est réélu président du syndicat, et, après 10 ans sans grèves ouvrières, elles arrivent au Brésil. En mars 1979, 170 000 métallurgistes arrêtent l'ABC paulista. La répression de la police et l'inexistence presque totale d'hommes politiques qui représentent les intérêts des travailleurs dans le Congrès National donne, pour la première fois, l'idée à Lula de créer un Parti des Travailleurs. 
 
Le Brésil traverse alors un processus d'ouverture politique lente et graduelle commandée par les militaires, toujours au pouvoir. Le 10 février 1980, Lula fonde le PT (Parti des Travailleurs), avec d'autres syndicalistes, des intellectuels, des hommes politiques et des représentants de mouvements sociaux, comme des leaders ruraux et religieux. En 1980, une nouvelle grève des métallurgistes provoque l'intervention du Gouvernement Fédéral sur le syndicat et la prison de Lula et d'autres dirigeants syndicaux, s'appuyant sur la Loi de Sécurité Nationale. La détention dure 31 jours.
En 1982 le PT est déjà implanté dans la quasi-totalité du territoire national. Lula mène l'organisation du parti et dispute cette année-là le poste de gouverneur de São Paulo. En août 1983, il participe à la fondation de la CUT - Centrale Unique des Travailleurs. En 1984 il participe, en tant que l'un des plus importants leaders, à la campagne " diretas ja ", qui demandait l'élection au suffrage direct du Président de la République. En 1986, il est élu député fédéral avec le plus grand nombre de votes du pays, et siège à l'Assemblée Constituante.
 
Le PT lance Lula dans la dispute pour la présidence de la République en 1989, après 29 ans sans élection au suffrage direct pour cette charge. Il perd l'élection au second tour, la différence de voix étant petite, mais deux ans plus tard il mène une mobilisation nationale contre la corruption qui aboutit à l'empêchement du président Fernando Collor de Mello. En 1994 et 1998, Lula est à nouveau candidat à la Présidence et est battu par Fernando Henrique Cardoso.
Depuis 1992, Lula est conseiller de l'Institut Citoyenneté, ONG créée après l'expérience du Gouvernement Parallèle, tourné vers les études, les recherches, les débats, les publications et surtout la formulation de campagnes de mobilisation de la société civile vers la conquête des droits de citoyenneté pour la totalité du peuple brésilien.
Lors de la dernière semaine de juin 2002, la convention nationale du PT approuve une ample alliance politique (PT, PL, PcdoB, PCB et PMN) qui a pour base un programme de gouvernement qui cherchera à régler les grandes dettes sociales fondamentales que le pays a contractées envers la grande majorité du peuple brésilien. Le candidat à la vice-présidence est le sénateur José Alencar, du PL de Minas Gerais.
Le 27 octobre 2002, à 57 ans, avec presque 53 millions de voix, Luis Inacio Lula da Silva est élu président de la République Fédérale du Brésil. Il sera réélu pour un second mandat le 29 octobre 2006.
 
Source braseuropa.be
 
REPERES
1945 - Naissance de Lula
1980 - Elu président du parti des travailleurs
1986 - Elu député
2002 - Elu à la présidence
2006 - Réélu à la présidence
 #

 

Personnalités brésiliennes

style="display:inline-block;width:468px;height:60px"
data-ad-client="ca-pub-6612318723670763"
data-ad-slot="2802268915">

Facebook