Accueil

VENEZUELA

Le Venezuela est un paradis tropical, un plaisir pour les plongeurs, et pour tous ceux qui adorent le soleil, plages de sables blanc, récif de corail et eau limpide. C'est vrai ! mais ce n'est pas tout.
Ce sont aussi les Andes qui culminent à 5.000m. La grande savane, appelé Llanos qui vous donnera l' occasion merveilleuse d'étudier la faune. La ville de Coro, où vous aurez l'occasion de plonger dans l'histoire. Caracas la capitale, où la croissance urbaine moderne vous exposera les contrastes de la ville moderne et des quartiers anciens. Ou encore la mystérieuse Amazonie.
Venezuela veut dire Petite Venise, c'est ainsi que l'explorateur italien Amerigo Vespucci l'a appelée, parce que les logements indigènes dans le delta du fleuve Orinoco lui ont rappelé sa Ville natale.
Le Venezuela, c'est aussi un peuple issu de l'immigration, aux origines très diverses, où le peuple amérindien n' a malheureusement plus vraiment sa place.

 #

 
 #

Une savoureuse amertume

La ville de Ciudad Bolivar, qui s’appelait jadis Angostura, produisait un célèbre extrait de plantes amères, l’angustura. A partir de 1875, la guerre civile ayant coupé les routes d’approvisionnement, c’est Trinidad qui en assume l’essentiel de la production. L’angustura s’obtient par le mélange de l’écorce aromatique d’un arbre local avec d’autres ingrédients, et sa recette demeure un secret jalousement gardé. Conçue à l’origine pour soigner les maux d’estomac, l’angustura est aujourd’hui essentiellement utilisée comme arôme, notamment pour teinter le gin. On raconte qu’une recette ancienne, mélange d’écorce et de miel, sauva Alexander von Humboldt de la mort au cours de sa fameuse descente de l’Orénoque, en 1800.

 
 #

 Portrait : Jimmy Angel

Né dans le Missouri en 1884, Jimmy Angel pilota des avions dès l’âge de 14 ans. Durant la première guerre mondiale, il servit illégalement dans le Canadian Flying Corps, où ses acrobaties aériennes le rendirent célèbre. Dans un bar à Panama, en 1921, il rencontra un chercheur d’or qui prétendait connaitre une montagne au Venezuela dont les rivières charriaient de l’or. Angel proposa de l’y emmener. Sans carte ni boussole, ils parvinrent à localiser le lieu et atterrirent à proximité. L’or était bien au rendez-vous mais, plus tard, lorsque Jimmy Angel voulut retrouver l’endroit, il passa des années à survoler la région. En 1935, il découvrit par hasard la chute qui porte aujourd’hui son nom (Le Salto del Angel).
 
 #

Venezuela sanctuaire pour les requins

Un sanctuaire d’environ 2300 km² va être créé dans la mer des Caraïbes qui entoure l’archipel de Los Roques, au Venezuela. Ce sanctuaire, où la pêche sera prohibé, permettra  aux requins de vivre en toute quiétude.
Il faut savoir que le shark finning, qui consiste à couper les ailerons des requins, a prit de telles proportions qu’il fallait y mettre un terme d’une manière ou d’une autre. Sans compter que les gens ne sont souvent pas mis au courant que les ailerons de requins recèlent des niveaux élevés de mercure et un neurotoxique impliqué dans des maladies neurodégénératives…
 
 

Facebook