Accueil

Les LLANOS

Les Llanos, région de pays plat, couvrent une superficie de plus de 300.000 km² au Venezuela et 220.000 km² en Colombie. Davantage de têtes de bétail habitent ces plaines que d'humains, mais la vie a toujours été rude pour les unes comme pour les autres en ces régions désolées.
 
Les conditions climatiques extrêmes font alterner chaleur et sécheresse avec pluies et inondations.
L' "été", dans les Llanos, est la saison sèche qui s'étend de décembre à avril. L'air est poussiéreux, les moustiques moins nombreux. L'herbe meurt rapidement, et l'on doit conduire les troupeaux jusqu'aux points d'eau. Les cours d'eau sont asséchés, et les quelques étangs qui subsistent deviennent surpeuplés de poissons, les pêcheurs s'en donnent à coeur joie, rivalisant avec les milliers d'échassiers qui cherchent également à profiter de l'occasion.
Mai ramène le printemps, avec les premières pluies. Grenouilles, tortues et même poissons émergent alors de la boue ramollie. De nouvelles pousses d'herbe font leur apparition, et le bétail peut à nouveau se régaler. Les ruisselets se transforment en rivières.
En juillet, l'Orinoco est en crue, et les rivières se changent alors en lacs. 
San Fernando de Apure, ce port riverain est la capitale et la seule ville d'importance de cet etat de 76.500 km² et d'environ 400.000 habitants, fondée en 1788. Elle sert de tremplin aux voyageurs désireux de découvrir la vie sauvage des Llanos.
 
La faune répertoriée par Bioma inclut 323 espèces ailées (5% de toutes les espèces du monde), plus de 50 mammifères, 354 espèces de poissons, 67 de reptiles et 26 de batraciens dans les Llanos.
 
Source: Guide Ulysse Venezuela - auteur Hilary D. Branch
 

Préparez votre voyage dans les Llanos:

 

 

Facebook