Accueil

LOS ROQUES

Situé à 166 km au nord de Caracas, dans la mer des Antilles, l'archipel de Los Roques compte 42 iles, ilots (ou cayos), sans parler des quelques 300 recifs qui emergent à marée basse.
Parc national depuis 1972, ses 225.153 ha constituent la premiere et la plus grande reserve marine des Caraibes. Seul Gran Roque, avec sa piste d'aéroport, abrite une population de quelque importance (1.800 habitants environ) ; presque toutes les autres iles demeurent inhabitées et accessibles seulement par bateau. Cet isolement, le prix assez élevé du voyage, et les reglements restrictifs du parc national, ont aidé à maintenir les iles dans un état de préservation acceptable.
 
La lagune centrale, peu profonde, se révèle cristalline et se prete merveilleusement bien à la plongée-tuba partout où il y a du corail. Les récifs en barriere, qui s'étendent au sud et à l'est, decendent quant à eux, jusque dans les profondeurs de l'océan. Toutes les iles, sauf Gran Roque, possèdent de ravissantes plages coralliennes.
L'archipel abrite 80 espèces d'oiseaux dont le pétrel, le pélican, la frégate, le flamant et le canari.
Selesqui, Bequevé, Canquises et Cayo negro sont d'ailleurs réputées pour leurs oiseaux. On trouve aussi des lézards, mais aucun serpent ni le moindre ammifère indigène, à l'exception d'une chauve-souris pêcheuse. Quatre variétés de tortues figurent en outre sur la liste des espèces en voie d'extinction.
 
Gran Roque : On fait facilement le tour de l'ile, longue de 3 km pour seulement 1 km de large en 2 heures. Sur l'une des collines, se trouve le phare hollandais (en ruine), idéal pour contempler le coucher de soleil, toujours très spectaculaire ici.
 

Préparez votre voyage à Los Roques:

 

 

Facebook