Accueil

ISLA MARGARITA

L'isla Margarita est sans doute le plus important centre touristique du Venezuela. Surnommée « la perle des Caraïbes », Margarita voit briller le soleil presque toute l'année. Située en pleine mer des Caraïbes, Margarita est la plus grande île du Venezuela avec une superficie de 934 km², elle mesure 67km sur 33km.
Margarita a d'abord été connue pour ses bancs d'huîtres perlières. Cette richesse s'est depuis bien appauvrie, mais plusieurs habitants sont demeurés pêcheurs. Toute l'île est d'ailleurs entourée de petits village de pêcheurs, et les fruits de mer abondent sur toutes les tables.
La partie ouest de Margarita bien que très belle, est beaucoup moins développée que l'autre partie. Au sud, on trouve deux îles plus petites qui lui sont rattachées, Coche et Cubagua, ainsi qu'un petit archipel au nord-est, Los Frailes.
 
Polarmar fut fondée en 1536 sous le nom de Villa del Espíritu Santo. Elle est la plus grande ville de Margarita, avec près de 330.000 habitants, et aussi la ville du Nighlife margaritain. Ses boîtes de nuit ont la réputation de rester ouvertes tant qu'il y a du monde.
El Yaque de réputation internationale pour les fervents de la planche à voile.
Pampatar est l'une des plus vieilles ville de l'île, fondée en 1535 sous le nom de Puerto Real de Mampatare, elle a su conserver ses vestiges historiques.
Puerto Fermín est un village pourvu d'un certain caractère qui bénéficie d'une attrayante place ombragée et de plusieurs restaurants typiques. Les pêcheurs y ramènent leurs prises chaque matin et emmènent ensuite les touristes en mer pour leur faire voir les oiseaux de Los Frailes, à environ 15 km de l'île.
Juangriego est une charmante petite ville, sa baie est magnifique, et ses couchers de soleil, qui font la réputation de l'endroit, attirent de plus en plus de visiteurs. 
Santa Ana, fondée en 1530, s'enorgueillit de magnifiques arbres, places et demeures coloniales. La beauté de cette petite ville de 4.500 habitants mérite à elle seule un détour.
Dans les environs de Santa Ana presque tous les villages qui entourent cette ville semblent se consacrer à des formes différentes d'artisanat. 
La péninsule de Macanao se présente comme une langue de terre escarpée et déserte, on y trouve que quelques villages de pêcheurs, elle n'en recèle pas moins une faune étonnamment abondante. Boca de Río est l'endroit rêvé pour observer la fabrication et la réfection des bateaux entièrement fabriqués à la main selon une méthode qui n'a que très peu varié au fil des siècles.
L'île de Coche, où le temps semble s'être arrêté, ressemble à Margarita ... il y a 30 ans. Ses chaudes plages à couper le souffle avec des eaux turquoises à 27°C où l'on peut faire de la plongée sous-marine. On peut y discerner les fondations de nueva Cádiz, la première ville Fondée par l'Espagne en Amérique.
 
A noter que durant la haute saison (de novembre à avril) et plus particulièrement à Noël, à Pâques et à l'époque du carnaval, l'île bourdonne d'activité. 
 
 

Préparez votre voyage à Margarita:

 

Facebook