Accueil

L'ALLEE des VOLCANS

Cette célèbre allée ou "avenue" des volcans qui s'étend entre Quito et Riobamba, est d'abord une terre indienne par excellence. Dans ce majestueux panorama, émergent des brumes de majestueux volcans à la cime enneigée, abritant les communautés indiennes qui demeurent l'âme du pays. 
Les amateurs d'andisme expérimentés seront comblés par la présence, dans la région, de nombreux sites d'escalade avec entre autres, l'Illiniza, le Chimborazo, le Sangay, le Tungurahua, l'Altar et le Cotopaxi.
La région est également marquée par la présence de pittoresques petits villages amérindiens, qui se distinguent surtout par leurs marchés tout à fait différents les uns des autres.
L'une des façons de découvrir la région au sud de Quito d'une manière originale et pittoresque est de parcourir "l'allée des volcans" en train.
Ce trajet, très touristique, qui vous conduit de Quito à Riobamba, attire autant les voyageurs étrangers que les Equatoriens en raison de ses paysages grandioses et reposants.
 
Chaque jeudi, le village de Saquisilí s'anime grâce à son marché. Pas trop fréquenté par les touristes, il est resté authentique, on y trouve davantage d'animaux et de produits d'artisanat, consommés surtout par la population autochtone. Certains vont même jusqu'à dire que ce marché est plus intéressant que le réputé marché d'Otavalo.
 
Baños, située à 1.900m d'altitude, doit son nom aux bains thermaux qui prennent leur source au pied du volcan Tungurahua. L'endroit s'avère idéal pour se détendre pendant quelque temps et se repaître des paysages de montagne. Grâce à sa situation, au coeur des Andes, Baños peut facilement servir de base pour explorer la région.
 
A 2.700 mètres d'altitude, Riobamba jouit d'une position géographique intéressante, entourée de magnifiques sommets avec, entre autres, le plus haut volcan d'Equateur : le Chimborazo (6.310m).
 
A 4.000 mètres d'altitude, la Laguna de Quilotoa est un magnifique lac de couleur émeraude installé dans l'ancien cratère d'un volcan éteint.
 
Les Parcs.
Le parc national du Cotopaxi s'étend sur une superficie de plus de 32 000 ha, il abrite bon nombre d'espèces d'oiseaux, mais aussi des lamas, des renards, des pumas et des ours.
Le parc national Sangay (271.000 ha) est situé dans l'une des zones les plus inaccessibles et les plus sauvages d'équateur. La flore change selon l'altitude, ainsi on passe d'une forêt tropicale humide aux plateaux froids et enneigés. En altitude, les ours côtoient les élans, Jaguars, loutres, cerfs, tatoos …
trois volcans " veillent " sur le parc : le Sangay (5.320 m) qui ne cesse de gronder et de fumer, le Tungurahua (5.016 m) en repos depuis plus d'un siècle, l'Altar (5300 m) l'un des plus beaux qui soient.

Préparez votre voyage dans l'allée des volcans:

 

Facebook

 
 

style="display:inline-block;width:250px;height:250px"
data-ad-client="ca-pub-6612318723670763"
data-ad-slot="1496926103">

view counter