AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#1 2006-09-20 12:49:54

luna
Membre

Vente propriété état de Bahia

Bonjour, je vends une propriété (ancienne pousada, ne fonctionnant plus) sur un très bel emplacement, beau terrain en zone écologiquement protégée, nombreuses essences d'arbres centenaires. Santa Cruz Cabralia, 30 km d'un aéroport international (Porto Seguro).
Travaux à prévoir, mais l'endroit est enchanteur...

130 000 euros, sans négociation...Prix justifié par urgence et séparation...et oui...!

Je peux envoyer plus de renseignements et des photos par mail.

Contact: lunabox@orange.fr
Ou bien: 06 75 45 05 81

Documentation OK.

Hors ligne

#2 2006-09-20 14:01:16

joker
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

salut luna peut tu me faire passer des photos et me donner un max de renseignements sur ta possada ainsi que les raisons de la
fermeture  tout cela sur mon mail joker@wanadoo.fr merci a bientot

Hors ligne

#3 2006-09-20 14:59:04

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

j'ai répondu sur ton mail.

Hors ligne

#4 2006-09-23 20:28:51

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

tu as du confondre les euros avec les reals?

Hors ligne

#5 2006-09-25 10:28:44

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

hervebahia a écrit :

tu as du confondre les euros avec les reals?

Non...ce sont des euros...le prix est correct pour l'emplacement et la surface...7000 M2 de terrain jouxtant une réserve naturelle, Cidade historica (plus guère de construction possible, même si "l'historique"se résume à une église et deux bâtiments ;-)...),quartier résidentiel tranquille, mer à 200 m, la campagne en ville, aéroport international à 25 km...600 m2 construits et possibilité d'agrandir...

photos par mail...

Hors ligne

#6 2006-09-25 14:07:46

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

je trouve cela cher on peut trouvez beaucoup moins chere par exemple a itacare j ai vue une faciendas 60000 metre carre 3 cachoiara dans une reserve naturel de la foret atlantique a deux pas  de la mer et d un rio qui  se jette dans l ocean et bien le prix de vente et de 100000 real. tu va a praia do forte dans un condominio hyper bien les maisons plus belle les une que les autres .... face a la mer 30 minute de l aeroport internationale le prix 300000 a 400000 real avec en prime la possibilitee d observe les baleines a la jumelle.

Hors ligne

#7 2006-09-25 22:29:37

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

Bien sûr...tout dépend où l'on va et ce que l'on veut y faire...et les prix ne sont pas les mêmes ds toutes les régions et contextes...on peut aussi trouver sans problème un appart à un million de réals sur le front de mer à salvador ou recife...
et des petits paradis à prix dérisoires pour s'isoler du monde...j'aime assez...mais à condition d'oublier toute volonté d'échange monétaire ;-)

Je n'aime pas les condominios...ça m'énerve...la version luxe des pavillons de banlieue... la construction est de mauvaise qualité ds la moitié des cas voire plus...ciment pour les murs...(débile en région humide...) bois dans les fondations (pas mal, avec la quantité de termites...les cupims se régalent...) et la petite cerise sur le gâteau, le faux plafond en lambris plastique pour cacher les tuiles du toit...(une vraie petite boîte à condensation et à bébêtes...sympa d'ailleurs aussi pour les termites qui peuvent s'attaquer ainsi à la charpente sans se faire repérer...)

En plus ils rasent des hectares entier de littoral pour spéculer comme des gros vilains...et faire des condominios...Et 400 000 reals, ça reste 400 000 reals...ds les 140 ou 150 000 euros...si je ne m'abuse...quand même...

Hors ligne

#8 2006-09-25 22:43:06

massimmo
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

Re: Vente propriété état de Bahiatu as du confondre les euros avec les reals?
A ERVEBAYA  non tu sais au Brésil les français on tendance à croite que tout devrait reter 50 ans en retard, mais pour tout ce qui est de la construction, il y a beaucoup de matériaux qui sont 30a 40 % plus cher qu'en France, moi j'ai acheté l'an dernier un appart à Rio, on ne peut pas dire que je l'ai payé ultra cher, mais si tu veux rester devat la mer c'est comme aillers cela se paye. Apres j'ai acheté des meubles normaux mais assez cher, Rien qu'un téléviseur 70 cm que tu trouverais chez Darty pour 250 Euros et bien sur Copacabana je l'ai payé 460€ et il n'u=y en avait guère de moins cher. En novembre je vais faire mettre des fenetres de bonne qualité dans mon appart et bien cela coute 40% plus cher qu'a paris. Tu sais avec le réais qui monte tous les ans, tout deviendra bientot tres cher.

Hors ligne

#9 2006-09-26 12:06:06

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

je sais pas ou tu achete tes materiaux ... a salvador le sac de ciment  de 50 kg 16 real, parquet exelente facture 40 real le metre carre, fil electrique la bobine de 50 metre 25 real. j ai deja contruit 2 immeubles en tout 8 appartements que j ai loue je sais de quoi je parle .les bresilien sont d exelent macons, il travaille bien et dure .pour les fenetres en alu tu as raison elles sont chers mais en bois massif elle sont d exelentes allure et tres resistante si tu choisi le bon bois et que tu n oubli pas de les traiter.a j oublie les 16 metre cube de sable livre 300 reals. vien plutot a salvador parceque ou tu habite ils ont des prix bizzares....

Hors ligne

#10 2006-09-26 16:52:47

Chico brasil
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

Attention, ne pas croire que vous allez faire des affaires dans le nord du pays, surtout en immobilier.. Le prix de l' immobilier est souvent supérieur à celui des etat comme Rio de Janeiro et de Sao Paulo, idem pour le prix des matériaux de base.....sur SP le sac de ciment de 50kgs, tourne dans les 11 reals .....les tuiles dans les 0,75 real l' unité...en plus , dans les grandes metropoles comme SP ou Rio, on dispose de nombreux magasins comme Castorama (casa e contruçao), Leroy merlin, Telnorth qui permettent de tout trouver et d' avoir du choix à prix réduit, ce qui n' est pas le cas des petits commerces de proximités...

Aussi un autre critére rentre en ligne, le coût de l' alimentation, plus faible sur SP et Rio de janiero que dans le Nord......

Pour en revenir à l' immobilier, faite bien attention et ne jurer pas à 100% par le nord du pays, l' immobilier reste plus que surcoté pour des rentabilité incertaine,  aujourd'hui, les touristes brésiliens et surtout europeens et nord américain se font rare, la faute à un real élevé et à une augmentation du coût des billets d'avions.... Les pousadas sont obligées de casser les prix pour remplir en haute saison.

Ensuite, n' oublier surtout pas, si vous acheter dans le nord du pays, qu' en cas de déplacement,vous serez toujours obligé de payer 2 billets d'avions car dans l' immédiat 90% des vols passent par SP ou Rio de Janerio...
et ensuite obligé de reprendre un vol en intérieur....à la longue cela fait cher les déplacements...


SP, c'est pas loin de 22 millions d' habitants, ce qui garantie toujours un flux de touristes locaux insensible au variation de change ou de coùt de billets d'avion, et des plages à moins de 100 kms.....un bresilien  de SP ou Rio qui envisage d' aller à Fortaleza, regardera à 2 fois son budget, car même en prenant la GOL, le billet A/R lui coutera pas loin de 600 reals par personne..... à ceci il faudra ajouter ensuite les dépenses sur place....les plages de la costa verde, etant à moins de 100 kms,  rien que pour le prix des billets d'avions, si par exemple, ils sont 4....il peut déjà se payer 8/10 jours en pousada en haute saison !!!!
NB : les etats de SP et de Rio de Janeiro concentrent  70% des brésiliens ayant un pouvoir d' achat supérieur à 3000 reasl/mois....
Et aujourd'hui des agences de tourisme proposent des voyages en Argentine, pour 2300 reals par personne, tout comprit pour 8 jours.....


A Rio  de Janeiro , c'est encore mieux, les plages sont au bord de la ville......

Dernière modification par Chico brasil (2006-09-26 16:57:05)

Hors ligne

#11 2006-09-26 20:22:25

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

je suis etonne quand tu dis que la vie est moins chere a sao paulo qu a salvador que je connais tres bien.tu dis toi meme que le sud du bresil concentre 70 pour cent de la richesse . par contre tu as raison quand tu di que l immobilier est parfois surcotez mais je pense que c est la meme chose partout . je vis au bresil et en france et je passe jamais par sao paulo je prend la tap je fais une escale  a lisbonne et ensuite directe salvador 11 heure de voyage.a rio les plages sont au bord de la ville comme a salvador. qui est une presqu ile  la mer est  au nord au sud est a l ouest.au bresil on parle beaucoup de rio dans tout les medias cette ville est surmediatise a mon gout. d ailleur en france  cest pareil avec paris et la province

Hors ligne

#12 2006-09-27 13:35:39

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

Gloups...je trouve la comparaison entre l'immobilier des grands centres urbains et les petites agglomérations du littoral du nordeste aussi absurde que de comparer le marché immobilier de Paris et celui des abers au fin fond du finistère sud...;-)
Effectivement les prix ne sont pas les mêmes, l'offre et la demande non plus, ni les infrastructures (ne serait ce que l'accès à l'ADSL...cqfd...pour prendre un exemple simple...), ni le marché du travail et les possibilités commerciales, pour ceux qui ont l'intention de s'installer au brésil, ni les conditions de vie (la violence urbaine et les tensions sociales existent à SP, Rio, Recife...effectivement SP et Rio concentrent les hauts revenus, mais aussi les favelas...qui n'est pas au courant...?!! après c'est une question de choix et de nécessités...on comprend assez vite de quoi il s'agit en ayant des enfants adolescents, par exemple...ce sont des questions que l'on se pose...très bêtement...sans entrer plus avant ds les détails...mais bon...)

Il y a un certain nombre de dimensions qui semblent échapper à pas mal de membres de la communauté française vivant sur place ou souhaitant s'y installer...sans vouloir être méchante...je suis franco-latino...et le brésil, j'y ai passé une partie de mon enfance, j'y ai vécu adulte, je vais très certainement y retourner pour développer un projet ds pas très longtemps...(ds secteur de développement durable, architecture, etc...je crois quand même avoir une vague idée de ce dont je parle...)

Je suis très attachée à ce pays...mais il faut peut-être revenir de cette vision paradisiaque tout bénéfice et fête permanente qu'en ont les occidentaux...au secours...concernant le tourisme, notamment...Le tourisme de masse s'est développé à un certain moment d'une manière vertigineuse et sauvage à certains endroits du nordeste...(région de prédilection pour moi...que je connais assez bien) avec gros investissement de tours opérateurs européens, constructions abracadabrantes voire dévastatrices pour le littoral et l'écosystème (et oui...les 200 occupants du superbe hôtel, il faut bien qu'ils fassent leurs besoins quelque part;-)...pendant ce tps la construction s'ensable ou le sable de la plage disparaît...merci l'apport touristique vu sous cet angle...) et se casse la figure de façon tout aussi vertigineuse avec la montée du réal (dont je me réjouis...soit dit en passant...)...je parle du nordeste...pas du Carnaval de Rio...de Porto Seguro par exemple, où on trouve à vendre un tas d'infrastructures hôtelières y compris d'envergure, de casas de show sur la plage...à vendre parce que dénuées de rentabilité, vides 80 % du temps, dont l'entretien coûte extrêmement cher y compris pour un européen, le cours n'est plus si intéressant...les monopoles eau électricité de la région appliquent des tarifs exhorbitants, surtout les tarifs commerciaux...Embasa et cie...
Et tout cela, montée et chute sur un laps de temps très court...disons 20 ans pour être généreux...

Normalement, ça devrait quand même faire réfléchir...
En revanche on voit de petites structures de luxe, discrètes et esthétiques, au prix fort (300 dollars/jour si je ne m'abuse...pour un hôtel de Santo Andres, 9 bungalows de 80 m2 chacuns, super jolis sur des hectares de forêt et plage...un chef cuistot français...ou bien ds un autre style de l'écotourisme, type fazenda à Cabralia qui proposent restauration top et simple,dont la base est produite sur place (l'alimentation au brésil...c'est un autre sujet qui peut être abordé...ouf!)qui attire aussi les brésiliens du coin, l'endroit est agréable, prix très accessibles, canoe kayak, sorties en voilier, mata atlantica etc...s'en sortir très bien et fonctionner toute l'année...deux options pourtant très différentes...parce que leur activité est ciblée et qu'ils communiquent ds ce sens, parce que la gestion de l'établissement n'est pas mégalo et n'a pas besoin d'un taux de remplissage astronomique pour être rentable...avec en plus l'avantage de ne pas être une calamité à tous les niveaux, de ne pas générer d'emploi précaire, ni d'être une coquille de blanchiment,etc...etc...

Que la beauté de la nature des vagues des palmiers et la sympathie immédiate ne fassent pas non plus oublier la corruption...la petite et la grande...inévitable pour un français s'installant avec des devises...source de pas mal de déboires pour bon nombre de gens, arrivés en toute naïveté, qui ont été légèrement surpris...C'est insidieux et quotidien...on n'y peut rien, à part être attentif...mais c'est un exercice déconseillé aux gens à tendance paranoïaque, ça peut vite tourner à la psychose...j'en ai vu devenir hystériques parce que la voisine s'était branchée sur leur ligne électrique ;-)...Pour ma part j'aime bien travailler avec des brésiliens, ils ont pleine conscience de cet aspect des choses lorsqu'ils projettent quoi que ce soit...et donc des réactions plus adéquates et simples...

Et puis...pourquoi les français désirant s'installer au brésil pensent majoritairement activité touristique ou immobilière?!!!! Alors qu'il y a un tas de besoins et de demandes ds tous les domaines, qui peuvent être tout autant source de revenus, voire plus?...j'ai vu quelque part sur ce forum quelqu'un qui voulait implanter une boulangerie pâtisserie française à SP ou Rio, je ne sais plus...super idée...que les brésiliens n'apprécient pas, ce n'est pas exact du tout...vu le succès de mes tartes tatins et tutti quanti quand j'invitais mes copains à manger...;-)
Le domaine de la technologie est un gros manque ds le nordeste (pour faire correctement réparer son ordinateur, il faut souvent l'envoyer à SP, se mettre à l'informatique sérieusement, ou en acheter un autre, mauvais et cher, à moins de faire le voyage à SP pour faire ses courses au marché parallèle)...celui de la formation, aussi...bref il y a un tas de pistes intéressantes, autres que simplement se poser là en espérant beaucoup de touristes étrangers et la bonne fortune...l'offre y est déjà surabondante... ça c'est l'aspect économique...l'aspect éthique étant qu'il est peut-être logique d'essayer de PROPOSER quelque chose au pays ds lequel on veut s'installer...Brésil ou pas...Non?!!!!

Quant à la construction...je suis d'accord sur le prix des tuiles mentionnés plus haut...je ne remets pas en cause les compétences des maçons...mais les matériaux utilisés ds la région nordeste (là encore...désolée mais le climat de SP et celui de Natal ou celui de brasilia et de Belem...pas grand chose à voir...) complètement inadaptés...le ciment et le béton concentrent l'humidité à l'intérieur des habitations, et vu son taux ds la région...c'est d'abord assez insalubre, même masqué par des prestation annexes de luxe...et ensuite très peu durable...les fissures et micro fissures s'en donnent à coeur joie...donc économique sur l'instant, certes, mais extrêmement cher en entretien et réparations à moyen terme...la brique est un investissement plus grand sur le moment...mais ne bouge plus, laisse respirer les murs, et rapporte moins d'argent à Lafarge...je ne parle même pas des stocks de matériaux sur base d'amiante que l'on a gentiment revendus à vil prix sur ce continent...et utilisé à qui mieux mieux parce que pas cher ds l'auto-construction populaire (à souligner...le brésil a un taux de cancer extrêmement élevé...)

Finalement, pour lever un doute sur ma petite annonce immobilière;-)...la propriété a fonctionné comme pousada, mais exploitée par les brésiliens à qui je l'ai acheté...ce n'est donc pas une pousada en état de fonctionnement, c'était simplement histoire de signaler que c'était un endroit avec possibilité d'implantation commerciale ou touristique, et l'espace pour le faire...le projet pour lequel elle a été acquise était très différent d'une pousada...

D'ailleurs je compte le reprendre...s'il y a des gens intéressés on peut en débattre...l'immeuble est à vendre ds sa totalité, mais ce peut-être aussi le rachat des parts de mon ex-mari pour un montant de 40 000 euros, en société...la recherche de vente ou de partenaires est simultanée, le premier arrivé gagne ;-)...sous condition de compatibilité d'humeur de vues et de désirs, ds le cas d'un partenariat, évidemment...
S'il y en a que j'ai réussi à ne pas dégoûter avec mes considérations, c'est un bon début de dialogue ! ;-)...

Je comptais de toutes façons réinvestir pour faire la même chose...en partenariat avec des brésiliens et des européens...personnes morales ou physiques...
Plus de détails par mail ou skype, pseudo luna35...

Hors ligne

#13 2006-09-27 14:47:24

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

Pour illustrer le propos...voilà le type d'entreprises touristiques qui continue à fonctionner, contre vents et marées ds la région extremo sul da bahia...pas aussi sujette au taux de change que leurs homologues et qui envisage les choses d'un point de vue très respectable et respectueux...tenue par des argentins...il y en a pas mal ds le coin...

http://www.vilaaraticum.com.br/

Hors ligne

#14 2006-09-27 16:14:40

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

je pense mais c est personnel que ton  offre et beaucoup trop eleve . premiere chose il semble qu il faille faire des travaux? secondo tu dis quelle est relativeveent isole donc pas d ecole pas de medecin ou hopital a proximite directe tertio le fait qu elle soit isole pose un probleme de securite donc envisage un gardien pour gardez ton terrain et les abres fruitier qui vont avec sa c est pas le plus mechant quand on voit installer un (gringo) cela fait pense a dinairo!!! et il est la le probeme celui qui achete ne pourras faire abstraction de cette menace meme si elle est surement minime.au bresil tout peut arrive crois moi.en ce qui concerne l humidite je vois pas le probleme le bresil surtout la bande cotiere et tres humide mais il faut accepte les elements naturel tu peut contruire ta maison en ce que tu veux l humidite rentrera toujours par ta porte ou tes fenetre

Hors ligne

#15 2006-09-27 17:43:19

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

A Hervé Bahia...

Pas du tout isolée, en plein Santa Cruz Cabralia, mais sur la partie ancienne, en hauteur et tranquille...le port est à 100m, la plage 200...la pharmacie l'école et les courses 100 m aussi...ensuite j'ai précisé à 25 km de l'aéroport international de Porto Seguro...par la Br...voire taxis et bus qui fonctionnent toute la nuit...il y a un hôpital à Cabralia...plusieurs supermarchés et des médecins...plus encore à Porto Seguro...
Des voisins sur la place de l'église, de nationalités diverses...simplement les terrains sont grands et leur fond donne sur la réserve...séparés par un cours d'eau...
Le prix est correct et conforme à ce qui se pratique au même emplacement...et je n'ai pas envie de brader...mais personne ne t'oblige à l'acheter ;-)...ne te fâches pas...
Le coin est plutôt tranquille,côté vols agressions et autres...

(les gens vivent comme ils l'entendent, pourquoi pas barricader des arbres fruitiers ...personnellement,les mangues j'en faisais une telle indigestion à la saison que j'en refilais à tout le monde...suco de manga, sorvete de manga, geleia de manga...c'est bon, mais ça lasse...il y a de quoi monter une micro de confitures pour qui a la vocation...et qui n'a jamais piqué des cerises sur le cerisier du voisin?!)
Effectivement ds le cas d'un lieu de vacances pas occupé toute l'année, il faut bien que quelqu'un soit présent...

Pour le reste:
Ok sur le fait d'accepter les éléments naturels comme humidité, mais donc de construire en conséquence...que l'humidité rentre c'est un fait et ce n'est pas forcément grave...encore faut-il qu'elle puisse ressortir...sinon, à terme...les saisons de pluie (environ deux mois, quand même...) s'accumulent ds les murs et boum...maison lézardée...par exemple...tiens donc...
A étudier...évolution comparée des bâtiments coloniaux en brique (abondante, en plus!!!) et du pavillon en béton ciment au bout de dix ans...à hygrométrie égale...

Ou bien?...il faut instaurer les bâtiments jetables?

Au quotidien, c'est drôle comme c'est un problème qui se pose de façon récurrente ...ne vous déplaise...ds des circonstances diverses et ts les domaines, parfois de façon incontournable...(genre à des farfelus qui auraient la stupide idée d'avoir des livres ou des tableaux par exemple...ou de monter une bibliothèque, de conserver des ordinateurs en état de marche, et en général nimporte quelle marchandise, médicaments, aliments, tissus,boulanger du coin...sans forcément avoir la possibilité de recourir à déshumidificateurs d'air et cie systématiquement...mais bon,  c'est vrai à quoi ça sert les livres?!quels tarés!)
...il y a des tas de types bizarres qui travaillent sur la question et cherchent des solutions, et que je fréquente assiduement;-)...il se trouve que ça m'intéresse...et le développement de l'amérique latine aussi, d'ailleurs...

Hors ligne

#16 2006-09-27 21:34:29

micael
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

je confirme 
luna a raison  je connais le coin 
n est  pas dans mon  budget

Hors ligne

#17 2006-09-28 15:22:27

Re : Vente propriété état de Bahia

Salut les Bahianos, je sais pas si vous connaissez le Txai à Itacaré. C'est un bon exemple de pousada, avec tous les bungalows differents les uns des autres perdus dans le coqueiral, de très bon goût, et de budget salé, etc. Hyper rentable.

Il ne faut pas oublier non plus que les resorts et condominio de Bahia sont en train de devenir la résidence secondaire des Paulistas, Terravista en est un bon (et triste) exemple, le lancement n'a même pas eu lieu à Bahia, seulement à SP. Tu me diras à 1 million de R$ le lot il doit pas y avoir grand public à Trancoso.

Tout ça avec droit à suppression de foret primaire et autres crimes environnementaux divers ... L'argent n'a pas d'odeur et pas de morale non plus ...

Et je suis assez d'accord avec Luna ... L'innovation dans le respect des traditions est vraiment bienvenu ici. Luna connais-tu la permacultura?

Mais hélas la délicatesse n'est pas le fort des entrepreneurs Brésiliens c'est plutôt tracteur/bras de fer et je m'en tape si je jette mes égouts dans un cours d'eau sans le traiter ou si mon projet oblige à vivre avec l'air conditionné à fond toute l'année, etc. L'important c'est de faire et vite.

Enfin ne soyons pas pessimiste, les générations changent et les idées et comportements aussi, heureusement.

Le littoral Brésilien est en train de se transformer en un cordon de condominios et d'hôtel. Enfin parfois un condominio "en règle" fera mois de dégât qu'une occupation sauvage et désordonné. Vient voir la lagoa de Araruama ici à la região dos lagos (RJ) je pense que des condos formels serait mieux que cette gigantesque favela.

Parfois entre un mal et un moindre mal ...

Hors ligne

#18 2006-09-28 17:01:58

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

Merci Studio Domi!

Oui, la zone trancoso et Arraial d'Ajuda sont devenus des gros pôles touristiques de semi-luxe...très croisette...sans que le revenu des gens du coin ne change beaucoup pour autant...le problème du tourisme de ce type, c'est qu'il est aussi propice à la fuite des capitaux qu'à leur entrée...

C'est clair qu'entre favela et condominio...mais bon...il n'y a pas de mal à améliorer l'un et l'autre...ouf...
oui, je connais la permacultura, je travaille sur un projet avec une de leurs techniciennes ;-)...une brésilienne...entre autres...
C'est tout à fait ds mes zones d'intérêt N°1...;-) Les gens de Bagé font un travail incroyable...trop peu connu...

Hors ligne

#19 2006-09-28 18:12:48

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

le litoral bresilien fait je crois 7500 km de long il y de la place ..... moi^pour ma part quand je suis a salvador je suis tellement pres de la mer que je ne vais que tres rarement a la plage .... nous les europeen on est tres fixe   sur la mer on reve tous d une maison au bord de la plage , les bresilien aiment beaucoup la mer pour passer le dimanche mais pas forcement habitez au bord d une plage ils preferent de loin les condominios .d ailleur certain sont franchement bien surtout si tu vas vers praia do forte les maison sont loin d etre colle entre elles..a asalvador il existe plusieur favelas comme barra paz ont connait des gens la bas et leur petites maison est toujour debout depuis au moin 10 ans j ai pas vu de fissure ....je vien d apprendre que tam va faire des vol directe paris salvador   cest pas super ca?

Hors ligne

#20 2006-09-28 21:38:14

Re : Vente propriété état de Bahia

C'est sur qu'il faut choisir ... Entre la plage et le travail ... moi dans mon cas c'est plutot le manque de temps qui me permet pas d'aller à la plage.

Les amis que j'ai laissé en France pense qu'au Brésil on passe la journée à la plage ... Ça me fait bien rire, ici à Rio je vais à la plage une dizaine de fois par an et olha la ... Il faut choisir travail ou loisir ...

Le probleme de ceux qui habite vraiment proche de la mer c'est aussi la maresia (vent salé) qui detruit frigo, ordi, machines à laver, etc. qui finit par te creer un surcout sensible ...

Les maisons de favelas peuvent etre bien construites, d'ailleurs c'est connu que les habitants des favelas depensent plus en beton et ferraillage pour manque de conseils specialises.

Le vrai probleme est l'infrastructure, acces, transport, eau, electricite, egout "in natura", etc. et le prix que la partie formel de la ville paye pour ça ...

Ici à Rio il y certains endroit de la baie ou l'eau recule à cause de la sedimentation dûe aux egouts et eaux de pluie jeté sans traitement, plus l'odeur caracteristique d'oeuf pourri des milieux anaerobiques ... La face B de la carte postale...

A praia do forte, l'allemand qui etait proprietaire de tout jusqu'à il y a pas longtemps à imposer un reglement de condo draconien ou les murs de separation etaient interdits et meme la hauteur des haies etait limitée. Ça se fait de plus en plus et grace à la sensibilité accrue du public à l'environnement, c'est en train de devenir un critere de choix au moment de l'achat donc les constructeurs s'adaptent forcé par le marché ...

Hors ligne

#21 2006-09-28 23:42:31

luna
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

...et oui...c'est un milieu un peu hard en lobbies sauvages, disons...de toutes tailles et nationalités...et l'écosystème le plus riche du monde...de quoi faire un joli casse tête...

Hors ligne

#22 2006-09-29 14:20:10

hervebahia
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

je vais pas vous dire que les favelas sont le paradis mais disont que les maisons sont propres , que les habitant sont relativement solidaire entre eux il y a une sorte de dynamique . le gros probleme des favelas c est les trafics de drogue et autres. l infrastructure n est pas aussi  desastreuse que cela beaucoup de gens des favelas travaille honnetement mais forcement un avec le smic bresilien 350 real par mois meme au bresil  c est pas facile mais il faut reconnaitre que les bresilien sont des gens astucieux ,le systeme debrouille est vraiment genial et ile n aiment pas en general etre montrer du doigt par des europeen ou americain  par contre il y a un type de population les gens sans terre qui vivent vraiment dans la plus grande misere maison en terre seche petit lopin de terre pour faire un peu de culture.... vraiment je l ai plein .

Dernière modification par hervebahia (2006-09-29 14:24:35)

Hors ligne

#23 2006-09-29 14:55:25

Re : Vente propriété état de Bahia

Attention aux generalites ...

J'ai eu l'opportunité de bosser sur 5 favela bairro ici à Rio (programme d'urbanisation de favela) et j'ai eu l'occasion d'y passer des longues journées de travail et de discuter longuement avec differents membres de la communauté. Il y a la cohabitation de la misére et de l'opulence, il y a des maisons avec du marbre jusqu'au plafond et d'autres qui n'ont ni toit ni robinet et des murs en carton.

99% des habitants sont des gens qui travaille beaucoup et sont "gente do bem" et il y a effectivement une demi douzaine de furieux sur-armés qui collent la terreur et obligent les habitants à faire ce qu'ils veulent. Et ceux sont eux qui vehiculent l'etiquette de pobre=criminoso grace à l'aide des medias de m.... locaux.

Et il y a aussi d'autres communautés ou si un traficant met les pieds tu le retrouve mort pendu à un pylone electrique pour l'exemple des le lendemain.

Enfin chaque cas a ses particularités en fonction du local, de l'âge de la favela, de la population, etc. ...

Hors ligne

#24 2006-09-29 20:53:48

atlante
Membre

Re : Vente propriété état de Bahia

J'ai eu l'occasion d'écrire à des amis français pour tenter de leur donner une image un peu moins caricacturale du Brésil que les favelas au brésil n'étaient rien d'autre que nos banlieux en france. Ou la grande majorité des gens travaillaient honnêtement, ou les rues étaient éclairées, les maisons avaient eau et électricité courante. Tout ce que vous venez d'écrire devrait être plus connu afin que cesse cette hégémonie médiatique occidentale (mais pas seulement) de l'image facile et vendeuse.

Hors ligne

#25 2006-10-02 20:16:30

Re : Vente propriété état de Bahia

Tu sais Atlante beaucoup de Brésiliens aussi ont une vision erronée des favelas helas ...

Ce qui pousse l'opinion publique (lavage de cerveau généralisé) à considerer les sans-terre ou les sans-toit comme des bandits et non comme une partie de la société que nous devons appuyer et aider à s'en sortir.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2018 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet