AMERIQUE LATINE - index    

Forum abc-latina

Discussions sur l' Amérique Latine

Vous n'êtes pas identifié.

  • |

#26 2009-06-04 20:01:45

orangeazul
Membre

Re : Sans objet

Bonsoir les amis

j'ai pris un certaon temps pour comprendre que la "campagne" en France voulait dire petite ville un peu deconnectée d'un centre urbain plus important.
Et rural, au Brésil, ne veut pas dire la même chose. Le rural ce sont les fermes, qui ne sont pas comme les fermes de France.
Quand on voit des annonces immobiliers de vente de "fermettes" ici en France... cela n'a rien à voir avec ce qu'on appelle fazenda ou sition au Brésil.

Donc, on ne peut pas traduire directement les termes.

Au Brésil, le rural est composé de fermes très grandes, qui ne sont plus habitées comme dans le passé il se faisait. Les habitations du personnel avant employé dans les fermes (as colônias) n'existent plus. Le fermier cultive toute sa terre, et emploi des bras qui vivent dans les villes (os boias-frias), et seulement pour les moments où il en a besoin.

Sans vouloir m"étaler davantage, ce dont parle Noix de Coco ce sont les habitants des petites villes (petites ou moyennes). On peut bien vivre dans ces endroits, on en a déjà parlé sur ce post même... Et c'est un choix personnel... ça depend bcp de ce que tu attends... de tes habitudes, de tes intérêts... J'ai déjà dit que vivre dans un coin pommé du Brésil, tu vas t'mbêter, tu n'auras rien à faire, tu n'auras personne à qui parler, tu n'auras pas tes trucs à acheter... Tu pourras dependre de commandes par internet... si cela te suffit... et s'il y a une poste qui vient te livrer tes commandes... Sans parler de la santé...

Enfin, il faut aller visiter pour te rendre compte. Loue qque chose sur place (si tu trouves qque chose à louer rsrs).

Moi-même  je suis née dans une ville entre petite et moyenne. C'tait pas mal, j'y vivais bien... jusqu'à mes 18 ans quand je suis partie pour l'Université. Et depuis j'y retourne pour voir ma famille, pour y passer des vacances... Mais attention, ce n'est pas un coin pommé... C'est même une ville très industrialisée et riche... mais il n'y a pas grand chose à faire là-bas. Même pas une librairie qui vende plus que des best-sellers...
Mais j'ai un ami là-bas qui s'pprovisionne en disques depuis le Japon; et ils les achète avec des coupns-réponse internationale, pqrce qu'il ne veut pas avoir une carte de crédit.

Effectivement, on peut y vivre. Mais dans un coinj isolé, là ce ne doit pas être la joie tous les jours.

Bonne soirée à vous tous.

Hors ligne

#27 2009-06-04 21:03:00

orangeazul
Membre

Re : Sans objet

Bom,
em português, apesar da sua operaçao (espero que esteja se recuperando bem) vc me parece estar chorando de barriga cheia.
90 km de uma cidade de menos ou quase 1 milhao de habitantes nao deve ser un coin paumé (obrigada pela correçao).

90km ce n'est pas grand chose comme distance.

J'ai cru que c'était plus dramatique que ça... ehehehe

Hors ligne

#28 2009-06-04 21:13:01

Salève
Membre

Re : Sans objet

orangeazul a écrit :

90km ce n'est pas grand chose comme distance.

J'ai cru que c'était plus dramatique que ça... ehehehe

Effectivement Orange

Si c'est 90 km de São Paulo .... C'est comme la grande couronne à Paris :-)

PS : alors ton expo ... tu as tout vendu :-)

Hors ligne

#29 2009-06-04 21:25:41

orangeazul
Membre

Re : Sans objet

Salut Salève

Je pense que noix de coco sera bien installé. Après il nous invitera pour un churrasco, j'espère...

Eh non, les gens ne se sont pas entretués pour mes toiles... Mais je me demande si ce n'est pas parce que je fais des grands formats? Selon mon fils, les gens vivent dans des appartements pas très grands...
Remarque, il  a peut-être raison...

Je t'embrasse.

Hors ligne

#30 2009-06-04 23:10:15

alexistour
Membre

Re : Sans objet

orangeazul a écrit :

Salut Salève

Je pense que noix de coco sera bien installé. Après il nous invitera pour un churrasco, j'espère...

Eh non, les gens ne se sont pas entretués pour mes toiles... Mais je me demande si ce n'est pas parce que je fais des grands formats? Selon mon fils, les gens vivent dans des appartements pas très grands...
Remarque, il  a peut-être raison...

Je t'embrasse.

J´ai eu la chance de voir tes toiles orange, et elles méritent un espace! Ton fils a eu une bonne intuition, les petits formats sont plus faciles à placer. Je suis d´accord avec lui sur ce point.
J´ai en référence des meubles anciens de grands formats qui sont difficiles à placer dans les appartements modernes, donc injustement dévalorisés! Injustement!!!! Mais il y a la loi de l´offre et de la demande qui décide à la place des créateurs. Les mécènes rois n´existent plus, et la crise ne va pas t´aider...
Alors si tu veux vendre, tu dois t´adapter au marché. Et adapter ton art pour donner une chance à ton talent aussi.
Parole d´ami. Amitiés à ton mari. Alexis.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB

© 2001-2018 abc-latina - Tous droits réservés
abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet