Accueil

ECONOMIE - BOLIVIE

La Bolivie est le deuxième pays dont le revenu par habitant est le plus faible de l'Amérique Latine. L'agriculture emploie près de la moitié de la population active, mais la productivité est très faible. Les principales cultures commercialisées sont le soja, le sucre et le café. Le bois est une importante source de revenus en devises de même que la viande et la transformation de peau de bovins de l'industrie du bétail. Il y aussi un important commerce illégal de coca, la plante qui produit la cocaïne, qui permet aux paysans d'avoir une meilleure situation bien que le Gouvernement coopère activement avec les Etats-Unis pour lancer une campagne destinée à supprimer les plantations. La Bolivie a des grosses réserves minérales, surtout d'étain, dont elle est le principal producteur mondial, et aussi de gaz naturel, de pétrole, de plomb, d'antimoine, de tungstène, d'or et d'argent. Le pétrole et le gaz suffisent largement aux besoins énergétiques du pays et à l'exportation. Le commerce extérieur, qui est basé sur les matières premières, se répercute sur la vulnérabilité de l'économie bolivienne qui dépend de la fluctuation mondiale des prix. Mais la découverte de nouveaux gisements, principalement de gaz et de pétrole, et de nouvelles formes de distribution (comme le gazoduc avec le Brésil inauguré en 1997) sont une espérance pour l'amélioration de l'économie. La Bolivie est membre des organisations suivantes: 
- Association Latino-américaine d'Intégration (ALADI )
- Organisation Américaine de l'Economie (OEA)
- Comunidad Andina
- Système Economique Américain (SELA),
- Pacte Amazonique et Paises Miembros de la Cuenca del Plata.
 
En 1980, l'inflation, la fluctuation sauvage du change et l'aggravation de la dette externe, ont enfoncé la quasi totalité de l'économie bolivienne, mais elle s'est remise à niveau peu à peu et elle est actuellement stabilisée. La plupart des problèmes actuels de l'économie reposent sur le manque d'investissements depuis des années. Les principaux partenaires commerciaux de la Bolivie sont ses voisins, le Brésil, l'Argentine et le Chili, les Etats-Unis suivis du Japon et des pays de l'Union Européenne principalement l'Espagne
 
INDICATEURS ECONOMIQUES
 
PIB (2006) : 11,2 MD US$ 
PIB par habitant (2006) : 1 200 US$ 
Taux de croissance (2006) : 4,6 % 
Taux de chômage (2006) : 7,6 % 
Taux d’inflation (2006) : + 5 % 
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB : 
- secteur agricole : 16 % 
- secteur industriel : 35 % 
- secteur des services : 49 % 
 
Principaux clients 2006 : 
Brésil (38 %), Japon (9 %), Argentine (8,8 %), Etats-Unis (8,5 %) 
 
Principaux fournisseurs 2006 : 
Brésil (20,4 %), Argentine (15,9 %), Etats-Unis (12 %), Chili (8,3 %), Japon (7,9 %), Chine (6,8 %) 
Exportations de la France vers la Bolivie (18,6 M€ en 2006)
Importations françaises de Bolivie (14,8 M€ en 2006) 
 #

 

La BOLIVIE en France, Belgique, Suisse et Canada

Facebook

 
 
view counter