Accueil

LES PARCS NATIONAUX DU COSTA RICA

1- Isla Bolanos
Ile sur la cote pacifique (près de Santa Rosa), à 1500 m de la côte.
C'est un refuge de faune sauvage de 25 ha.
nota : Camping interdit.
Situé à 281 km de San José.
 
2- Santa Rosa
Parc National de 45.500 ha situé dans le nord-ouest du pays.
Dans ce centre mondial de recherche écologique sur la forêt tropicale sèche, on distingue plus de 600 variétés de plantes, 2000 papillons et 260 espèces de mammifères, ainsi que les magnifiques plages de Nancite et Naranjo où viennent pondre les tortues.
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 260 km de San José.
 
3- Parc " Palo Verde " et Refuge " Dr. Rafael Lucas rodriguez Caballero "
Parc National de 9.500 ha & Refuge national de faune sauvage de 7.400 ha.
A eux deux ils constituent une unité bio-géographique exceptionnelle. Le parc comporte plus de 280 espèces d'oiseaux et de nombreux arbres au bois précieux.
nota : Le camping sauvage y est autorisé. 
 
4- Barra Honda
Parc National de 2.300 ha.
Ce parc offre aux visiteurs des grottes calcaires, pour certaines profondes de 240 m sous terre. Par ailleurs, on y trouve aussi une grande variété d'oiseau, de singes et de mammifères.
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 335 km de San José.
 
5- Ostional
Refuge national de faune sauvage de 162 ha.
Les fameuses tortues Lepidochelys Olivacea viennent y pondrent leurs œufs la nuit entre les mois de juillet et novembre. Sur les plages Les Iguanes et les crabes y ont trouvé refuge. On compte aussi plus de 100 éspeces d'oiseaux.
nota : Le camping sauvage y est autorisé. 
 
6- Guayabo, Negritos et Los Pajaros
Cet ensemble d'îles d'un total de 91 ha, constitue une réserve biologique située dans le golfe de Nicoya pour de nombreux oiseaux marins et la faune marine.
nota : Camping interdit.
 
7- Curu
Refuge national de faune sauvage de 84 ha.
Situé dans le golfe de Nicoya, il abrite plus de 15 variétés d'oiseaux, des singes Cebuscapucinus et des tortues.
nota : Camping interdit
 
8- Carara
Reserve biologique de 4.700 ha.
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 110 km de San José.
 
9- Cabo Blanco
en cours
 
10- Manuel Antonio
Parc national de 690 ha.
C'est l'un des Parcs nationaux les plus visités du Costa Rica, il offre des plages d'une beauté exceptionnelle qui sont très appréciées des plongeurs amateurs.
On peut y observer 109 espèces de mammifères, 184 espèces d'oiseaux, 78 espèces de poissons, 17 d'algues, 24 de crustacés, 19 de coraux.
 
11- lsla del Cano
Réserve biologique de 200 ha.
Nécropole précolombienne : cette région est l'une des plus anciennement peuplées du pays.
Les coraux se trouvent jusqu'à 15 m de profondeur dans des eaux d'une transparence unique.
nota : Le camping sauvage y est autorisé. 
 
12- Golfito
Refuge national de 1310 ha.
Réputé surtout pour les mammifères.
Espèces rares d'arbres et d'arbustes (125 dont 4 proches de l'extinction) et d'orchidées (31)
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 342 km de San José.
 
13- Corcovado
Parc national de 42.000 ha.
La dernière forêt humide vierge de toute l'Amérique centrale. 550 espèces d'arbres, 300 espèces d'oiseaux, 139 espèces de mammifères (pumas, couguars …) 10 000 espèces d'insectes, 116 espèces de reptiles et d'amphibiens.
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 335 km de San José.
 
14- Isla del Coco
Elle serait la plus grande île inhabitée du monde. 85 espèces d'oiseaux, 200 espèces de poissons, 57 espèces de crustacés, 18 espèces de coraux, plus de 350 espèces d'insectes. C'est sur cette île qu'a été tourné le film Jurassique Park. 
 
15- Rincon de la Vieja
Parc national de 14 000 ha.
On y trouve la plus forte densité d'orchidées Cattleya Skinneri, La fleur nationale du Costa Rica, qui ne pousse qu'en pleine nature. Pour faire l'ascension du volcan, en activité, Rincon de la Vieja (1900 m) il faut compter deux jours. 
De nombreux mammifères dont trois espèces de singes et 200 espèces d'oiseaux. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 264 km de San José.
 
16- Braulio Carrillo
Parc national de 31 000 ha.
On y trouve 6000 de espèces de plantes, 400 espèces oiseaux, dont le fameux quetzal, et aussi des tapirs, ocelots et jaguars. 
nota : Le camping y est autorisé.
Situé à 23 km de San José.
 
17- Volcan Poas
Parc national de 5300 ha.
Ce volcan haut de 2700 mètres, est l'un des plus spectaculaires du pays. Son cratère mesure 1,5 km de diamètre et 300 m de profondeur, ce qui en fait le plus grand geyser du monde. Son jet d'eaux boueuses peut monter jusqu'à 100 m. 
nota : Le camping y est autorisé.
Situé à 37 km de San José.
 
18- Volcan Irazu
Parc national de 2300 ha.
Le volcan Irazú, toujours en activité, haut de 3432 m est le plus haut volcan du pays. Par beau temps, il est possible depuis son sommet de voir l'Atlantique et le Pacifique. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 54 km de San José.
 
19- Guayabo
C'est le plus important site archéologique du pays. Son origine remonte à 500 av. J.-C. ; quant aux structures de pierre découvertes, elles datent de 800 à 1400 après J.-C. On y trouve une faune abondante dont des toucans et des faucons 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 84 km de San José.
 
20- Tapanti
Refuge national de faune sauvage de 4715 ha.
Arrosé par plus de 150 cours d'eau, il comporte un bon nombre d'espèces végétales et animales dont de nombreuses espèces d'aigles. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 35 km de San José.
 
21- Chirripo et Amistad Costa Rica-Panama
Parcs nationaux de 50 000 et 190 000 ha. 
Ces deux Parcs offrent la plus grande diversité écologique du pays. L'Unesco les a déclarés " Réserve de la Biosphère " en 1982 et les a inscrits sur la liste du Patrimoine de l'Humanité en 1983. Cette région possède la plus vaste forêt vierge du pays. Côté faune : 215 espèces de mammifères, 400 espèces d'oiseaux, 250 espèces d'amphibies et reptiles, 115 espèces de poissons d'eau douce.
Le Chirripó qui s'y trouve, est le plus haut sommet du Costa Rica avec 3819 m de haut. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 151 km de San José.
 
22- Hitoy-Cerere
Réserve biologique de 9000 ha.
Ce sont les fleuves Hitoy et Cerere qui ont donné leurs noms au parc. L'intérêt principal : les arbres, dont certains peuvent atteindre 50 mètres de hauteur et aussi les 115 espèces d'oiseaux présents dans la réserve. 
nota : Camping interdit.
Situé à 219 km de San José.
 
23- Cano Negro
Refuge national de vie sauvage de 10 000 ha. 
Ce refuge comprend un lac d'une surface de 800 ha et de 3 m de profondeur qui a la particularité de s'évaporer presque totalement au cours de la saison sèche. Le lac constitue le coeur de l'activité des oiseaux migrateurs. On trouve aussi des pumas et des jaguars. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 291 km de San José.
 
24- Barra del Colorado
Refuge national de vie sauvage de 92 000 ha.
Une importante déforestation clandestine met en péril l'ensemble du refuge. L'accès au refuge se fait en taxi aérien ou en bateau à partir de Barra car il n'y a pas de route. On trouve parmi les espèces animales, le lamantin, le caïman. La mer toute proche en fait aussi un paradis pour la pêche au tarpon et au bar. 
 
25- Turtugero
Parc national de 19 000 ha.
C'est sur les plages de cette région que viennent pondre les fameuses tortues vertes Chelonia Mydas dont la longueur atteint fréquemment un mètre. Cette région de ponte (septembre/octobre) est la plus importante de l'ouest des Caraïbes. 
Une voie fluviale naturelle traverse le parc, et est parcourue par de petits bateaux dans le cadre d'excursions. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 254 km de San José.
 
26- Cahuita
Parc national de 1100 ha. 
Ce parc qui englobe les étendues marines proches et une plage d'une rare beauté vaut pour ses 35 espèces de coraux, 44 espèces de crustacés, 128 espèces d'algues, 500 espèces de poissons, et d'innombrables espèces animales, dont les singes à face blanche. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 211 km de San José.
 
27- Penas Blancas
Refuge national de vie sauvage de 2400 ha.
Constitué dans un premier temps pour protéger une importante chute d'eau, ce parc national possède néanmoins une faune riche et rare dont une grande variété de bambous et de chênes. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 115 km de San José.
 
28- Ricardo Jimenez Oreamuro
Parc national de 1440 ha. 
Cette zone a été reboisée avec des arbres de tout le pays ou de cette partie du globe. On peut y observer plus de 70 espèces d'oiseaux le long d'une piste balisée de 2 km qui conduit vers de belles cascades. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 45 km de San José.
 
29- Tamarindo
Refuge national de vie sauvage de 420 ha. 
La plage constitue le principal centre d'intérêt de ce refuge où il est possible d'observer les fameuses tortues viennent y déposer leurs oeufs. 
nota : Camping interdit.
Situé à 321 km de San José.
 
30- Lomas Parbudal
Réserve biologique de 2300 ha.
On l'appelle couramment " le Parc aux insectes ". On y en mesure une densité exceptionnelle, Il y a plus de 250 espèces d'abeilles. On dénombre aussi 130 espèces d'oiseaux, dont les toucans et de nombreux singes hurleurs et des capucins. 
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 219 km de San José.
 
31- Gandoca Manzanillo
nota : Le camping sauvage y est autorisé.
Situé à 241 km de San José.
 
32- Santa Ana
nota : Le pique-nique et le camping y sont autorisés.
Situé à 16 km de San José.
 

Préparez votre voyage dans un Parc du Costa Rica :

Facebook

 
 
view counter