Accueil

RIOBAMBA

Avant l’arrivé des Incas, le bassin de Riobamba était habité par les Indiens Puruhaes qui deviendront des bergers quand les Espagnols introduiront les moutons dans la région. Dans les montagnes voisines, on rencontre encore des membres de cette communauté menacée, vêtus de leurs énormes pantalons en laine de mouton. Après la destruction de  l'ancienne ville indienne de Cajabamba par un tremblement de terre à la fin du XVIIIè siècle, sa population choisit un site plus tranquille pour reconstruire la Riobamba que nous connaissons. Au pied du géant Chimborazo, entourée de montagnes enneigées, La ville de Riobamba n'est peut être pas la ville la plus séduisante d’Equateur, mais son environnent fut merveilleusement choisi. Au cœur de l’Equateur, sa situation de carrefour entre Quito, Guayaquil et Cuenca lui a donné une vocation commerciale. Plus de 100.000 habitants vivent aujourd’hui dans cette ville relativement moderne. Déjà très annimées en semaine, les rues et places de Riobamba sont envahies par le marché du samedi, fréquenté par quelques Puruhaes. La grande rue Primera Constituyente est bordée de nombreuses places : l’agréable parque Maldonado et sa cathédrale dont il ne reste que la façade, celui de la Libertad avec sa curieuse église ronde achevée au début du siècle. En face du parque Sucre, dans le collège Maldonado, s’est réunie la première assemblée constituante d’Equateur en 1830.

Sur la place du 21 de abril, plusieurs mosaïques retracent les grands moments de l’histoire du pays. La sympathique petite gare désaffectée derrière laquelle trône le majestueux Chimborazo mérite une visite tout autant que le musée d'art religieux du Couvent de la Conception.

Préparez votre voyage à Riobamba:

 

Facebook

 
 

style="display:inline-block;width:250px;height:250px"
data-ad-client="ca-pub-6612318723670763"
data-ad-slot="1496926103">

view counter