Accueil

Le CENTRE HISTORIQUE de LIMA

Belle démonstration de l’architecture coloniale, le centre historique est aussi connu sous le nom de “Damero de Pizarro”, (ndt : le damier de Pizarro) grâce à la distribution de ses rues comme un jeu d’échec. En 1998 le quartier fut déclaré Patrimoine Historique de l’Humanité par l’UNESCO.
 
Intérêts Touristiques:
 
Plaza Mayor Lima
Elle fut le centre de l’ancienne ville coloniale. Dans son périmètre, se trouvent la Cathédrale de Lima, le Palais du Gouvernement, et la Municipalité Provinciale de Lima. Dans la partie centrale se trouve une fontaine de bronze qui date du XVIIème siècle.
 
La Cathédrale de Lima
Plaza Mayor de Lima. tél.: (511) 427-9647. Visites: L-S 9:00-16:30.
Elle est construite là où se trouvait la première église principale de Lima. L’intérieur est austère, bien qu’il abrite de véritables trésors historiques, tels que les stalles du chœur de Baltasar Noguera, divers autels latéraux et la dépouille de Francisco Pizarro. En outre, on peut visiter le Musée d’Art Religieux, qui possède une importante collection de toiles, de sculptures, de calices et de chasubles.
 
Palacio de Gobierno (Palais du Gouvernement)
Plaza Mayor de Lima. tél.: (511) 311-3908. Visites: L-V 8:30-13:00/14:00 - 17:00.
Ce fut la résidence de Francisco Pizarro (1535), qui la fit construire sur le terrain occupé par Taulichusco, gouverneur de la vallée du Rímac.Dès lors, le site est le centre du pouvoir politique du Pérou. Dans les années 1920, il fut reconstruit après un incendie. Il possède de nombreuses cours intérieures et de nombreux salons dédiés à d’illustres personnalités de l’histoire péruvienne, et richement décorés avec de grandes œuvres d’art. Tous les jours, à 11:45 heures, le Patio de Honor offre le spectacle du changement du tour de garde, dont a la charge le glorieux Bataillon des Hussards de Junín.
 
Eglise et Couvent de San Francisco
Jr. Ancash. 3ème rue. Tél.: (511) 427-1381, annexe 111. Visites: L-D 9:30-17:30.
Ensemble architectural du XVIIème siècle. Il comprend l’église, le couvent et la petite place. La façade principale du temple fut sculptée en pierre et il se caractérise par ses colonnes de type corinthien. Sur la façade, on remarque une corniche ouverte avec des arcs, dans laquelle on peut admirer l’Immaculée Conception. La partie des cloîtres, décorés avec des azulejos, héberge le Musée d’Art Virreinal (ndt : du Vice-Royaume). En outre, on peut visiter les catacombes(galeries souterraines) qui servirent de cimetière à l’époque de la Colonie.
 
Le Cimetière Général Prêtre Matías Maestro
Jr. Ancash s/n, 16 ème-20ème rues. Visites: L-V 8:00-18:00. des visites nocturnes guidées sont proposées les derniers jeudi du mois (sauf décembre). Tél.: (511) 385-2084 / 385-2117 (annexe 233).
Ce fut le premier cimetière de la ville de Lima. Inauguré en 1808 par le Vice-roi Abascal. L’auteur de ses plans fut le célèbre architecte espagnol, le prêtre Matías Maestro. Il comprend plus de 766 mausolées de style néoclassique, où l’on peut admirer des statues et des sculptures inspirées des images de saints et de vertus théologales. 
 
Parque de la Muralla
(le Parc de la Muraille)
Jr. Amazonas. 1ère rue (Hauteur du Jr. Abancay 1ère rue). Visites: L-D 8:00-22:00. Entrée gratuite.
Il abrite un fragment restauré de l’ancienne muraille qui entourait Lima, et qui fut construite au XVII d èmesiècle pour protéger la ville des pirates et des attaques des ennemis de la couronne espagnole. Dans ce parc se trouve la statue du fondateur de Lima, le conquistador espagnol Francisco Pizarro, ainsi qu’un musée du site où sont exposées des pièces archéologiques trouvées aux alentours.
 
Église et Couvent de La Merced
Jr. De la Unión Nº 621. tél.: (511) 427-8199. Visites: L-D 8:00 –12:00 / 16:00 - 20:00 h.
Complexe architectural colonial du XVIème siècle. L’église conserve la façade de granit qui date de 1687. Le toit est finement décoré de motifs de plâtre. À l’intérieur, on remarque l’autel principal néoclassique avec la représentation de la Virgen de la Merced et une sculpture de San Miguel Arcángel. À l’intérieur se trouve aussi la chapelle de fray Pedro Urraca et la lourde croix de bois qu’il utilisa, selon les récits, pour fuir le démon.
 
Casa Aliaga
Jr. de la Unión Nº 224. Tél. (511) 427-7736. Visites: L-D 9:30-16:00.
Pour avoir été construite de quincha (ndt : paroi de roseaux reliés par des cordes de cuir et recouverte de boue séchée) et d’adobe sur les fondations d’un édifice préhispanique, ses espaces durent s’adapter à une distribution irrégulière, disposée sur différents niveaux. La façade principale possède un balcon de l’époque républicaine. Elle se caractérise aussi par ses deux patios, l’un revêtu de marbre italien du XIXème siècle, et l’autre décoré d’une ancienne fontaine de bronze. La maison a été la propriété de la même famille de sa construction (1535) à nos jours. Elle accueille aujourd’hui plusieurs manifestations culturelles.
 
Le Musée Archéologique Josefina Ramos de Cox del Instituto Riva Agüero (Pontificia Universidad Católica del Perú)
Jr. de La Unión Nº 554. Tél.: (511) 427-4961/ 626-2000. Visites: M-S 10:00-19:30 et D 11:00-17:00. Page Web: www.pucp.edu.pe/ira
Il rassemble des témoignages archéologiques et ethno-historiques des fouilles des années 1960 et appartenant aux périodes pré inca, inca et hispano-andin. Parmi ceux-ci, une relique provenant des huacas de Maranga. Le musée se dresse sur une belle résidence coloniale connue sous le nom de Casona O’Higgins. Ce musée nous en apprend plus sur les périodes de la vice-royauté et de la république.
 
Le Musée de l’Inquisition et du Congrès
Jr. Junín Nº 548. Tél.: (511) 311-7777 annexe 2910. Visites: L-D 09:00-17:00. Page Web: www.congreso.gob.pe/museo.htm
Il conserve de nombreux objets et des salles qui témoignent du bon processus de l’inquisition. Parmi ces salles, la Salle d’Audiences, dans laquelle se réunissaient les membres du Tribunal de l’Inquisition. La “Porte du Secret”, conduisait vers la pièce privée du Grand Inquisiteur; la Cámara de Tormento; la partie des geôles secrètes avec des cachots souterrains, et la bibliothèque de l’Inquisition, Bibliothèque du Congrès. En face, occupant l’emplacement de ce qui fut anciennement l’église et le monastère de la Caridad (XVIème siècle), se trouve le Palais du Congrès de la République, édifice construit dans le style néoclassique entre 1912 et 1916.
 
L’Église San Pedro
Jr. Ucayali Nº 451. Tél.: (511) 428-3017. Visites: L-D 9:30-11:45 / 17:00-18:00.
Elle date de 1636. sa construction s’inspire de la maison mère jésuite de Rome, elle comporte trois nefs. Elle est la seule, de Lima, à disposer detrois portes d’entrée, caractéristique exclusive d’un édifice cathédrale. Elle se caractérise par ses magnifiques retables, de style churrigueresque, et tout l’espace des nefs centrales apparaît couvert de peintures et d’azulejos. Parmi ses œuvres d’art, on remarque les peintures des écoles de Lima, de Cusco et de Quito, une série de sculptures dorées de quelques
fondateurs d’ordres religieux, et la peinture qui représente le couronnement de la Vierge, du peintre Bernardo Bitti.
 
Le Palais de Torre Tagle
Jr. Ucayali Nº 323. tél.: (511) 311-2400 / 311-2769. Visites: Préalable coordination avec le Ministère des Relations Étrangères.
Édifice de deux étages dont la construction commença en 1735 sur l’ordre du Marquis de Torre Tagle, Trésorier de l’Armada Real Española. Il est considéré comme un des meilleurs exemples de l’architecture résidentielle liménienne du XVIIIème siècle. Il se caractérise par ses balcons de bois sculpté, son oratoire de style baroque décoré de glaces et de peintures coloniales, et sa façade en pierre finement sculptée. Le Palais de Torre Tagle est actuellement le siège du Ministère des Relations Étrangères.
 
Le Musée de la Banque Centrale de Réserve du Pérou
Jr.Ucayali Nº 271. tél.: (511) 613 2000 annexes 2655 et 2666 / 613-2773. Visites: L-V 10:00-16:30 et S-D 10:00-13:00. Page Web: http://museobcr.peruculturel.org.pe
Il se compose de trois aires thématiques principales d’exposition: Archéologie, Peinture Péruvienne Contemporaine et Art Populaire. Le Musée a sous sa responsabilité le Tribunal Mayor de Cuentas, restauré récemment, et le Musée Numismatique.
 
Le Musée des Arts et des Traditions Populaires de l’Instituto Riva Agüero (Pontificia Universidad Católica del Pérú)
Jr. Camaná 459. Tél.: (511) 427-7678/4279-275. Visites: L-S 10:00-19:00. Page Web: www.pucp.edu.pe/ira
Créé en 1979, il réunit plus de cinq mille pièces d’art populaire venantd’importantes collections, données ou prêtées, parmi lesquelles des pièces représentatives
de l’imagerie et du textile.
 
Eglise et Couvent de Santo Domingo
Intersection des jirones Conde de Superunda et de Camaná. tél.: (511) 427-6793. Visites: L-S 9:00-12:30 et 15:00-18:00; D et jours fériés 9:00-13:00.
Église de trois nefs qui se caractérise par sa coupole et par ses belles stalles du chœur, sculptées en cèdre. Les murs du couvent sont décorés avec des azulejos sévillans, et on peut admirer dans sa salle capitulaire des sculptures baroques. En 1551 furent fondés le couvent et l’Universidad Nacional Mayor de San Marcos, la première université fondée par la couronne espagnole en Amérique.
 
Eglise et Monastère de Santa Rosa de Lima
Av. Tacna 1ère rue, a quatre rues de la Plaza Mayor. Tél.: (511) 425-1279. Visites L-D 9:00-13:00 et 15:00-18:00.
Complexe architectonique constitué par l’Église et le Sanctuaire. Il fut construit entre les XVIIème et XVIIIème siècles contre la maison dans laquelle naquit et vécut Santa Rosa de Lima, Patronne de Lima, d’Amérique et des Philippines. Il se caractérise par son ermitage ou oratoire qu’elle construisit elle-même en 1614, le citronnier planté par la sainte et un puits de 19 mètres de profondeur, dans lequel, dit-on, elle jeta la clé de la ceinture qui serrait sa taille, en guise de pénitence.
 
L’Eglise de Las Nazarenas
Intersection du Jr. Huancavelica et de l’Av. Tacna. tél.: (511) 423-5718. Visites: L-D 7:00-12:00 et 16:00-20:30.
Construite dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle sur les anciens terrains du quartier colonial de Pachacamilla. La partie centrale de l’autel est formée par deux pilastres toscans striés et dorés, qui soutiennent une façade baroque. À l’intérieur, servant d’urne, se trouve l’effigie du Señor de los Milagros, peint à l’huile sur un épais mur d’adobe.
Selon la tradition, au XVIIème siècle l’image de ce Christ fut peinte par un esclave noir. Ce mur fut le seul à rester debout après les tremblements de terre de 1655, 1687 et 1746. Tous les mois d’octobre, une grande procession parcourt les rues de la ville de Lima avec la réplique de l’image du Cristo Morado, comme on l’appelle aussi.
 
Le Musée des Arts de Lima
Paseo Colón 125, Lima. tél.: (511) 423-4732 / 423-6332 / 423-5149. Visites: J-Mar 10:00-17:00. Page web: www.museodearte.org.pe
Il est installé sur ce que fut l’ancien Palais des Expositions (1869). Il expose des pièces de céramique, de textile, et d’orfèvrerie, des cultures pré-hispaniques. Il possède aussi une collection très importante de peintures et d’œuvres d’art du pays.
 
Le Musée de Arte Italiano
Av. Paseo de la República 250. Tél.: (511) 423-9932. Visites: L-V 10:00-17:00.
Construit par la colonie italienne en hommage au centenaire de l’indépendance du Pérou et inauguré en 1924. Sa façade, de style renaissance italienne, est sculptée en marbre blanc italien, dans laquelle figurent les blasons des principales villes et deux panneaux de mosaïques représentant leurs notables. Le musée expose de façon permanente des objets artistiques italiens avec des éléments de l’architecture de Bramante, des reliefs et des détails décoratifs inspirés de Donatello, Ghiberti, Miguel Ángel et Botticcelli.
 
Parque de la Exposición (Parc de l’Exposition)
Intersection des avenues 28 de Julio et Garcilaso de la Vega. Tél: (511) 423-0133. Visites: L-D 9:00-20:00. Page web: www.emilim.com.pe
Il abrite des monuments datant des célébrations du centenaire de l’indépendance, comme le Pavillon Mauresque, le Sismographe, la Fontaine Chinoise, le Jardin Botanique et le Jardin Japonais. Il offre aussi des espaces réservés aux loisirs et aux spectacles, comme la Isla de Títeres (ndt : l’île des marionnettes), le Théâtre Abierto (ndt : de plein air,) et le Théâtre La Cabaña.
 
Barrio Chino (le quartier chinois)
Jr. Paruro, Barrios Altos.
C’est l’un des plus grands d’Amérique du Sud. Se promener dans ses rues, c’est connaître les coutumes et les produits de cette culture millénaire, et c’est surtout, goûter sa cuisine, la même que l’on peut aussi goûter dans les nombreux restaurants appelés “chifas”. Architecturalement, il se caractérise par une Entrée Monumentale de la rue Capón. 
 
Eglise et Couvent de los Descalzos
Alameda de los Descalzos s/n. Tél.: (511) 481-0441. Visites: Mar-D 10:00-18:00.
Le couvent fut fondé à la fin du XVIème siècle. Il se caractérise par ses grandes pièces calmes, dans lesquelles sont conservées des peintures des écoles de Lima, de Quito et de Cusco.
 
Le Mirador du Cerro San Cristóbal
On accède au mirador depuis la Alameda de los Descalzos. Visites au Musée du site: L-D 9:00-15:00.
À l’époque préhispanique, il fut considéré comme un “Apu” ou montagne sacrée qui veillait sur les anciens habitants de la vallée du río Rímac. En 1536, un des premiers actes du conquistador Francisco Pizarro fut de prendre possession de la colline, en plaçant une croix à son sommet. Tous les premiers dimanches de mai, un pèlerinage jusqu’à son sommet est organisé. De là-haut, et lorsque le ciel est dégagé, on peut contempler la ville de Lima dans toute son étendue, ainsi que les îles situées face à sa côte.
 
Plaza de Toros de Acho (les arènes d’Acho)
Jirón Hualgayoc 332, Rímac. Musée Taurin. Tél.: (511) 482-3360. Visites: L-S 10:00-18:00; D , sur rendez-vous.
l fut construit en 1760 sur l’ordre du Vice-roi Amat y Juniet. Acho, ce sont les arènes de taureaux les plus anciennes d’Amérique et les troisièmes plus anciennes du monde. Elles furent entièrement rénovées en 1946, elles prirent alors la forme qu’elles ont gardée jusqu’à aujourd’hui. À l’intérieur, se trouve le Musée Taurin qui réunit une collection de reliques telles que des costumes, des capes, des épées, des muletas, des affiches et des tableaux de peintres prestigieux. Au mois d’octobre, Acho est le théâtre de la Feria Taurine du Señor de los Milagros.

Les autres infos sur la ville de Lima:

 

Facebook

 
 
view counter