Accueil

ESCALADE au PEROU

Escalade de rocher
II existe au Pérou certains endroits possédant des conditions excellentes pour faire de l' escalade de rocher en plein air. Les alentours de Lima, par exemple, offrent beaucoup de lieux idéaux pour la pratique de ce sport. À l' est de la ville se trouve Vichuya, dans la vallée de Lurín. La vallée de la rivière Rimac, à Lima, présente elle aussi des lieux assez intéressants: Canchacalla, au kilomètre 46 de la route Centrale qui est - depuis plusieurs années -le siège d'une école d'escalade et enfin, Infiernillo, au kilomètre 67 de la même route qui est, peut être, un des lieux parmi les plus accessibles et exigeants du pays.
En parcourant la côte sud par l' autoroute Panamericana Sud se trouvent les falaises de rocher sédimentaire de Bikini (au kilomètre 45), La Tiza (au kilomètre 60) et Paracas (au kilomètre 250). Ces falaises sont tournées vers le Pacifique sur des remparts qui ajoutent une touche d' aventure à une activité qui comporte déjà ses propres risques.
De sa part, la region andine possède d' excelentes formations rocheuses idéales pour l'escalade comme par exemple Cumbemayo, en dehors de Cajamarca; la forêt de calloux de Tinajani, à Ayaviri, Puno; les murs de la ravine glaciale de Llanganuco, à Ancash; et les formations pierreuses du santuaire de Huayllay, à Asco.
 
Andinisme au Pérou
Ce sport de montagne trouve un cadre incomparable dans les Andes péruviens. De ce fait, le Pérou constitue un véritable lieu d' intérêt aux yeux des amateurs de cette pratique. ll y a d' ailleurs plusieurs raisons: une concentration unique de montagnes (dans lesquelles il n'existe pas d' agglomérations de personnes pour faire des escalades), un climat agréable pendant presque toute l' année et un accès relativement facile dans des parages qui sont cependant très éloignés du mouvement des villes. Une combinaison singulière qui fait du Pérou une des destinations parmi les plus attrayantes aux yeux des amateurs de sports de montagne dans le monde entier. Bien que le plus petit sommet du Huascarán (la montagne tropicale la plus haute du monde) fut atteint pour la première fois par l'Américaine Annie Peck et ses deux guides suisses en 1908, la pratique du sport de montagne ne démarre de façon décissive qu' au debut des années 30. A cette époque, les premières expéditions de pionniers européens se lançaient dans l' aventure de parcourir les Andes péruviens à la rechercche de nouveaux défis. 
Depuis qu'en 1932 la fameuse expédition des autrichiens Borchers, Schneider et Kinzl atteint le sommet sud du Huascarán (6,768 mètres d'altitude), le plus haut du Pérou, les sommets péruviens ont été le cadre d' ascensions de plus en plus nombreuses et spectaculaires.
 
Source PromPerú
 

Préparez votre voyage au Pérou :

 

Facebook

 
 
view counter